Erreur de diagnostique en 2009

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

2 réponses

49 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour à vous tous,

Je suis nouvelle. 

Voilà! En 2009 j'ai été reconnu Fibromyalgique par le rhumato,6 mois après le diagnostique,j'ai été

prise de fourmillements et d'engourdissements en dessous de la poitrine jusqu'au pieds ainsi que la partie génitale et anal.

Suite à cet épisode j'ai revu le médecin qui m'a dit que c'était une crise aiguë de la Fibromyalgie et que sa partirai comme s'est venue,j'ai eu cette épisode pendant + de 8 mois,je souffrais beaucoup dans tout mon corps,difficulté à la marche + une asthénie profonde, et après tous les symptômes se sont arrêté progressivement.

En 2012 je déménage dans une autre région et en 2013 c'est reparti pour un tour.

-Avril 2013: léger fourmillements au pouce et index droit

-Mai : Puis après fourmillements installé dans les 3 doigts + dans un des membres inférieur

droit ressenti dans les orteils,le lendemain tout le pied. 

-Juin : les fourmillements et engourdissements dans toute la main

-juillet :le bras droit complètement engourdit.

-Août : au levé du lit douleur brutal dans le mollet,fourmillement + décharges électriques.

Entre tous ces épisodes,comme vous vous en doutez j'ai fait pleins d'examens,qui m'ont plus

épuisé qu'autre chose.

-Septembre: paresthésie/fourmillements comme en 2009 en dessous des seins jusqu'aux pieds

ainsi que la partie génitale et anal.

Un neurochirurgien m'a examiné en octobre 2013 et fait passé un IRM médullaire et d'autres examens,l'IRM à décelé des lésions,le radiologue n'a rien voulu m'expliquer de tout sa.

Le lendemain j'avais RDV avec le neuro,quand il a vu l'IRM j'ai vu qu'il faisait une drôle de tête, il m'a expliqué qu'il suspectait la sclérose en plaques,et rien à voir avec la Fibromyalgie,il m'a fait hospitalisé le lendemain au service neurologie et j'y suis rester 3 semaines avec une batterie d'examens que vous connaissez tous, un vraie calvaire.

Après toutes les maladies écartées en Novembre le verdict de la sclérose en plaques est tombé,un peu bousculé mais pas plus que sa,évidement j'étais dans le déni complet.

Aujourd'hui j'essaie de vivre avec qu'elle,mais pas facile au quotidien surtout cette asthénie profonde,les douleurs des jambes et genoux et brûlures aux pieds....je ne peux plus faire les choses comme avant,il a fallu que je modifie ma façon de faire les choses différemment,et puis je ne cours plus mais je marche,je vois pas bien mais je ne suis pas aveugle,alors,la vie est belle malgré tout.

Merci de m'accueillir parmi vous.

Début de la discussion - 01/04/2015

Erreur de diagnostique en 2009


Posté le
Bon conseiller

bonsoir ZOUKA 

je n ai pas la SEP ,mais la SPA tu va me dire si on est ici c est pas pour rien !!

j espère que maintenant qu ils y sont arrivé a trouver le bon diagnostic ,qu ils t ont donner le bon traitement ? 

drôle de parcourt 

soit la bienvenue 

Erreur de diagnostique en 2009


Posté le
Bon conseiller

Ce sont les médecins qui souffrent de déni, pas uniquement les malades.

"batterie d'examens durant 3 semaines d'hospitalisation"  Etonnant, car le diagnostic de SEP par un neurologue est évident. Reste à confirmer par IRM cérébral/médullaire. Les névrites optiques sont également des signes détectables par MG.

Le principal : ils ont trouvé.

Bon courage. Cdlt. Serena

Discussions les plus commentées