https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

14 réponses

229 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Tout d'abord, il est possible que le thème ai déjà été abordé, mais je n'ai pas trouvé comment faire une recherche

J'ai maintes fois entendu que l'origine d'une SEP pouvait provenir d'un choc violent, j'ai moi même eu 1 voir 2 chocs émotionnels quelques mois avant mon diagnostic. Cependant lors de ma première IRM (cérébrale), soit 10 mois après le premier choc et 6 après le second, j'avais déjà une 20taine de lésions, et je me demande si autant de lésions peuvent apparaitre en si peu de temps (bien qu'il est vrai que j'en avais déjà 3  de plus à  l'IRM suivante, soit 3 mois plus tard).
Connaissez-vous le nombre de vos lésions cérébrales, j'ai cru comprendre que 20 est un nombre plutôt élevé, et que d'autres en n'ont même pas 5?

Début de la discussion - 26/11/2012

SEP et choc émotionnel


Posté le
Bon conseiller

Pas de réponses ?
Merci pour galou21 !

SEP et choc émotionnel


Posté le

Alors en fait non, je ne sais pas trop le nombre de tâches que j'ai dans mon cerveau... Apparemment pas mal mais j'avais pas trop envie de savoir combien. Au moment du diagnostique je pense une bonne dizaine (voir peut etre plus en fait). J'essaye de ne pas me focaliser sur le nombre de plaques car au début, la première fois ou la neurologue m'a montré mon IRM , je trouve que c'était important de voir comment la SEP se manifestait dans mon cerveau, maintenant de la à savoir combien de tache elle laisse à chaque fois, ça m'angoissait plus qu'autre chose (quelle situation glauque de me voir en train de compter les taches présentes dans mon cerveau, j'étais mal à l'aise devant l'IRM). Donc depuis, j'ai refait une IRM et le neuro m'a juste informé qu'il y avait pas mal de nouvelles plaques mais pas combien et je n'ai pas demandé... On va dire que quand on aime on ne compte pas...;-) En plus en fonction de la génération de l'appareil, je pense que l'examen de l'IRM laisse apparaitre plus ou moins de tâches (un IRM moins récent ne dois pas voir les toutes petites taches) Et puis c'est plus l'endroit ou elle sont plutôt que le nombre qui est important. Je pense que, pour moi en tout cas, aujourd'hui l'info le nombre de plaques ne m'aide pas. Cette info est certainement importante pour le suivi du neuro afin d'estimer l'efficacité du traitement, maintenant pour moi j'ai simplement besoin de savoir si il y en a de nouvelles mais si il me dit pas le nombre, je vais pas lui demander... En ce qui concerne le choc emotionnel, j'en ai eu 2 aussi quelques mois avant ma première poussée, je crois au fond de moi qu'il y a un lien, maintenant est ce vrai, je ne sais pas...Et qui le sait???

SEP et choc émotionnel


Posté le

Bonjour,

Moi je suis convaincu que c'est en partie des chocs émotionnels !!! A l'age de 4 ans déjà j'ai eu un gros choc (mon "père" battait ma mère et j'ai assisté à une "dispute") d'où le divorce ... Transbautée entre mon père et ma mère, j'étais une enfant très angoissée, stressée ... Puis mon premier amour, séparation au bout de 1 an et demi ... Dépression et première poussée ... Puis une histoire de 3 ans avec un type pas très sympa, à l'image de mon "père" (oui on fait tous des con***ies) ... La perte du seul homme de ma vie, mon grand père, qui m'a élevé en Juin 2011.

Depuis 2009, les poussées n'ont pas cessés, les yeux, les jambes ...

Donc oui, les chocs émotionnels sont un facteur de la SEP, j'en suis la preuve !

Bien à vous !

SEP et choc émotionnel


Posté le

Je ne pense pas que le choc émotionnel soit la cause de la sep mais plutôt que la sep amplifie les conséquences du choc émotionnel et fait apparaître les symptômes qui jusque là étaient "endormis" ou plutôt on n'y prêtait pas la même attention ....

SEP et choc émotionnel


Posté le

Merci pour vos réponses qui pour certaines me confortent dans mon idée!

Esmi je comprends ton raisonnement, moi je n'ai pas eu le temps de me poser la question, pour ma première IRM c'était indiqué sur le compte rendu (une trentaine de lésions), puis pour la seconde que je n'ai pas faite au même endroit, le nombre exact était  indiqué, et le radiologue m'a lui même indiqué juste après l'IRM que j'en avais 3 nouvelles.
La bonne nouvelle est que  c'était il y a deux ans et que depuis je n'en ai pas eu de nouvelles, merci le Rebif que je "hais(me) tant"!

SEP et choc émotionnel


Posté le

bjr, moi je me suis fait operer de la sleeve gastrectomie en avril 2010, bcq de stress par rapport a l'operation,suite a ca  je perdais 10 kilos par mois, 3 mois apres mon operation j'ai eu ma premiere poussée, 2 eme poussée en fevrier 2011, apres les prises de sang j'avais une carence en vitamines D, je pense qu'il y a un rapport, avant mon operation j'ai jamais eu de soucis concernant quoi que ce soit avec la sep....m'enfin ce qui est fait est fait ....bon courage a tous et toutes

SEP et choc émotionnel


Posté le

Bonjour, je crois que ce qu'il faut avant tout comprendre, c'est que la SEP est une maladie AUTO-IMMUNE...ou dépression AUTO-IMMUNE!!!!!!! Voilà, dans ces quelques mots, nous avons la réponse à nos questions......en clair....nous attaquons notre immunité tout seul par le biais d'une dépression psychique de n'importe quelle nature qu'elle soit, nous fonctionnons tous d'une manière à nous protéger à tel point que nous attaquons notre propre corps....j'ai compris tout cela en suivant une psycho-thérapie, par le biais du réseau SEP de ma région, je me suis remise en question, j'ai changé mon fonctionnement, pour partie, mes habitudes, etc...et aujourd'hui, après 4 ans de SEP, 1 seule poussée, bien sur, un traitement de fond en parallèle, mais je suis convaincue que moi aussi, j'ai eu de nombreux chocs qui m'ont amenés ici et que par toutes mes actions, tous les jours, dans l'écoute de mon corps, la relaxation, l'équilibre alimentaire, les compléments vitaminiques, j'ai changé le cours de ma SEP, ou tout au moins j'ai arrêtée de la nourrir dans le mauvais sens.........Le moral est très important, on le lit partout, donc la dépression est à proscrire, non???? alors, soignons la dépression et le reste suivra.............

Bonne chance à toutes et tous et portez vous bien

SEP et choc émotionnel


Posté le

Oui Choupi, je comprends ce que tu veux dire et moi aussi j'ai pensé comme toi. Au début de la maladie (ça fait 20 ans que je suis atteinte de sep), on nous explique qu'on ne connais pas les raisons de cette maladie. On est seul face au diagnostic, personne à incriminer sauf nous même. Cette maladie s'apparente à une autodestruction aussi il est facile de penser que c'est notre état psychologique qui la provoque . C'est difficile d'entendre cela et en même temps culpabilisant surtout quand on prend en compte cette théorie et que malgré tout notre état s’aggrave. Je pense que la sep n'est pas aussi simple. Mais tu as raison, avoir le moral ne peut pas faire de mal, quant à dire que c'est la solution...

Bon courage à toutes et à tous et ne culpabilisaient pas nous ne sommes pas les seuls responsables de cette maladie

SEP et choc émotionnel


Posté le

Bonjour, on m'a souvent dit que la sep était due à un choc émotionnel. J'ai été diagnostiquée de la sep en février 2011 à la suite de fourmillements dans la main droite (en nov 2010 et d'une névrite optique en février 2011). Quand j'ai fait mes premières irm, j'avais 6 lésions au cerveau et 3 dans la moelle épinière. Une jour j'ai rencontré une dame qui travaille pour l'afsep. Elle m'a expliquée que quand la moelle épinière est atteinte, cela veut dire que la maladie est installée depuis un petit moment et qu'elle est surement due à un choc émotionnel fort intervenu pendant mon enfance (j'ai 22 ans à ce jour) et de la pratique d'un sport violent. Je pratique l'équitation depuis que je suis petite (violence pour le dos) et vers mes 7/8 ans, mon père a failli mourir sous mes yeux. Est-ce que cela peut avoir un rapport? Quelqu'un a-t-il des informations concernant les atteintes de la moelle épinière car on parle souvent des atteintes au cerveau...?

Ps: c'est la première fois que je parle de cela à quelqu'un car mes parents ne sont pas prêts à l'entendre (j'ai à plusieurs reprises essayé de leur en parler, mais ils changeaient de sujet automatiquement).

Discussions les plus commentées