Ma bibliothèque - Psoriasis
Psoriasis : de nouveaux traitements en vue

S'inscrire pour participer à cette discussion
Posté le 17/11/2015 à 15:37
Bon conseiller

Longtemps associé a tort uniquement au stress, le psoriasis a enfin été reconnu par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) comme maladie chronique douloureuse et invalidante. Cette reconnaissance constitue une petite victoire pour les patients qui en souffrent d'autant qu'il n'existe pas de traitement permettant une guérison définitive comme l'a encore répété le Dr Quiles-Tsimaratos, chef du service de Dermatologie à l'hôpital Saint Joseph à Marseille, lors d'une mini-conférence organisée dans le cadre de la journée mondiale du Psoriasis.

"C'est une maladie inflammatoire qui se caractérise par la formation de plaques rouges sur la peau et le cuir chevelu. La prolifération excessive des kératinocytes (cellules qui recouvrent la peau) est à l'origine de ces plaques. Le psoriasis évolue par poussées avec des périodes de rémission." S'il n'y a pas de recette miracle pour traiter cette affection, les dermatologues peuvent s'appuyer sur plusieurs options thérapeutiques.

"On traite au cas par cas, reprend le Dr Quiles-Tsimaratos. Le choix du traitement est déterminé en fonction de l'âge, du sexe, du poids, de l'environnement, de la localisation du psoriasis. On se base aussi sur la sévérité de la pathologie ressentie par le patient. C'est-à-dire, si elle altère sa qualité de vie au quotidien."

Nathalie Quiles-Tsimaratos a également rappelé que 80 % des personnes ont une forme légère avec moins de 10 % de la surface du corps touchée. "Pour ces patients, ce sont des traitements locaux. Les corticoïdes ou des associations dermocorticoide vitamine D, en première intention pour freiner la crise qu'on associe aux crèmes hydratantes pour les croûtes.Mais, prévient-elle, comme toute maladie chronique, il est difficile d arrêter. Entre chaque crise, il doit y avoir une phase d'entretien qui permet de limiter les nouvelles poussées. C'est contraignant alors on conseille aux patients d'appliquer la crème uniquement le week-end. On appelle ça la week-end thérapie."

Mais, sur les 2 millions de Français atteints par cette maladie de la peau, 20 % ont un psoriasis modéré à sévère qui recouvre plus de 10 % de la surface du corps. "Pour ces patients, on passe aux traitements systémiques comme les rétinoïdes, la ciclosporine et le methotrexate qui est la référence. Ces 2 derniers font partie de la famille des immunosuppresseurs."

Depuis 15 ans, en cas d'échec on peut compter sur les biothérapies. "Ces anticorps se fixent sur de protéines, marqueurs de l'inflammation. Les biothérapies sont surtout adressées aux cas les plus graves. Même si elles ont changé la vie des malades, elles restent des thérapies lourdes sous forme injectable. Et parfois, au bout d'un moment, ce traitement s'épuise mettant en échec thérapeutique certains patients."

Pourtant, pour le Dr Quiles-Tsimaratos, les personnes souffrant de psoriasis doivent rester confiantes car de nouveaux traitements sont annoncés en France.

"Les anti IL 17, déjà utilisés aux États-Unis, et les anti IL 23 sont de nouvelles molécules qui ont un mécanisme différent et qui permettent de rattraper les patients qui échappent à toutes les thérapies actuelles. Prochainement, il y aura aussi de petites molécules sous forme de comprimés. Il faut juste fixer leur place dans l'arsenal thérapeutique."

Et de conclure : "Mais le psoriasis, c'est comme le diabète, pour se soigner, on ne doit jamais arrêter les traitements."

Source : Corsematin.com

Posté le 25/11/2015 à 21:25
Bon conseiller

J' espère que ces nouveaux traitements pourront donner un peu de répit aux psoriasiques en échec thérapeutique. Espérons aussi qu'il n'y ait pas trop d'effets secondaires

Posté le 26/11/2015 à 22:05
Bon conseiller

Ce serait bien. 

Posté le 09/01/2016 à 23:37
Bon conseiller

bonsoir à tous

Cela fait un petit moment que je ne suis pas venue sur carenity mais je connais actuellement de graves problèmes de santé.Je viens de lire l article concernant les "nouveaux traitements "pour le psoriasis.Ma fille Sophie agée de 15 ans a un psoriasis sévère depuis l'âge de 4ans et demi.Il y a eu des hauts et des bas mais depuis 6 mois,c'est une réelle catastrophe.Sophie est suivie depuis 11 ans par des dermatologues,par le CHR de Valenciennes mais en septembre,elle en a eu marre de tous ces traitements chimiques,comme elle les appelle.Ces traitements lui font peur et pour le moment,elle a voulu aller voir un homéopathe et un magnétiseur.Je suis ainsi que mon mari très inquiète pour notre Sophie car son corps est pratiquement recouvert par ces horribles plaques de psoriasis.Je suis anéantie et tous les soirs,je souffre pour ma fille lorsque je lui mets ses crêmes,que je vois ses croutes blanches,rouges.C'est vraiment une terrible maladie et il est normal qu'elle soit enfin reconnue par l'OMS.Il y a tant de personnes qui souffrent physiquement mais aussi moralement.Il faut espérer que ces nouveaux traitements n'ont pas trop d'effets secondaires et désagréables comme tous les autres traitements qui existent jusqu'à maintenant.Si vous pouviez aider ma fille Sophie,c'est avec plaisir que j'attends votre soutien,votre aide et vos conseils.Merci d'avance.Amicalement.Nathalie

Posté le 16/01/2016 à 00:27
Bon conseiller

Bonsoir nanouvicalso59,

je ne prétend pas d'être une lumière en la matière mais j'ai du pso depuis presque 9 ans. Au début le corps en était couvert à plus de 40 % , aujourd'hui beaucoup moins. méto+daivobet +crème hydratante. il faut en essayer plusieurs (crèmes hydratantes) pour savoir quelle crème conviendrait à votre fille Sophie.Mais surtout pour que le pso ralentisse ou pour qu'il ne progresse pas faire 2 bains par semaine d'une 1/2 heure avec 3 ou 4 jours d'intervalle avec de l'eau tiède et non avec de l'eau trop chaude . Ca permet de bien ramolir les plaques épaisses de pso. ensuite avec un gants frottez doucement pour faire partir ces plaques épaisses. a la sortie du bain attendre une heure pour appliquer daivobet ou crème hydratante. Certains médecins  préconisent d'ajouter de l'amidon de blé dans le bain. Je comprend très bien votre souffrance et surtout celle de votre fille. En tout cas cette pratique m'a permis de réduire un peu mon pso ainsi que la prise de méto.

Courage vraiment... et surtout bonne année 2016 à vous tous.

Posté le 19/01/2016 à 20:57
Bon conseiller

OUI, il faut être patient dans cette maladie, j'en ai depuis plus de 20 ans j'ai essayé pas mal de traitement avec quelques résultats mais dès que j'ai arrêté, aussitôt il revenait vite fait, le methothrexate ras le bol car après cinq années de traitement rien n'y a fait si les premiers mois et ensuite rebelotte, alors, j'ai arrêté d'où un pso en goutte sur tout le corps, je suis allée en NOUVELLE CALEDONIE, là j'ai pris des tisanes et mis des pommades, rien n'y a fait, je ne pouvais même pas aller dans la mer vu que l'eau me brûlait le corps et j'avais des tremblements, bref, vacances gachées mais bon, j'ai réalisé mon rêve, actuellement je suis soignée par un magnétiseur et j'ai des résultats sans prise de médicaments, alors je dis ouf, certes il me reste encore quelques plaques mais sauf vivre avec un tas de fourmi (façon de parler) je respire car les médicaments me bousillaient le foie, renvoi, douleurs gastriques bref, un vrai désastre, alors.

Je vous tiendrais au courant de la suite, j'ai un rendez vous avec mon magnétiseur dans une dizaine de jours.

Bon courage à tous.

Posté le 24/03/2016 à 15:41
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Je souhaitais savoir si pour jalna7625 l'intervention du magnétiseur avait été concluante (en toute objectivité). Quand la médecine traditionnelle fait des pas de fourmis il faut bien se tourner sur d'autres thérapies...

Bonne journée à tous.

Posté le 26/03/2016 à 00:17

Je ne fais que témoigner de mon cas personnel mais qui peut éventuellement apporter des informations. Vu un phytothérapeute . Son explication : pso "très souvent" déclenché par choc émotionnel ayant entraîné une baisse irréversible des facultés du foie et du pancréas à éliminer l'intégralité des "déchets" de la digestion . Sang encombré se débarrasse comme il peut de ces déchets via une sortie anormale ...la peau. Conclusion : à vie régime ultra sévère . Rejet total de l'alcool sous toutes ses formes . Suppression TOTALE de tous les laitages sous toutes leurs formes. Aucun gras toléré. Aucune viande exitante uniquement vollaile et poissons cuisson vapeur . Obligation de commencer ou d'intensifier un sport dit de longue haleine . Ex: vélo marche rapide etc.. Suppression du pain . Légumes et fruits à volonté. Puis des cures de trois semaines alternant pour la première cure desmodium +chardon Marie + curcuma ( en vente sur le web parapharmacie) pour la seconde magnésium + vitamine B6 . Mon pso à disparu à 95% en 5 mois. Bon courage

Posté le 26/03/2016 à 11:36
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Pour répondre à Proustyva, si ton pso à disparu à 95 % en 5 mois c'est très bien, toutes mes félicitations. Mais je connais bien tous les produits que tu as cités. Mais pour ma part mon pso n'a pas disparu de 95 %. Bon j'avoue également que je ne me suis  pas contraint de régime draconien comme tu le fais. En même temps je mange normalement en évitant toute forme d'excès.  J'ai véritablement réduit les laitages, pour le pain c'est compliqué pour moi de le supprimer, ... Mais bon ! je comprends ton message  même si déjà je fait très attention à ce que je mange. Merci et bonne journée.

Posté le 28/03/2016 à 11:04
Bon conseiller

Hello, me voici de retour, eh oui, mon magnétiseur me soulage bien, toutefois j ai toujours du pso mais plus de fourmis alors.... Oui, il faut faire le régime comme le dit Proustyva et cela permet de perdre des kilos je pense alors bon courage

Rejoignez les 135 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit