Diabète et permis de conduire

Le permis de conduire est accessible aux personnes diabétiques aussi bien qu’aux individus qui ne sont pas concernés par cette maladie
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Toutefois les diabétiques doivent se plier à certaines conditions et règles spécifiques en fonction du stade de leur diabète et de son incidence potentielle sur leur capacité à conduire et surtout au regard de la sécurité d’autrui et de leur propre sécurité.

Le formulaire d’inscription au permis de conduire comporte une rubrique où le candidat doit répondre à la phrase suivante : « atteint à sa connaissance d'une affection et/ou d'un handicap susceptible d'être incompatible avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ».
Ainsi, les patients diabétiques sont dans l’obligation légale de répondre positivement à cette question et ainsi d’en informer la préfecture. Ils ne doivent pas détailler dans ce formulaire la pathologie qu’ils ont mais n’ont pas le droit d’omettre qu’ils souffrent d’une affection chronique.

Les patients concernés par le diabète, candidats au permis et conducteurs, doivent aussi se soumettre à une visite médicale d’aptitude à la conduite.
Lors de cet examen, le médecin vérifie si le diabète est bien contrôlé et si le patient mesure l’incidence de ses hypoglycémies sur la conduite et sait les appréhender.

Si ce n’est pas le cas (mauvaise gestion du diabète, complications invalidantes pour la conduite…), le patient diabétique est classé soit dans le groupe léger, soit dans le groupe lourd, voire refusé d’emblée. La distinction de ces deux groupes se caractérise essentiellement par la différence de délai de renouvellement obligatoire du permis :

- Groupe léger : validité du permis de 5 ans maximum.
- Groupe lourd : permis valable maximum 3 ans.

Ainsi, si le patient diabétique souffre de problèmes visuels ou de complications cardiovasculaires affectant sa capacité à conduire, il se peut que l’obtention du permis soit refusée ou mise sous conditions.

Mais si le patient diabétique ne souffre pas de complications aigües ni d’hypoglycémies sévères et s’il est pleinement conscient des risques de l’hypoglycémie et prend les mesures et le traitement adéquat, alors aucune restriction ou validité partielle (sous-conditions, temporaire) ne lui sera imposée.

Garantir une conduite en toute sécurité avec le diabète

Afin de ne pas risquer qu’une hypoglycémie se manifeste lorsque le patient diabétique conduit, certaines précautions simples peuvent être prise, parmi lesquelles :

- Prévoir systématiquement une collation sucrée à emporter dans la voiture.
- Emmener avec soi son traitement pour l’hypoglycémie et son lecteur de glycémie.
- Vérifier son taux de glucose dans le sang avant de prendre la route et ensuite contrôler sa glycémie à un intervalle régulier de 2h si l’on réalise de longues distances.
- Laisser le volant à quelqu'un d’autre ou reporter le moment du départ si la glycémie est inférieure à 1 g/l.
- Toujours prévoir à l’avance une éventuelle baisse de glycémie en prenant des aliments sucrés et s’arrêter en cas de doute.
- Ne pas prendre d’alcool, car outre la réglementation en vigueur et ses dangers bien connus sur la conduite, l’alcool risque d’affecter la conscience physique du diabétique face à l’hypoglycémie.

En outre, il faut également être vigilent à la somnolence qui accompagne souvent la période qui suit la fin du repas. Pour les patients diabétiques, ce phénomène peut être accentué si elles sont en surpoids. Le syndrome d’apnée du sommeil peut alors les concerner et se révéler particulièrement dangereux si elles décident de conduire. Dans ce type de situation, il est donc impératif de consulter son médecin à ce propos.

De même, certains traitements médicaux, hors ceux pris pour le diabète, peuvent affecter la réactivité et être contre-indiqués pour la conduite (vue altérée, somnolence).

Enfin, si le patient souffre d’une rétinopathie diabétique, il doit aller chez son ophtalmologue pour déterminer son acuité visuelle.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire