GNbAC1 est un anticorps monoclonal

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

GNbAC1 est un anticorps monoclonal
1


Posté le

@Chris31 merci beaucoup pour le dernier document et pour la réorganisation des posts,

- Sur leur site http://www.geneuro.com/fr/actualites il y a aussi http://www.geneuro.com/data/news/2018.10.24-GeNeuro-CP-T3-2018-FR-vdef.pdf 

- J'ai contacté GeNeuro en juillet et ils m'ont répondu très aimablement ; pas de tests prévus à l'époque en France, peut-être que ça a changé. Je demandais comment faire partie d'un protocole. "Entre nous" leur méthode est bien plus ciblée (remonte à la source) que les traitements à base d'immunosuppresseurs, dont je ne veux pas.

- A propos du rétrovirus endogène, cette thèse de 2012 : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00858884/document . En page 20 on apprend que HERV serait sur le chromosome X (maman pourquoi tu m'as fait j'chuis pas beau ;o) et ...

EXTRAIT :

"Les phénomènes physiopathologiques conduisant à l’activation des séquences HERV endogènes et le rôle qu’elles jouent ensuite dans le développement des pathologies restent mal connus. Cependant le modèle proposé suggère que les séquences endogènes pourraient être activées par différents facteurs environnementaux (Figure 1.3). En particulier, dans le cas de la SEP, un rétrovirus appartenant à la famille HERV-W pourrait établir le lien entre l’inflammation du SNC chez les patients et les infections par d’autres virus comme les Herpesviridae qui sont souvent corrélées à l’apparition de la SEP (les caractéristiques de ce rétrovirus appelé MSRV seront présentées plus en détail dans la section suivante). Ainsi, H.Perron propose un modèle selon lequel les virus comme HHV6 ou HSV-1 seraient capable de réactiver les séquences endogènes HERV-W menant ensuite à la production aberrante d’une protéine d’enveloppe possédant des propriétés fortement pro-inflammatoires (Cf. 1.2.1)."

p.21

Delphin Barbe. Rôle des rétrovirus endogènes humains dans l’inflammation de l’endothélium vas-
culaire. Sciences agricoles. Université de Grenoble, 2012. Français. .

C'est très intéressant.
Bonne soirée à tous.

GNbAC1 est un anticorps monoclonal

Posté le
Bon conseiller

@SepSepien Bonjour 😉 disons aussi qu'avec tous tes liens , il etait indispensable de resituer voire expliquer l'intérêt de cette discussion car encore une fois ( et même pour moi) bcp de détails " techniques " dissuadent le lecteur qui ne cherchera pas à aller plus loin 😟 et c'est dommage car l'information ne sera pas partagée ! 

Bonne journée et WE 😙

GNbAC1 est un anticorps monoclonal

Posté le

@Chris31 @Fred1208 bonjour à vous et au forum,

=== doublon effacé ===

GNbAC1 est un anticorps monoclonal

Posté le
Bon conseiller

@SepSepien ça déjà été inséré dans mes PDF sur la discussion d'origine !!!!! " et notamment l'extrait qui explicite le rôle de GNbAC1 :"

GNbAC1 est un anticorps monoclonal
1


Posté le
Bon conseiller

@SepSepien‍  Re , pitié lis la discussion origine du début ( xcelle que j'avais crée en 2017 et où je t'ai re-dirigé hier) et essaie de filtrer ce que tu vas y apporter ( vois ce qui est déjà présent surtout de Geneuro ) , surtout en doublon systématique , ça devient épuisant ! 

Bonne journée ....

GNbAC1 est un anticorps monoclonal
1


Posté le

@Chris31 bonjour,

Je veux bien supprimer J'ai supprimé le contenu de ce dernier post au-dessus (faisant doublon) mais je crois qu'il vaut mieux pour cela converser par mail, pour éviter de surcharger les files avec ses humeurs et commentaires qui n'intéressent que nous, même si sur le fond je te donne raison.

A+/Bises.

GNbAC1 est un anticorps monoclonal
1


Posté le
Bon conseiller

@SepSepien oui mais pas le tps ni l'envie de chercher lol 😤😤😤😤😤 on est samedi ! 

GNbAC1 est un anticorps monoclonal
1


Posté le

@Chris31 @Fred1208 @Valou35‍ @Voielactée‍ ... à tous,

Le site https://www.scoop.it/topic/daclizumab-biogen-abbott-multiple-sclerosis-review

publie aussi sur GNbAC1 : http://sco.lt/5LyAqW  From www.ncbi.nlm.nih.gov - March 18, 5:04 AM
avec détails (en anglais) sur https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6407165/

On y lit notamment : "If GNbAC1 were to prove efficacious in MS, it would substantially strengthen the idea that endogenous retroviral sequences in our genome are involved in MS and maybe in other diseases as well. This could open a new area of treatment possibilities. However, to date, substantiated evidence for this treatment concept is lacking.".

Bises, amitiés.