https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

10 réponses

243 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Avez-vous essayé de réduire vos apports en sucre et/ou en sel ? Si oui, avez-vous noté ou non un impact sur votre état de santé ?

Bonnes discussions.

Début de la discussion - 19/05/2014

Réduire ses apports en sucre et en sel
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Effectivement le médicament Neurotin me fait prendre du poids. A l'hôpital lors de ma dernière poussée l'on m'a conseillé de réduire le sel et éviter de manger des friandises sucrées.

J'ai perdu trois kilos, super contente, mais mon mari d'amour m'a invité dans un restaurant étoilé, et du coup j'ai repris les kilos perdus, mais depuis impossible de perdre du poids, mon mari dit que c'est le médicament, mais cela ne me satisfait pas, je vais économiser pour pouvoir m'acheter un carton du régime "comme j'aime", qui est le seul moyen à ce jour qui me fais perdre du poids, surtout après un traitement de cortisone.

Bon après-midi à tous.

Réduire ses apports en sucre et en sel
2

Membre Carenity
Posté le

Bonsoir,

Un article avec avis du Pr Vermersch :
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/09/01/22737-lexces-sel-active-poussees-sclerose-plaques

L'excès de sel active les poussées de sclérose en plaques

Mots clés : sclérose en plaques, sel

Par damien Mascret - le 01/09/2014

Réduire la consommation de sel : en France, 90.000 malades pourraient tirer profit de cette simple recommandation diététique.

Réduire sa consommation de sel pour éviter l'évolution de la maladie. Voilà une idée qui devrait retenir l'attention de toutes les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP). Une maladie auto-immune invalidante qui, neuf fois sur dix, évolue par poussées successives.

«L'information circulait déjà parmi les centres experts et nous recommandions déjà à nos patients de réduire leur consommation de sel ou du moins de ne pas resaler leurs plats», explique le Pr Patrick Vermersch, responsable d'un tel centre au CHRU de Lille. «L'étude qui vient de paraître dans le Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry nous conforte dans nos pratiques», ajoute-t-il.

L'étude en question est celle que le Pr Mauricio Farez et ses collègues de l'Institut de recherche en neurologie de Buenos Aires (Argentine) ont menée en collaboration avec le Pr Francisco Quintana, de Harvard (États-Unis). Pendant deux ans, ils ont méticuleusement observé la consommation en sel de 70 malades atteints de SEP et l'ont comparé avec l'évolution de leur maladie, symptômes et IRM à l'appui.

Lymphocytes toxiques

«Nous avons montré que les patients qui consommaient une quantité modérée (2 à 4,8 g/j) ou élevée (4,8 g/j) de sel avaient une maladie plus active que ceux qui en prenaient moins de 2 g par jour», explique au Figaro le Pr Farez. Pour arriver à des mesures aussi précises, les chercheurs se basaient sur l'excrétion urinaire du sodium. En pratique, par rapport aux petits consommateurs, le risque de poussées de SEP était multiplié par trois pour une consommation modérée et par quatre au-delà de 4,8 g/j. En France, on estime la consommation quotidienne de sel en moyenne de 7 g pour les femmes et 9 g pour les hommes.

Comment un environnement cellulaire riche en sel pourrait-il représenter un environnement favorable au développement de maladies auto-immunes? «Sur le plan immunologique, le sodium potentialise des cellules immunitaires appelées lymphocytes Th 17 qui sont véritablement toxiques», détaille le Pr Vermersch.
Pour le Pr Farez, «il est trop tôt pour émettre des recommandations officielles mais c'est certainement une bonne idée pour tous, et dans la SEP en particulier, de consommer moins de 6 g de sel par jour».

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Réduire ses apports en sucre et en sel
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Oui il faut éviter de re-saler ses plats quand on a une SEP   ! Lis  le fichier sur mon lien ci-dessous à ce props "...Sel et microbiote : Le sel est un nutriment actuellement très étudié dans le domaine de la SEP. Plusieurs recherches chez l'animal ont en effet suggéré qu'il existait un lien entre des taux élevés en sel et les maladies auto-immunes..."

Tu retrouveras ce fichier  concernant l'alimentation ( nombreux sujets ouverts ici dont celui-ci très intéressant https://membre.carenity.com/forum/alimentation-et-sep/sep-alimentation-donnees-congres-ann-2017-38823) et la SEP,  abordant entre autres ce point sur le sel ds le fichier que j'y avais inséré en 2017 (ANN) : les travaux sur la SEP ont conclu à une sorte de régime idéal centré sur 3 axes : Une alimentation allégée, équilibrée, Un apport d’acides gras essentiels et Un apport de vitamines, minéraux et autres nutriments.

Voici un autre fichier dont on peut s'inspirer à défaut d'appliquer ( car difficile)

Réduire ses apports en sucre et en sel
4

Membre Carenity
Posté le

En voyant les divers reportages  à la télé mais aussi  sur des livres, pendant quelques semaines,,  j'ai réussi à supprimer  au maximum le sucre de mon alimentation.  Et à ma grande surprise, j'ai pu recommencer à me tourner dans le lit,,  mais surtout  j'ai réussi à bouger  quelques doigts de la main  ((vraiment un peu,, mais pour moi  c'est un grand exploit)). la fatigue  a disparu pratiquement.  Sans  compter la spasticité qui a vraiment diminué.  Les docteurs  l'ont constaté

Avec les fêtes de fin  d'année et de début d'année,,  j'ai repris une alimentation  tout à fait normale  et je me suis rendu compte à nouveau des difficultés  qui réapparaissent.

D'après les divers comptes rendus  et témoignages, il n'y aurait pas  de lien…  Et pourtant  je ne peux que  le constater.

c'est pareil pour vous ?  ?

Réduire ses apports en sucre et en sel
4

Membre Carenity
Posté le

Bonjour @pseudo-masqué‍ @pseudo-masqué‍ @pseudo-masqué‍ @pseudo-masqué‍ @pseudo-masqué‍ @pseudo-masqué‍ , à tous,

Un examen des urines a révélé mon iodurie : 64µg/l au lieu de 100 à 199, c'est du au fait que j'ai supprimé le sel (marin) de mon alimentation, pourtant je mange du poisson, alors pas d'excès dans un sens ni dans l'autre, il faudra saler ... un peu.

En passant, je vous supplie de m'excuser, je ne veux pas être trop présent ici car rester devant un PC me "sclérose" les jambes, douloureuses, et je me force à exercer non seulement la kiné, mais des activité physiques dès que possible.

Le reste du temps, j'ai imprimé des articles et acheté des livres, pour les lire, impossible d'être beaucoup présent.

Bises et amitiés.

Réduire ses apports en sucre et en sel
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Ne laisse pas s'installer un manque important @pseudo-masqué‍  ! J'espère par ailleurs que tes électrolytes sont vérifiés régulièrement et ....oui il faudra saler un peu ne serait-ce que pour ne pas te retrouver  avec un déficit en iode plus important doublé d'une natrémie à revoir même si le rôle de l'eau en ce cas est plus important que celui du sodium  (  cardio et néphro m'ont bien expliqué tout cela : limiter mais pas supprimer: l'équilibre toujours ......)

Sinon .... pourquoi supplier? Tu fais comme tu peux Sepsepien et je compatis à l'évocation de tes jambes douloureuses .    Bises.

Réduire ses apports en sucre et en sel
1

Membre Carenity
Posté le

Bonjour à tous, je me suis permis une petite récréation chez une Naturopathe. Ça m'a coûté une blinde ! Mais je suis ressortie de chez elle avec un régime alimentaire adapté à MES problèmes alimentaires ET médicaux. Je sais maintenant ce que je peux manger ou pas et à quelle heure également, les compléments nutritionnels et vitamines qu'il ME faut. Tout ça pour vous dire que c'est un investissement mais je commence déjà à aller mieux et bientôt je pourrais également me débarrasser des médicaments qui nous empoisonnent tous à petit feu ! Ce qui marche pour quelqu'un ne marchera pas pour un autre. Nous sommes uniques et les traitements sont adaptés à chacun d'entre nous. Je vous recommande vivement de faire comme moi. Et vous saurez réellement où vous en êtes ! 

Bonne fin de journée à tous. 

Réduire ses apports en sucre et en sel
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

A  @pseudo-masqué‍  et tous

je t'ai lue attentivement car moi aussi je me suis offert jadis cette petite récréation (Cf rupture de diabétologue)Je n'ai pas regretté d'être momentanément traitée par un naturopathe. Consultations  très longues et attentives mais ce n'est pas sur l'alimentation que l'attention fut portée (  Rien à redire   selon lui) mais sur les médicaments qu'il a fallu peu à peu remplacer par des  produits différents et ô combien multiples à prendre à heures fixes ( tant qu'à faire!) Un emploi à plein temps!  Ta naturopathe t'a aussi prescrit des produits  Rachel?( macérats/ gemmothérapie etc)

Bref j'ai tenu le temps qu'il a fallu pour que le  CHU se "réapprovisionne" en diabétologues et je suis retournée dans la médecine conventionnelle . Passer sa vie entre flacons et gouttes à compter à longueur de journée....trop limitant même si pas inintéressant au niveau des résultats.

Ai-je eu raison / ai-je eu tort?   : les 2 sûrement mais sur des plans différents. Je recommanderais malgré tout l'essai du naturopathe pour la qualité d'écoute, le temps consacré, la conscience professionnelle et pas que.

Réduire ses apports en sucre et en sel
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué Crois moi, je préfère le naturel au chimique, quitte à me foutre sur la paille ! Au moins, je nettoie mon corps et j'en prends soin n'en déplaise aux labos.