Les injections de Copaxone: ok de piquer 4x semaine dans le ventre ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

1 réponse

32 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour...
Après 2 ans d'injections quotidiennes, je me rends compte que celles faites dans les cuisses accumulent creux et bosses, et ce malgré mes rotations selon un quadrillage. Aux autres sites, je n'ai pas ce problème. La petite bosse qui se crée, disparaît après 1 semaine.

J'adore la danse et le volleyball de plage et l'été arrive à grand pas! (yé!) J'ai donc décidé la semaine dernière de cesser mes injections dans les cuisses pour en effectuer 4x semaine (au 2 -3 jours) dans le ventre gauche et droit. Pour l'instant, tout ce passe bien .. Mais sachant que l'absorption se fait plus rapidement au ventre et que l'absorption aux niveaux des cuisses y est alors la plus lente... Je me demandais s'il y avait un risque!

Merci aux gens d'expérience de me donner votre avis ! ^^

Mélyssa
Étudiante de 3e année en nutrition

Début de la discussion - 13/04/2015

Les injections de Copaxone: ok de piquer 4x semaine dans le ventre ?


Posté le

Bonjour Mélissa,

J'ai eu plus ou moins le même souci (sous copaxone depuis 4 ans et demi), et pour ma part je suis allée voir l'infirmière thérapeutique du service de neurologie où je suis suivie. Visiblement ce sont surtout les creux qui posent problème ; du coup, l'infirmière m'a conseillé de passer de 6 points d'injections sur chaque cuisse à 3, et à la place j'ai commencé à me piquer le ventre (3 points à gauche et 3 à droite du nombril) ce que je ne faisais pas à l'époque car trop douloureux. Ce qui est important, c'est de conserver au minimum une trentaine de points d'injection ; après elle n'a absolument pas évoqué de vitesse d'absorption selon les zones (jamais entendu parler de ça d'ailleurs...).

Au bout de quelques mois, les creux disparaitront, tu pourras donc recommencer à piquer cette zone plus tard si tu le souhaites ;)

Néanmoins, si tu as la possibilité de voir une infirmière thérapeutique (cela dépend où tu es suivie évidemment) je te le conseille, ou à défaut un dermatologue.

FC

Discussions les plus commentées