anonymous avatar
Posté le 27/08/2016 à 12:21
Bon conseiller

SEP : problème psychologique ? La SEP, une maladie auto-immune parmi d’autres…

Le Québécois, Jean Jacques CREVECŒUR [ http://jeanjacquescrevecoeur.com/ ], lors d’un de ses communiqués m’a permis de me remémorer une des questions initiale d’un des thérapeutes qui me suis depuis que j’ai pris la décision de ne plus laisser la maladie progresser librement. Il m’a alors demandé pourquoi la maladie s’exprimait principalement dans la partie basse du corps, entre d’autres termes suivait sa progression somme toute très habituelle, en tout cas connue. Mais effectivement nous ne ressentons pas tous et toutes les mêmes désordres, les mêmes parties du corps ne sont pas touchées de manière identique, etc.

Tout ceci revient à dire que s’il existe des causes physiques à la maladie (pollutions diverses et variées et bien des choses encore que chacun a pu comprendre dans son propre parcours…), ne peut-il pas y avoir aussi des causes psychologiques à la maladie, à sa localisation… quelle qu’elle soit d’ailleurs.

Pour ma part, cette anodine question initiale m’a mise en chemin, un parmi les autres, ne se substituant pas de fait aux autres.

Pour ma part, je ne pense pas que la maladie soit une fatalité mais un chemin de compréhension de nos choix conscients et inconscients. 

anonymous avatar
Posté le 27/08/2016 à 13:19
Bon conseiller

Bonjour @AnDachen  alors comment et pourquoi , moi qui adorais et pratiquais danse et natation , moi qui adorais mes jambes et en prenais tellement soin , qui aimais tant les mettre en valeur ( tenues vestimentaires et chaussures ) , est-ce que justement ce sont elles qui ont morflé à caise de cette p.... de SEP ? Et pourquoi ? Psychologie à 2 balles ou punition divine ? Pfffff ... rien à voir j'étais HEUREUSE  et ça , c'était AVANT 

anonymous avatar
Posté le 27/08/2016 à 14:17
Bon conseiller

Chris31, je comprends ta colère, et crois moi, j’ai réfléchi 100 fois avant de proposer cette réflexion, aussi j’assume ma posture.

Pour ma part, en faisant des recherches, je me suis rappelé que ma propre mère me livrait à un des hommes qu’elle côtoyait dans sa vie professionnelle. J’avais 6 ans. C’est arrivé 2 fois, la 3ème je me suis enfuie, et le soir en rentrant elle m’a battue à mort prétextant avoir été apeurée par ma disparition. J’en ai fait une jaunisse l’année suivante. Le foie étant le lieu de la colère, la réaction de mon propre corps était tout à fait normal.

Il m’a fallu des années pour comprendre tout ça, et bien des thérapies… On m’a promis le fauteuil roulant voici 11 ans. Je vais à présent chaque jour de mieux en mieux même si mon toucher des mains reste encore insupportable. Depuis 3 années, je vis ma première liaison amoureuse. J’ai presque 53 ans…

anonymous avatar
Posté le 27/08/2016 à 16:25
Bon conseiller

Sorrry "no comment"  C'est partir trop loin ! comme Chris alors je paie mes 25H de sport par semaine, mes multiples combats , mon élégance, avoir travaillé comme une malade pour tout perdre avec cette putain de SEP et pourquoi pas les erreurs de mes parents selon les cathos ????? faut pas chercher midi à 14H et se flageller en permanence. Seulement vivre sinon "analyse" au long cours totalement inutile. Mouais ça occupe 

anonymous avatar
Posté le 27/08/2016 à 19:59
Bon conseiller

à @serena2416 

anonymous avatar
Posté le 28/08/2016 à 07:21
Bon conseiller

Serena2416, Chris31, bonjour !

Il vous appartient de ne pas vouloir comprendre ce que le "MAL A DIT", quant à moi je poursuis ma quête pour comprendre et en sortir...

Bien à vous...

anonymous avatar
Posté le 06/09/2016 à 10:58
Bon conseiller

AnDachen, suis 100% d'accord avec toi. J'ai entamé la même réflexion et suis le même chemin que le tien. Certaines "coïncidences" si elles n'expliquent peut-être rien ou pas tout, sont néanmoins sidérantes.

Aux sceptiques, sachez que chacun arpente le chemin qu'il souhaite et lui fait du bien, et dans tous les cas, la colère est vaine et une perte d'énergie inutild

@++

anonymous avatar
Posté le 27/01/2017 à 14:42
Bon conseiller

Bonjour

Manière de faire remonter un sujet "grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ..." des choses à ajouter ?

Rejoignez les 136 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit