Homéopathie et psoriasis

Les traitements locaux (crèmes, corticostéroïdes), les rayons UV et la puvathérapie et les biothérapies constituent les traitements dits classiques du psoriasis. L’homéopathie est, elle, un traitement alternatif qui peut parfois agir sur le psoriasis.

L’homéopathie fait partie des traitements alternatifs possibles contre le psoriasis. Selon la forme du psoriasis et aussi selon le patient, l’homéopathie peut agir sur les causes et les symptômes pour faire reculer les lésions cutanées.

Son principe repose sur l’administration de médicaments à base de minéraux, végétaux ou animaux en quantité très diluée (infinitésimale). Leur action va activer le système immunitaire du malade pour qu’il lutte personnellement contre le mal qui l’affecte. L’homéopathie se base également sur le principe de totalité, c’est à dire qu’elle ne considère pas seulement le symptôme visible du malade mais prend aussi en compte sa psychologie, ses origines, son alimentation… et encore de nombreux autres critères.

Néanmoins, l’homéopathie est une science qui n’est pas officiellement reconnue et qui est sujet à controverses.

En outre, il ne faut en aucun cas stopper soudainement les autres traitements du psoriasis pour commencer l’homéopathie. Il est vrai qu’elle peut constituer un complément à un traitement classique du psoriasis et parfois apporter un certain soulagement des symptômes. Mais, avant de commencer tout nouveau traitement homéopathique, il est impératif d’en référer à son dermatologue pour éviter tout risque de contre-indication avec un traitement déjà suivi. Il est également important de mesurer toutes les incidences que ce traitement peut impliquer et les éventuels effets secondaires.

Différents traitements homéopathiques sont proposés selon la forme, les symptômes et le caractère du patient psoriasique

Le traitement Natrum Muriaticum est par exemple proposé pour lutter contre le psoriasis du cuir chevelu.

Pour le psoriasis de l’ongle, le psoriasis des plis et le psoriasis situé sur le visage, au niveau du sacrum ou sur les parties génitales, le traitement Sépia est proposé. Il s’applique particulièrement lorsque les taches cutanées sont de couleur brune ou du moins leur contour l’est.

Le traitement Thuya peut être proposé pour les psoriasis avancés et qui se soignent mal ainsi que pour les psoriasis corticodépendants.

Pour les patients souffrant de saignement et dont les lésions cutanées entraînent des fissures, le traitement homéopathique correspondant est le phosphorus ou le petroleum. Le traitement Hydrocotyle Asiatica convient bien si le psoriasis s’accompagne de démangeaisons et que la peau est dure.

Lorsque la peau est plus sèche et rugueuse, le traitement Berberis Aquifolium est préconisé.

A l’opposé, à une peau molle qui se fissure après la toilette correspondra mieux le traitement Berberis Aquifolium.

Le traitement Arnica Montana, peut, lui, influer sur le risque lié au phénomène de Koebner. Il s’agit de la survenue de poussées de psoriasis sur une zone de peau saine des suites d’une blessure (coupure liée au rasage ou non, brûlure, piqûre de moustique), et ce en particulier quand la blessure est en processus de guérison (cicatrisation).

Certains traitements homéopathiques sont prescrits pour un type de caractère bien précis, en plus des symptômes propres du psoriasis de chacun. Ainsi, le traitement phosphorus est une réponse proposée aux patients plus émotifs.

Le traitement Ignatia Amara est lui aussi administré aux patients très émotifs et permet de limiter les poussées provoquées par des événements stressants ou traumatisants.

Il en va de même pour le staphysagria qui est prescrit pour les patients ayant subi une humiliation, qui ruminent certains sentiments négatifs ou font face à une pression de leurs pairs.

Enfin, le traitement Anacrdium orientale correspond plus aux personnes nerveuses et indécises. En outre, ce traitement s’applique aux personnes colériques qui ont plus souvent des symptômes de démangeaisons intenses et des vésicules, en raison notamment de lésions cutanées entretenues par les grattages.