Le diagnostic de votre diabète

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

Le diagnostic de votre diabète


Posté le
Bon conseiller

Mon diabète a été découvert à 39 ans en  septembre 1979   ,je maigrissais tous les jours , avec une grande fatigue et

bien sur je buvais énormément d'eau ,le docteur me fait uriner sur une bandelette et ma de suite fait rentrer à l’hôpital

d'après les examens   4g50 de glycémie + de la cétone   j'ai maigri en 7 jours de 8kg , j'ai été mis de suite sous insuline

et maintenant cela fais 33 ans.

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

bonjour

diabetique depuis 2001 je suis passée à la pompe depuis 2007 j'en suis satisfaite malgré tout, si je pouvais me passer de cette maladie... comme bcp d'entre nous dailleurs...

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

Bonsoir,

Le diagnostique à ete decouvert betement ce mardi 29/01/2013 pour ma fille j'allais aux urgences pediatrique en pensant que ma fille avait une infection urinaire car elle disait qu'elle avait mal en fesant pipi et mal au ventre. Dans la salle d'attente elle me dit qu'elle doit aller au w.c donc moi je demande à une infirmiere un petit pot pour l'analyse car je voyais le truc arriver (quand ca aurait ete notre tour elle aurait du faire pipi dedans mais comme elle venait d'y aller pas possible) je rend le petit pot à l'infirmiere puis on retourne dans la salle notre tour arriva puis là la pediatre demande le resultat et un truc qui cloche elle demande si ce sont bien ses resultats car sucre dans les urines un taux elevé apparement puis tout de suite test de la glycémie et là elle est a 400 la pediatre me demande si je n'ai rien remarqué d'autre je dis si elle recommence à faire pipi au lit et boit enormement n'ayant aucun cas de diabete dans ma famille ca m'a pas fait tilt et elle me dit madame ne vous inquietez pas on prend votre fille en charge elle va etre hospitalisé 10 jours donc on nous mets d'abord dans un box d'urgence le temps que sa chambre soit prete en attendant ils lui font plusieurs prise de sang des analyses de glycemie je pense que sur le coup ma fille à ete traumatisée par les piqures :-/ 6h plus tard enfin elle monte en chambre et la on voit l'equipe pluridisciplinaire qui va l'encadré (elle est entre de bonne main à l'H.U.D.E.R.F) et nous tout les jours on a un cours pour pouvoir la soigner à la maison (le choc fut dure à encaisser) en prime de sa elle a la grippe plus un mycose vaginale donc la totale pauvre puce :-(

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

Coucou! =)

Et bien moi j'avais 10ans, faible comme une serpillère, soif intense, polyurie, perte extrême de poids et de faim. Ma mère s'inquiète et, pensant à une mauvaise grippe, fais venir mon super médecin! Il avoue ne pas savoir ce que c'est (je le respecterai toujours pour ça!), et m'envoi faire une prise de sang. Chose faite le lendemain, je le voit débouler chez nous en courant au moment où j'allai me servir un verre de Coca! (je sais c'est idiot mais ça m'a marquée!) Direction le service pédiatrique de Pontoise: Diabète insulino-dépendant! 

Aujourd'hui j'ai 23ans, j'ai 13ans de diabète irrégulier derrière moi, il y a quelques mois j'était encore à 16,8% d'Hba1c. J'ai décider il y a 5mois de me faire poser une pompe à insuline et je suis aujourd'hui à 9%, j'utilise 5 fois moins d'insuline qu'avant et glycémie au reveil autour de 0,70g/dl!

Je suis étudiante, je travail comme je peut, je suis légèrement myope et j'avais une NASH il y a encore quelques semaine mais je redoute d'autres séquelles à venir. Je veut fonder une famille mais j'ai peur de beaucoup de choses: est-ce que mon époux acceptera la maladie et prendra le risque que son enfant l'ai? est-ce que moi j'accepterai ce risque? Comment ce passe la grossesse pour une femme diabétique? 

Je redoute beaucoup de choses pour l'avenir, et j'ai peur que mon passif pése très lourd voire trop lourd dans la balance. C'est une maladie vicieuse, elle s'insinu partout, et ne se voit pas! On peut aller très mal puis très bien en quelques minutes, les gens ne nous prennent pas au sérieux et ne comprennent pas certaines chose... 

La chose que je souhaite le plus c'est de ne pas transmettre cela à mes enfants, d'après mon médecin, mon diabète n'étant pas génétique, il y a de grandes chances pour que je ne le transmette pas. Même si on nous dit que l'on vit très bien avec un diabète, je ne veut imposer ça à personnes.

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

Avant qu'on me diagnostic le diabète le médecin été venu plusieurs fois à la maison car j'était très faible j'avais perdue beaucoup de poids en peu de temps,pâle, toujours envie de boire et des envies de vomir aussi mais le médecin penser à une grippe. Le jour suivant je n'aller toujours pas bien et je suis aller à l'école et sur le chemin selon ma grand-mère car trop petite pour m'en souvenir je me suis sentie mal et je suis tombée sur le côté, on ma donc ramener à la maison et appeler un autre médecin qui a demander à ce que je monte en urgences j'était donc chez mes grands parents et on a du appeler mes parents auxquels on a dit que les médecins de l’hôpital pensaient à une leucémie ou à du diabète.

Quand mes parents sont arrivés et qu'on leur a annoncer que c'était du diabète ma mère été plutôt contente enfin soulagée que ce ne sois pas la leucémie j'avais 4 ans quand je l'ai attrapé je ne m'en souviens pas vraiment sur le coup je ne savais même pas ce que c'était c'est plus par la suite quand il a fallu faire les piqûres éviter de manger certaines choses que les autres enfants pouvaient que je devaient contrôler mes glycémies tout le temps etc que je me suis rendue compte que je n'était "plus vraiment" comme les autres d'ailleurs certaines personnes me traitaient différemment à la suite ce qui n'était pas très agréable non plus. 

Une chose est sur c'est que je préfère que ce sois tombée sur moi plutôt que sur mes petites soeur  en tout cas j'espère juste ne pas le transmettre à mes enfants plus tard je croit que je m'en voudrait toute ma vie.

Le diagnostic de votre diabète


Posté le
Bon conseiller

Aneissei  ton Hba 1c à 9 est pas mal mais tu as que 23 ans il faut avoir 8 ou 7 pour te mettre a l'abris  ,et pour avoir un enfant dans de bonne condition , trouvé un homme tu en trouvera mais avant il faut bien t'équilibrer ,manger suivant ton poid sans abus pas de patiserie, juste un fruit après manger .

Bon courage A+

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

j'ai decouvert mon diabete par hasard j'ai fais des analyses pour mon goitre suite à ca , mon taux de sucre etait à 03 grammes en realiter j'ai pas pris les choses au serieux suite à cella j'ai continuer à manger je n'ai suivie aucun regime mais les choses s'agraver de plus en plus jusqu'au jour ou j'ai eu 05 gramme et j'ai fais un pres comma , la veriter je n'ai jamais accepter ma maladie je suis rester une semaine au urgence et depuis j'ai mon insuline tous les jours 

j'étais opérer au goitre en 2005 , et la vie continue, en 2006 j'ai eu mon premier garçon, mon deuxième je l'ai eu en 2009 et la vie continue bien sur avec ces hauts et ces bas surtout elle continue avec mon diabete qui me fatigue beaucoup.

je tiens surtout le coup pour mes enfants mais en réaliter je me sent tres seule, je me sens seule au monde 

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

Coucou à tous

Diabétique depuis 1970 (ID) je crois que je me sule au monde depuis ce jour. Bien sûr j'ai un fils qui a fait tout mon bonheur, mais personne de mon entourage n'a pas vu ou n'a pas voulu voir ma détresse, de plus beaucuup de problèmes personnels tout au long de ma vie (et encore + maintenant) est ce dû au diabète et à notre façon d'être suite à cette maladie. Je n'en parle + j'ai l'impression d'ennuyer mes proches qui ne sait jamais interessé à mon affection.

Bon dimanche à tous

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

Bien souvent la maladie dérange, surtout quand elle est susceptible de frapper un jour nos proches. Je n'ai pas pour habitude de me plaindre de la maladie ou de mes autres pathologies, elles font partie de ma vie et je dois vivre avec et m'en incommoder quotidiennement. Par contre, même si ça gave les autres, je répète sans relâche que ça peut toucher n'importe qui à n'importe quel moment de sa vie. La détresse des autres n'intéresse personne non plus et il faut bien souvent la vivre pour la comprendre. Au jour d'aujourd'hui, plus grand monde ne se préoccupe des autres, tout le monde vit sa propre petite vie sans s'occuper d'autrui. La société devient nombriliste, égoïste et démissionnaire et c'est bien dommage car on y perd tous en qualité de vie et en soutien qui est important quand on est malade et que la présence bienveillante d'un voisin peut nous sauver la vie.

Je ne suis pas un modèle à suivre car même si je suis diabétique, je mange du chocolat, des glaces, etc, mais je fais attention de ne pas abuser et de ne pas faire trop d'écarts qui pourraient me coûter chers Quand je vois certaines personnes abuser de produits sucrés (genre manger une tablette de chocolat et boire du Soda avec), je leur fais une réfléxion, je ne peux pas m'en empêcher car malgré tout, la maladie est très contraingnante, il faut dire ce qu'il est.

Bon courage Chatoune et ne baisse pas les bras.

Le diagnostic de votre diabète


Posté le

on m'a découvert du diabete il y a environ trois semaine

mes symtomes étaitent assez particulier.

Etant tres sensible à l'hyper, j'avais tellement mal au ventre et à la tete que je ne pouvais plus rien avaler.

au bout d'une semaine, mon medecin, penssant à une hépatite m'a fait faire un billan sanguin on l'on à découvert la maladie.
Essayant d'abbord les cachet, j'ai rapidement été hospitalisé pour etre mise sous insuline.

Un mal pour vun bien, j'ai évité les complications d'un diabete mal soigné.

Au début j'ai beaucoup pleuré et apres je me suis aprecu qu'en dépriment j'entrainais mes proches avec moi.

Et puis surtout que la vie continu ^^

Je suis venu sur ce forum car j'ai décidé de me battre et de vivre ma vie à fond et que je penses qu'à plusieurs on est plus fort.

alors courage et bonne soirée a tous ;)

Discussions les plus commentées