Diabète et Sport

La pratique d'une activité physique a des avantages tant pour le diabétique de type 1 que pour celui du type 2. Néanmoins, quelques précautions doivent être prises en compte pour maintenir l'équilibre glycémique.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Chez le diabétique de type 1, la pratique d’un sport est susceptible d’entrainer un déséquilibre de la glycémie et c’est pour cette raison que les bienfaits du sport chez les diabétiques de type 1 sont parfois remis en cause.
Cependant, la pratique d’un sport est conseillée dans le cas du diabète de type 1 comme c’est le cas pour le diabète de type 2.
Le sport va permettre de faire diminuer la glycémie, de renforcer les muscles et les articulations et constitue un moyen de prévention des maladies cardiovasculaires.

Néanmoins, des précautions supplémentaires sont à prendre et un avis médical est indispensable avant la pratique d’une activité sportive.
L’équilibre entre l’apport de glucose, l’apport d’insuline et l’effort fourni est primordial afin d’éviter tout incident.

Afin que l’activité physique se déroule dans les meilleures conditions, il est essentiel de dresser un bilan avec son médecin et de discuter avec lui des adaptations thérapeutiques nécessaires tant au niveau du traitement de son diabète de type 1 qu’au niveau diététique.

Lorsque le patient a un diabète équilibré, il peut en principe pratiquer tous les types de sport.
Toutefois, certains sports sont plus adaptés que d’autres aux personnes diabétiques. Par exemple, les sports solitaires tels que la planche à voile ou le deltaplane ainsi que les sports de combats comme la boxe sont déconseillés.
Au contraire, certains sports sont particulièrement adaptés comme les sports dits d’endurance tels que la natation, le cyclisme ou encore la course à pied. En effet, l’intensité et la durée de l’effort sont facilement adaptables.

La pratique d’une activité sportive favorise le bien être et permet d’améliorer la qualité et l’hygiène de vie de façon générale, et ce, même chez le patient diabétique.

Contrôler la glycémie pendant une activité physique

Certaines règles de sécurité sont à respecter : le patient doit contrôler régulièrement sa glycémie, avant, pendant et après l’effort. La durée et l’intensité de l’exercice physique sont également à prendre en compte.

Il est nécessaire de toujours posséder sur soi des aliments riches en glucides afin de pouvoir faire face à un épisode hypoglycémique. Les doses d’insulines injectées doivent être adaptées à l’activité physique pratiquée et une bonne hydratation est indispensable tout au long de l’exercice. De plus, les chaussures de sports utilisées doivent être adaptées afin d’éviter tout risque de blessures.

Enfin, il est toujours préférable de pratiquer une activité sportive avec une autre personne au courant de la maladie et de la conduite à tenir en cas de problème.

Les recommandations liées à la pratique d’un sport en général sont également valables pour le patient diabétique : faire un échauffement, bien s’hydrater et effectuer des étirements après l’exercice.

Article rédigé par Antoine SCHUSTER, Pharmacien chez Carenity.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire