Stress et psoriasis

Les dommages non-visibles du psoriasis sont le stress et l’isolement qu’il peut causer en raison de sa forte visibilité. Certains malades supportent en effet très difficilement le regard des autres face à leur maladie de peau.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Le psoriasis peut provoquer du stress, car c’est une maladie dans laquelle les individus se sentent « stigmatisés ». Les malades peuvent se sentir honteux en raison de la grande visibilité de leurs lésions cutanées. Les interactions sociales quotidiennes peuvent vite devenir stressantes, qu’il s’agisse de devoir serrer une main ou d’aller à un rendez-vous galant.

Les douleurs liées au psoriasis sont souvent chroniques. Ces douleurs vont alors provoquer un certain niveau de stress au quotidien. De plus, certaines formes du psoriasis vont rendre les activités de la vie de tous les jours plus difficiles à réaliser. C’est le cas du rhumatisme psoriasique et en particulier des éventuelles douleurs articulaires ressenties dans les mains.

Le traitement du psoriasis va aussi amener un certain stress. Certaines thérapies réclament un suivi très prenant et parfois source de fatigue intense. Ainsi, les séances de photothérapie peuvent parfois avoir lieu à une fréquence de 5 fois par semaine et s’étaler sur une année. Les résultats des traitements ne sont, de plus, pas toujours garantis. Une certaine frustration et un stress peuvent en ressortir. Enfin, tout traitement comporte des risques et des effets secondaires, qui vont parfois être source d’anxiété et de stress pour le patient. Par exemple, le traitement par les rayons (rayons UVB et puvathérapie) comporte certains risques de déclencher un cancer. C’est pourquoi la prescription de ce type de traitement est fortement contrôlée et on ne doit pas dépasser un certain nombre de séances.

La chronicité de la maladie et le fait qu’elle soit incurable, va parfois être une source de stress pour le malade. En effet, on ne guérit pas du psoriasis. Même s’il peut y avoir des phases de rémission et de recul du psoriasis, le malade peut redouter le regain de la maladie. Le psoriasis peut laisser les individus dans un état d’abattement et ils ressentiront une certaine fatalité face à la maladie. Envisager l’avenir avec la maladie n’est pas toujours facile et peut entraîner du stress.

Faire face au stress dans la maladie du psoriasis : des mesures sont possibles

Les techniques de relaxation sont un moyen possible pour mieux gérer le stress face au psoriasis. Les exercices de respiration, le yoga, le tai chi ou encore la méditation peuvent ainsi aider les malades à mieux appréhender le stress relatif à leur maladie. Dans certains cas, ces exercices vont même participer à un succès du traitement en cours. Plus simplement, faire des longues marches ou prendre un bain pour se relaxer va participer à atténuer le stress qui peut être ressenti.

Les massages sont aussi un bon moyen d’évacuer la tension relative au psoriasis. Les massages, comprennent des techniques telles que l’acupuncture et la réflexologie, qui vont aider les patients à se détendre et à lâcher la pression.

Faire confiance à son médecin est aussi une étape importante à franchir. Il est nécessaire que le patient ait une bonne relation avec les professionnels de santé qui le suivent au quotidien. C’est avec eux qu’il établit en place son traitement et la confiance en son docteur permet de se sentir bien suivi et compris. Si le malade ne se sent pas à l’aise ou a certains doutes, il est parfois utile d’aller chercher un deuxième avis médical. Avant toute chose, le patient ne doit pas hésiter à poser ses questions et faire part des symptômes qu’il a.

Avoir un suivi psychologique est parfois utile pour les malades qui ont beaucoup de difficulté à gérer leur stress face au psoriasis. Cette aide psychologique n’est pas systématique, et seulement certaines personnes en auront besoin. Il est cependant possible que, face au psoriasis, le malade se sente déprimé et anxieux. Aller consulter un spécialiste permettra au malade d’être soutenu et écouté par rapport aux problèmes que le psoriasis peut provoquer d’un point de vue psychologique. Des conseils et des moyens de gérer les sentiments que fait ressortir le psoriasis, seront par exemple proposés par le psychologue.

Enfin, avoir un traitement adapté à son type de psoriasis, sera le moyen de réduire à la fois le stress et le psoriasis, puisque ceux-ci sont corrélés. C’est pourquoi le choix du traitement se fera au cas par cas et en accord avec le médecin.

Sources :
- UF Allergologie et Immunologie Clinique , CH Lyon-Sud. Université Lyon1, UFR Médecine Lyon-Sud
- INSERM :

Dernière mise à jour : 10/06/2018

avatar Équipe éditoriale de Carenity

Auteur : Équipe éditoriale de Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Psoriasis