https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

Suspicion d'une SEP


Posté le

Bonjour ! J'ai enfin le temps pour vous donner de mes nouvelles !

Je n'ai rien à l'IRM qui pourrait confirmer la SEP. Par contre, il reste certain que j'ai une maladie auto-immune. Je commence à avoir d'autre symptomes qui apparaissent, notamment d'énormes douleurs aux articulations (à toutes, même aux mâchoires, aux vertebres...), impossible de prendre ma fille dans les bras parce que j'ai peur de la faire tomber. J'en ai pleuré cette nuit. 

Je dois donc aller voir mon généraliste dès que ces symptômes persistent 2-3 jours. Et c'est lui qui me dira ce que je dois faire (rentrer chez moi ou aller aux urgences). Enfin là, je suis loin de chez moi, on est le 26 et impossible de trouver un médecin ouvert (ce qui est logique...)

Voilà pour les nouvelles.
J'espère que vous avez passé un bon Noël.

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Lilithia

Moi si ça va pas j'irai direct au urgence   . J'ai une sep donc je ne sais pas ce que tu as peux être une fibromyalgie;

Bon courage

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

BONNE ANNEE A TOUS ET SURTOUT UNE BONNE SANTE

loreleil

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

Jamais eu de PL en 20 ans de SEP.

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

Demande a chris 31 mais je crois que s'est n'est pas normal

loreleil zaza

Suspicion d'une SEP

• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir à toutes et tous et une nouvelle année 2016 le plus douce possible riche d'espoirs mais pas que...Santé Amour et réussites personnelle (et professionnelle)

Pour la PL  @serena2416 n'en a jamais eu , je sais, et ça n'est pas aujourd'hui qu'elle en demandera une ( enfin je crois ) si je peux me permettre... ça ne l'avancerait guère et risqué + qu'utile !  Pour ceux qui veulent des renseignements la concernant  (la PL) voir copie de l'article MIPSEP  plus haut ds ce topic... Bisous et à nouveau Bonne année 

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

Ma SEP était si flagrante pour "le milieu" que j'eus le bonheur d'être exemptée de cette torture. Oui, @Chris31 tu as totalement raison, c'est devenu inutile et chui pas maso  . En une semaine "emballé pesé" ...que du bonheur

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

Bon ok autan pour moi!!

loreleil

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller
Bonne lecture loreleil Les examens complémentaires

Plusieurs procédures sont nécessaires pour établir un diagnostic certains. Les signes variant d'un patient à l'autre, divers examens sont possibles :

L'imagerie par résonance magnétique ( IRM) est l'examen complémentaire de premier choix, car il est très sensible. Cet outil diagnostique prend des images très détaillées du cerveau et de la moelle épinière. C'est le seul test qui peut mettre en évidence les lésions provoquées par la maladie. Néanmoins, les plus petites ne sont parfois pas visibles. Par ailleurs, une IRM ne constitue pas un examen diagnostique (d'autre affections peuvent provoquer des lésions identiques). Mais elle reste tout de même un indicateur primordial de confirmation du diagnostic ; La ponction lombaire permet de prélever une infime quantité de liquide céphalo-rachidien ( LCR), un fluide qui circule autour du cerveau et dans la moelle épinière. Elle est pratiquée si l'IRM est insuffisante. Dans le LCR, les médecins pourront déceler des anticorps particuliers signalant une inflammation.

D'autre examens complémentaires peuvent être indiqués, comme la mesure de la vitesse de conduction des messages nerveux visuels et/ou auditifs (étude des potentiels évoqués). Les médecins demandent également des analyses sanguines afin d'écarter d'autres maladies.

Une fois le diagnostic établi, le patient ainsi que son entourage seront entourés par une équipe pluridisciplinaire, afin que cette annonce soit la moins stressante possible. Les médecins informeront ensuite le malade sur le pronostic, le traitement et la gestion de ses nouvelles habitudes de vie. Il est indispensable que le patient et son entourage bénéficient aussi d'un soutien psychologique. En France, il existe de nombreuses associations qui peuvent leur venir en aide.

Du courage pour tous

loreleil

Suspicion d'une SEP


Posté le
Bon conseiller

un autre et au lit

Examens neurologiques:

Le neurologue recherche toute anomalie dans les voies nerveuses. Parmi les indices neurologiques les plus courants figurent des modifications dans les mouvements oculaires, dans la coordination des membres, dans la force physique, dans l'équilibre, dans la sensation, dans la parole et dans les réflexes. Un tel examen ne peut toutefois établir définitivement la cause de ces anomalies et il s'agira donc d'éliminer les autres causes possibles de maladies donnant des symptômes semblables à ceux de la sclérose en plaques.


Etude des potentiels évoqués visuels, auditifs et sensitifs:

Lorsque la démyélinisation survient, la transmission de l'influx nerveux est très ralentie. L'étude des potentiels évoqués permet de mesurer le temps dont le cerveau a besoin pour recevoir et interpréter de tels messages (vitesse de conduction nerveuse). On y parvient en plaçant de petites électrodes sur la tête, qui enregistrent les ondes cérébrales suscitées en réponse à des stimuli visuels, auditifs ou sensitifs. En temps normal, la réponse du cerveau à de tels stimuli est presque instantanée. S'il y a une démyélinisation dans le système nerveux central, un retard peut intervenir. Comme ce test n'est pas invasif ou douloureux, il n'exige aucune hospitalisation.


Tomographie par résonance magnétique :

Le scanner IRM (imagerie par résonance magnétique) est un outil diagnostic plus récent qui produit des images très détaillées du cerveau et de la moelle épinière, et qui permet de visualiser les plaques de SEP. Il ne peut cependant être considéré comme définitif, car d'une part l'appareil n'est pas capable de détecter toutes les lésions, et d'autre part il existe d'autres affections qui peuvent produire des anomalies identiques. Cependant l'exploration par MRI montre clairement la taille, la quantité et la distribution des lésions, de sorte qu'avec les autres indices obtenus dans le dossier médical et l'examen neurologique du patient, elle constitue un indicateur très important pour confirmer le diagnostic de sclérose en plaques.

La tomographie par résonance magnétique est également un outil très utile dans les essais cliniques car elle permet d'apprécier la valeur de nouvelles thérapies en étant capable de mesurer leurs effets sur les plaques nouvelles ou actives.


Ponction lombaire:

Dans ce test on prélève du fluide céphalorachidien (le liquide qui s'écoule autour du cerveau et de la moelle épinière) afin d'y rechercher des anticorps particuliers. Ces anticorps peuvent également être présents dans d'autres affections neurologiques. Le liquide est prélevé en insérant une aiguille dans le dos et en récoltant une petite quantité. Une anesthésie locale est pratiquée pour insensibiliser la peau, de sorte que la séance, bien qu'inconfortable, n'est généralement pas douloureuse. Comme cet examen exige que le patient reste couché sur le dos pendant plusieurs heures, une nuit à l'hôpital peut s'avérer nécessaire. Certains patients éprouvent par la suite le besoin d'une période de récupération. Ce test peut confirmer la présence d'une inflammation et est positif chez 90 à 95% des patients atteints de SEP.

Bonne et douce nuit

Discussions les plus commentées