https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

8 réponses

149 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonsoir à tous et toutes,

Ce qui me gêne le plus dans cette maladie, c'est vraiment la fatigue anormale que ça procure, une vraie chaussette conciliés vie privée et professionnelle devient très dur,

est ce que c'est pareil de votre côté, et l'impression quand j'en parle j'ai des réponses bah moi aussi je suis fatiguée grrrrr

Début de la discussion - 23/10/2012

La fatigue que ça procure


Posté le

La fatigue que l'on ressent personne ne peut la comprendre sans la vivre, les réponses bah dort, bah moi aussi, soit plus active tu en entendras malheureusement 

La fatigue que ça procure


Posté le

Bonjour, ca je confirme ... Moi obligée de jongler avec le rythme des uns et des autres pour m'aménagé des siestes sans passée pour grosse feignasse et surtout pour pouvoir profiter un peu de tout le monde! mais meme ca, c difficile parfois

La fatigue que ça procure


Posté le
Bon conseiller

D'autres personnes souhaitent-elles partager leur avis ?

La fatigue que ça procure


Posté le

Personellement, Je ne suis pas arrrivé à ce stade la, encore. C'est vrai qu'avant je restait éveillé jusqu'à 2h matin facilement  maintenant moins...

Mais, pas encore eu de très grosse fatigue, des petites oui.mais pas des grosse

La fatigue que ça procure


Posté le

De très grosses fatigues pour ma part. Elles arrivent par période. La dernière fois, j'ai eu la mauvaise idée d'ignorer les premiers signes (yeux qui piquent, corps lourd comme du plomb) et j'ai donc continué à travailler sans essayer de me ménager.

Résultat : une semaine de longues siestes obligatoires quasi non-stop. Je m'écroulais littéralement. Mon état était vaseux, avec des vertiges, mais ceux-ci diminuaient d'intensité après chaque sieste. Heureusement, les vacances sont arrivées à point car je n'aurais pas été capable de poursuivre. 

Si j'ai un conseil à donner du fait de mon expérience : n'accumulez pas la fatigue. Car ça ne fera qu'empirer. Profitez du moindre instant  libre pour souffler ou vous reposer. 

Je commence mon traitement (Rebiff) dans une quinzaine de jours, j'espère que celui-ci atténuera un peu ces phénomènes de fatigue...

La fatigue que ça procure


Posté le

la fatigue je connais depuis TRES longtemps + d'immenses douleurs dos bras mains

anti inflammatoires,?....REPOS  allergique à la cortisone je ne sais que prendre

donnez moi des conseils amicalement colette 1945

La fatigue que ça procure


Posté le

Bonjour,

Pour l'instant pour moi c'est la fatigue que c'est le plus dur dans cette maladie. mon neurologue m'a donner du mantadix ça marche bof bof!!! Pour la premiere fois aujourd'hui je me suis rendu compte que je fatigue meme en marchant, pourtant je suis sortir une station de metro avant vu qu'il fait beau, et la quelques metres apres j'ai du ralentir et j'avait meme mal aux jambes.. Pour info ma derniere poussée c'etait le mois de fevrier avec 3 semaines d'arret et mon neuro ne me donne pas de traitement de fond vu que j'ai eu 2 poussées en 10 ans mais cette fois dur dur la vie de tous les jours boulot, maison, enfants et mari!!! J'essaye de ne pas trop montrer , j'ai un peut l'impression de passer pour une feignasse donc maintenant je ne dit jamais quand je suis fatigué, je prends sur moi.

a bientot

La fatigue que ça procure


Posté le

salut. Je suis nouvelle sur le forum..; mais j'ai 15 ans de sclérose derrière moi... J'ai jamais partagé mon expérience. Et je pense, comme nous tous, je prends sur moi. je ne me plains jamais et de toute façon quand je me plains c'est "j'suis fatiguée..." ça me tombe dessus d'un coup, comme une chape de plomb... la seule chose que je désire c'est m'allonger là... J'ai eu quelques poussées avec douleurs et paralysie avec rémissions mais la fatigue c'est permanent... ou quasiment... aucun médicament n'arrive à lutter: mandatix, j'en ai pris un, mauvaise journée! dès fois la codéïne me booste. Le soir, pour rester réveillée... Moi, au début, je ne ressentais pas cette fatigue intense... c'est arrivé après les enfants je crois... Désolée de vous dire ça, mais la fatigue ne s'arrange pas avec le temps... mon neurologue m'a dit dernièrement "vous savez, personne vous en voudra si vous prenez un congé maladie?" à méditer

Bise

Discussions les plus commentées