Traitements de la sclérose en plaques

Il existe différents traitements conventionnels qui sont mobilisés pour soigner la sclérose en plaques. Ceci étant, de nombreux traitements non conventionnels sont de plus en plus utilisés pour soulager le patient et l'aider à réduire l'impact de la maladie sur son quotidien.

Le traitement de la sclérose en plaques (SEP) est basé sur l'utilisation de médicaments. Par exemple, les interférons agissent sur le système immunitaire afin de réduire l'affection du système nerveux. Ils peuvent réduire de 30 % la fréquence des poussées. Quant aux corticoides, ces derniers peuvent réduire la fréquence et l'intensité des poussées. Ils ont donc pour objectif de traiter les symptômes relatifs à la SEP.

Traiter la SEP autrement

Parmi les traitements non conventionnels, on retrouve l’acupuncture, la musicothérapie, et les thérapies psychocorporelles. Si ces traitements peuvent être utiles, leurs effets positifs n'ont pas encore été prouvés scientifiquement :

L’acupuncture : Elle fait partie d'une méthode de soin héritée de la médecine traditionnelle chinoise. Selon cette dernière, une maladie apparaît du fait d'un blocage des méridiens et d'un déséquilibre du qi. Ainsi, pour soulager une maladie, il faut d'abord trouver les points qi bloqués afin de les libérer. Il est important de noter qu'il n'existe à l'heure actuelle aucune étude qui a pu démontré l'impact de l'acupuncture dans le traitement de la SEP.

- La musicothérapie : Cette méthode consiste à restaurer, conserver et améliorer des fonctions physiques, émotionnelles, psychosociales et neurologiques par l'utilisation de la musique. Les différentes tonalités ou fréquences sonores peuvent en effet avoir des effets bénéfiques sur le patient.

- Les thérapies psychocorporelles : Celles-ci sont composées d'un ensemble de pratiques physiques qui se concentrent sur la conscience, le comportement et la physiologie. La relaxation constitue un élément important dans la prise en charge de la SEP puisque le stress peut être à l'origine des poussées. Parmi ces activités qui aident à réduire le stress, on retrouve des pratiques telles que le yoga, l’hypnose, la méditation, le tai-chi, l’imagerie visuelle, le qi gong...