Diabète et hyperglycémie

L'hyperglycémie se caractérise par une hausse anormale de la glycémie. En cas de diabète, la vigilance est de mise car l’hyperglycémie peut avoir des répercussions sur la santé des diabétiques.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Les valeurs normales de la glycémie sont comprises entre 0,7 et 1,0 g/L au cours de la journée. L’hyperglycémie correspond alors à une augmentation excessive de la concentration de glucose dans le sang c'est à dire supérieures ou égales à 1.26 g/L, pouvant atteindre des valeurs extrêmement élevées. Une glycémie supérieure ou égale à 1,80 g/L de manière chronique, peut entraîner des signes caractéristiques comme une soif excessive, un amaigrissement malgré une polyphagie, une polyurie mais également des maux de tête et une fatigue. Lorsque la glycémie est supérieure à 2.5 g/L, il faut rechercher dans les urines la présence de corps cétoniques afin de détecter une éventuelle acidocétose. 

Les causes de l’hyperglycémie chez les diabétiques peuvent être :

- Un apport excessif de glucose causé par une alimentation inadaptée au diabète ;
- Une dose d’insuline ou hypoglycémiant réduite ;
- Un régime alimentaire plus riche que d’habitude ;
- Des problèmes d’infection, un rhume ou encore d’autres maladies ;
- Une vie trop sédentaire, sans activité physique adéquate.

L’hyperglycémie est caractérisée par des signes et symptômes que notre organisme nous envoie pour nous avertir de la condition. Ces symptômes peuvent être : une soif ainsi qu’une faim excessive et inhabituelle, une gêne aux yeux, un besoin fréquent d’uriner, de la somnolence.
Une hyperglycémie soutenue dans le temps peut engendrer de graves problèmes de vue, des troubles cardio-circulatoires, neurologiques, rénaux, etc.

Il est possible que les diabétiques de type 1 soient affectés par le problème de l’hyperglycémie dès le réveil. Dans ces cas-là, il est alors nécessaire d’évaluer la glycémie entre 2 et 3 heures du matin :
Si à ce moment-là, la glycémie est élevée, il est nécessaire d’augmenter la dose d’insuline administrée le soir ; si la glycémie est au contraire normale, l’hyperglycémie au réveil peut être due au phénomène de l’aube qui affecte les diabétiques.
Le phénomène de l’aube est attribuable au pic de sécrétion d’hormones qui agissent contre l’insuline, et à l'augmentation de la libération de sucre par le foie qui commence à partir de 5 heures. De plus, la durée d’action trop brève de l’insuline administrée la veille au soir, peut aussi expliquer la présence d’hyperglycémie matinale.

Les solutions pour combattre l’hyperglycémie diabétique

Pour lutter contre l’hyperglycémie et éviter d’éventuelles complications, les diabétiques peuvent :

- Choisir une insuline à action plus retardée après consultation de leur médecin ;
- Retarder l’injection de l’insuline à action intermédiaire le soir, juste avant d’aller se coucher, tout en gardant une injection avant le diner et en respectant le nombre d'injections par jour;
- Opter pour une pompe à insuline sous-cutanée. La pompe permet de calibrer l’apport de base de l’insuline. De cette manière-là, le patient peut par exemple choisir d’injecter dans le sang 0,8 unités / h jusqu'à 5 h du matin et 1 unité / heure entre 5 et 8 heures du matin, en concomitance avec le phénomène de l'aube.

Dernière mise à jour : 25/03/2019

avatar Équipe éditoriale de Carenity

Auteur : Équipe éditoriale de Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Diabète de type 1