https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

6 réponses

134 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

dirigés contre l'herpès virus 4, entrainerait une baisse de la réaction auto-immune, pour les SEPs PP apparemment : cf https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24493474
Etude de 2014.

Info rapportée dans l'ouvrage intéressant de 2016 "Vaincre la sclérose en plaques" ... ISBN 9782365491549 p.65/66.
Les commentaires sont élogieux, car le livre aborde la biologie, l'alimentation, la kiné, etc, autant de conseils utiles.
https://www.amazon.fr/product-reviews/2365491545/ref=acr_offerlistingpage_text?ie=UTF8&showViewpoints=1

Concernant l'article de 2014, savez-vous quelles suites sont données à ce jour ? Il parait dans l'ouvrage que cela n'intéresserait pas suffisamment les laboratoires financièrement ... ?

A bientôt.

Début de la discussion - 26/08/2018

Lymphocytes T autologues
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Bonjour , je pense que tu seras très intéressé  par le sujet de la discussion que j'ai ouverte en 2016 " Mononucléose infectieuse & SEP"  que j'avais documentée (regarde les articles joints dans ses page 1  et 3 notamment :  https://membre.carenity.com/forum/ma-bibliotheque-sclerose-en-plaques/mononucleose-infectieuse-et-sep-37124

  En effet tu t'intéresses ici à la piste des AC autologues ( AC = lympho T) anti virus EBV (virus Epstein-Barr) dont les résultats ont été donnés en mai 2017  "Boston, Etats-Unis — Dans une étude préliminaire de phase 1, l’injection de lymphocytes T dirigés contre le virus d’Epstein-Barr s’est traduite par une amélioration notable des symptômes de quelques patients atteints de sclérose en plaques (SEP). Ces résultats prometteurs ont été présentés à Boston par le Dr Michael Pender sous forme de poster (University of Queensland, Brisbane, Australie) lors du congrès de
l’American Academy of Neurology (AAN) 2017 [1,2].
« Nous sommes très enthousiasmés par ces résultats, a commenté le Dr Pender à Medscape Medical
News. S’ils sont validés chez un plus grand nombre de patients, cela confirmerait l’hypothèse que le virus
Epstein-Barr (EBV) et le mauvais contrôle par les lymphocytes T des cellules B infectées par l’EBV ont un
rôle causal dans la SEP. Et, pour la première fois, cela mettrait l’accent sur une thérapie qui vise la cause
de la maladie. »

Très très intéressant ...

Remarques: Comme tu le liras aussi page 1 de la discussion dont je t'ai donné le lien ( et que je vais faire remonter), l'utilisation du Rituximab chez les patients SEP  trouve ses origines ds les recherches de cette chercheuse , qui avait émis l'hypothèse en 2012  que "les médicaments, qui atténuent les cellules-B infectées par le VEB, devraient aussi aider à traiter les maladies auto-immunes telles que la SEP."

"... Dans une première étude pilote, une substance, qui atténue spécifiquement les cellules-B actives et qui est déjà utilisée contre le cancer, a montré des résultats prometteurs. Il s'agit d'un anticorps monoclonal (le rituximab) qui va maintenant être observé dans des études cliniques pour le traitement de la SEP.

 Une étude précédente datant de 2000 avec le même médicament avait montré une nette réduction des poussées de la SEP. Les chercheurs avaient alors déclaré que leurs résultats devaient encore être confirmés par de plus grosses études. Neurology 2012..."

Bonne lecture et dimanche

Lymphocytes T autologues
1

Membre Carenity
Posté le

Bonsoir Chris,

Merci encore.

J'ai retrouvé :

https://www.santeweb.ch/santeweb/Sujets_Prioritaires/Sclerose_en_plaques/Actualites/Sclerose_en_plaques_la_relation_entre_le_virus_d_Epstein_Barr_et_les_lesions_cerebrales_mise_pour_la_premiere_fois_en_evidence.php

Amicalement.

Lymphocytes T autologues
Membre Carenity
Posté le

Bj ou peut ont trouvé les avancés de ses recherches au jour d aujourd huis ? Quel est le meilleure site et le plus sur ses recherches dans la sclérose ? 

Lymphocytes T autologues
1

Membre Carenity
Posté le

Bonjour Nathalie,

Quel est ton type de SEP ?

Chris a posté sur https://membre.carenity.com/forum/ma-bibliotheque-sclerose-en-plaques/un-antihistaminique-contre-la-sclerose-en-plaques-39587?page=25

un message le 26/08/2018 à 19:33 avec 3 fichiers joints.

Bonne journée à toi et à tout le forum !

Lymphocytes T autologues
Membre Carenity
Posté le

Bj sepsepien je voit ton message que maintenand dsl pour l instand sep rr mais la jfais une "pseudo poussée " apparement pas de nouvelles plaques mais tous mes symptomes de ma premiere  poussee revenut donc rebelotte 😥 A qq jours pret sa fesait un an pour le diagnostique et premiere poussee 

Lymphocytes T autologues
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué encore, à tous,

Datant du 15 nov 2018, cet article "Epstein-Barr virus–specific T cell therapy for progressive multiple sclerosis" https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6302936/

a été cité dans https://www.thisisms.com/forum/viewtopic.php?f=13&t=30842 :

"Depleting EBV infected b-cells therapy
Post by frodo » Sun Mar 17, 2019 6:44 am

Depleting EBV with artificial T-cells works, even in progressive stage.

Epstein-Barr virus–specific T cell therapy for progressive multiple sclerosis

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6302936/

BACKGROUND. Increasing evidence indicates a role for EBV in the pathogenesis of multiple sclerosis (MS). EBV-infected autoreactive B cells might accumulate in the CNS because of defective cytotoxic CD8+ T cell immunity. We sought to determine the feasibility and safety of treating progressive MS patients with autologous EBV-specific T cell therapy.

METHODS. An open-label phase I trial was designed to treat 5 patients with secondary progressive MS and 5 patients with primary progressive MS with 4 escalating doses of in vitro–expanded autologous EBV-specific T cells targeting EBV nuclear antigen 1, latent membrane protein 1 (LMP1), and LMP2A. Following adoptive immunotherapy, we monitored the patients for safety and clinical responses.

RESULTS. Of the 13 recruited participants, 10 received the full course of T cell therapy. There were no serious adverse events. Seven patients showed improvement, with 6 experiencing both symptomatic and objective neurological improvement, together with a reduction in fatigue, improved quality of life, and, in 3 patients, reduced intrathecal IgG production. All 6 patients receiving T cells with strong EBV reactivity showed clinical improvement, whereas only 1 of the 4 patients receiving T cells with weak EBV reactivity showed improvement (P = 0.033, Fisher’s exact test).

CONCLUSION. EBV-specific adoptive T cell therapy was well tolerated. Clinical improvement following treatment was associated with the potency of EBV-specific reactivity of the administered T cells. Further clinical trials are warranted to determine the efficacy of EBV-specific T cell therapy in MS."

Bises et amitiés !