https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

36 réponses

676 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Comme vous le savez peut-être, nous avons lancé deux premiers projets qui vous ont permis de poser vos questions à des experts (sep et vie professionnelle et sep et fatigue).

Fort du succès de ce format, nous mettons en place une 3ème édition de ce projet autour de la thématique suivante : SEP et vie sexuelle.

Le principe :

1 - Vous avez jusqu'au 25 novembre 2015 pour poser toutes vos questions dans ce sujet liée à la thématique "SEP et sexualité".


Exemples :

- " Quelles sont les origines de ces troubles ? "
- "Je n'ai pas de troubles sexuels aujourd'hui, serais-je forcément confronté(e) à ce problème un jour ?"
- "Quelles sont les principaux troubles sexuels des patients concernés par la SEP ?"
- "Quels conseils pratiques pouvez-vous me donner pour lutter contre la baisse de ma libido ? Que faire pour diminuer mes troubles sexuels ?"
-  "Comment en parler à son conjoint ? Pourquoi est-il important d'en parler avec son partenaire ?"

2 - Des experts répondront à vos questions dans une vidéo qui sera diffusée sur Carenity !

A vous de jouer !

Julien

P.S : Plus vos questions seront nombreuses, plus les réponses des experts répondront à vos attentes !

Début de la discussion - 06/11/2015

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

moi,pour se cotée la,

ça fait longtemps que c,est terminer.

Je n'éprouve aucune, aucune sensation a+très délicat cette question??

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

- troubles de l'érection : avantages et inconvénients des différentes solutions

- sexualité et fatigue : comment gérer ?

- est-il nocif pour la prostate d'arrêter toute activité sexuelle ?

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

Quelle est la part du "psychologique" (l'impression que l'on est pas aussi performant) dans les troubles de l'érection ? 

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

Les différentes solutions médicamenteuses peuvent-elles être prise en charge ?

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

Comment optimiser l'efficacité des traitements ? Doit-on éviter la prise d'autres médicaments ?

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

Existe-t-il un réel danger quand on prend du Viagra, par exemple, et du Cannabis ?

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

Je qualifierais ma vie sexuelle par une absence de libido. Flemme, manque d'intérêt, craintes et limitations (facteur psychologique) ? Difficile de le dire car le manque d'intérêt fait que je ne me pose jamais la question.

Spasmes pendant l'acte (type crise épilepsie), injaculation, manque de force et fatigue... à force d'essayer on se confronte à des limitations frustrantes qui deviennent délicates quand vous rencontrez une nouvelle partenaire qui ignore encore tout de votre pathologie. 

La masturbation figurerait alors comme étant une issue logique mais ici encore, l'envie n'y est pas. Je me sens donc au final à l'écart quand arrivent dans un groupe d'amis des questions liées à la sexualité, à la vie de couple. Je ne me sens pas aussi vaillant qu'avant, pas assez sûr de moi pour espérer ne serait-ce que séduire quelqu'un; alors la sexualité dans tout ça n'est qu'un détail. Isolement, solitude, abnégation: ma SEPsualité.

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le

Oui gros problème au niveau relations sexuels aucun problème avec les envies mais je n arrive plus a ressentir le désir

SEP et sexualité : posez vos questions à nos experts !
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci, ça va pas pas de question.

Par expérience, témoignage :

L'amour n'a pas besoin de se fatiguer avec le sexe, pas d'intention de reproduction non plus car il y a suffisamment d'enfants sans parent et suffisamment de pollution sur terre pour rajouter de futurs polluteurs. 

Donc pas besoin de cette activité pour aller mieux, la tendresse necessaire doit être suffisante pour un monde équilibré.

Mais voilà le monde à montré qu'il en manque pas mal : faire c'est peut-être bien parfois mais être c'est mieux.

Tendresses chez vous tous.

Detchen.