Psoriasis de l'enfant

Le psoriasis est une maladie de la peau d’origine génétique. Il peut être d’intensité variable, et touche parfois les enfants, avec certaines spécificités.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

L’aspect du psoriasis chez l’enfant est le même que chez l’adulte. Des plaques rouges recouvertes de bouts de peau blanchâtre (squames) sont présentes sur la peau de l’enfant. Les zones les plus touchées par le psoriasis de l’enfant sont le cuir chevelu, les genoux, le bas du dos et les coudes.
Pour les très jeunes enfants, il est parfois difficile de diagnostiquer le psoriasis, qui peut être confondu avec de l’eczéma. Cela s’explique par le fait que le psoriasis chez les très jeunes enfants est moins caractéristique.

Le psoriasis de l’enfant comprend tous les types de psoriasis existants : psoriasis du cuir chevelu, psoriasis en gouttes ou encore psoriasis en plaques.
Le psoriasis des langes et le psoriasis en gouttes sont plus souvent observés chez les enfants.

Le psoriasis des langes est une forme de psoriasis bien spécifique. Il se développe chez le nourrisson dès l’âge de 3 mois. Les lésions cutanées du psoriasis sont apparentes au niveau des fesses, du pli de l’aine et de la vulve, d’où le nom de psoriasis des langes. Le diagnostic peut être tardif si le psoriasis est confondu avec un érythème fessier (irritation cutanée au niveau des zones de contact couche/peau). Les symptômes du psoriasis des langes sont en particulier la rougeur des fesses, et la localisation bien déterminée de cette rougeur.
Le psoriasis en gouttes chez l’enfant fait généralement suite à une angine à streptocoque. Dans plus d’un cas sur deux, le psoriasis en gouttes se résorbera après quelques mois, sans besoin d’un traitement.
Certaines autres spécificités, bien que non généralisées, sont identifiables dans les symptômes du psoriasis de l’enfant. La probabilité que le psoriasis touche le visage est par exemple accrue dans le cas du psoriasis de l’enfant. Les pulpites (lésions aux extrémités des doigts - pulpe) seront aussi plus nombreuses dans le psoriasis de l’enfant. A l’inverse, les ongles et les articulations seront moins souvent atteints.

Les facteurs liés au stress qui favorisent le déclenchement du psoriasis auront eux une plus grande incidence que pour le psoriasis de l’adulte. Le stress à l’école, l’annonce de la naissance d’un nouveau membre de la famille ou encore le divorce pourra affecter l’enfant et favoriser la révélation du psoriasis.

Les parents ont un rôle important dans la prise en charge du psoriasis chez l'enfant

Dans un premier temps, la maladie doit bien être expliquée à l’enfant mais aussi et surtout aux parents. Ils doivent réaliser que le psoriasis est une maladie non contagieuse. Rassurer les parents, leur expliquer la maladie et les moyens de la traiter feront partie intégrante de la consultation médicale. Les parents sont un soutien important pour l’enfant. Leur intervention participera à réconforter l’enfant et à l’aider à comprendre et appréhender au mieux sa maladie.

Informer l’enseignant responsable peut être une étape utile, pour que l’enfant ne soit pas l’objet de craintes ou de rejet par méconnaissance du psoriasis. Le professeur de sport peut aussi être informé, en particulier si le psoriasis est sévère et nécessite des aménagements pour l’enfant concernant la pratique sportive.

Il sera aussi important de ne pas confondre stress et maladie mentale. Le psoriasis peut être provoqué chez l’enfant suite à un stress particulier. Cela n’indique en aucun cas un trouble psychique.

La puvathérapie, les rayons UVB, les corticostéroïdes, les crèmes spéciales et lotions hydratantes sont des traitements possibles pour le psoriasis.
Cependant, la manifestation du psoriasis de l’enfant ne sera pas toujours accompagnée d’un traitement particulier. Tout dépendra de sa localisation, de son ampleur et de sa gravité.

Si le psoriasis se situe sur le visage, et est très visible, une décision pourra être prise entre les parents, le médecin et l’enfant selon son âge. On pourra décider de mettre en place un traitement car le psoriasis affecte le quotidien de l’enfant : forte visibilité, moqueries éventuelles d’autres enfants, aspect inesthétique gênant…

Le but du traitement est d’améliorer la qualité de vie de l’enfant et lui garantir le meilleur équilibre possible.
Il est donc important que les parents soient bien informés, et que la décision soit prise en considérant tous les facteurs (l’enfant, la gravité du psoriasis, sa localisation, l’avis du médecin…).

Le psoriasis de l’enfant ne se manifeste pas toujours à l’adolescence. Mais il est néanmoins possible qu’à l’âge adulte, le psoriasis réapparaisse.

- Francepsoriasis

Dernière mise à jour : 12/07/2019

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Psoriasis