Psoriasis inversé

Cette affection rare se manifeste par une éruption cutanée semblable aux symptômes du psoriasis standard, mais elle n'apparaît pas sur les zones exposées du corps.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Le psoriasis inversé peut être considéré comme une forme « cachée » de psoriasis. Elle se produit dans les plis de la peau, comme les aisselles et l'aine et elle peut produire une douleur invalidante et des démangeaisons.

Le psoriasis inversé apparaît comme une éruption cutanée rouge et sensible. Les démangeaisons et la douleur sont particulièrement gênantes car elles se présentent dans les zones «de plis» du corps. Ces zones comprennent l'aine, les aisselles, le dessous des seins, les plis autour des organes génitaux et sous les fesses. Pour certains patients, l'éruption cutanée douloureuse peut être située dans les plis cutanés profonds le long de la taille, du ventre et des cuisses.

La transpiration et le frottement, difficiles à éviter dans ces parties du corps, aggravent l'état du patient.

Le psoriasis sur une autre partie du corps que les zones de « plis» peut être très léger, voire même passer pour de simples pellicules.

Cette forme de psoriasis, qui se produit habituellement chez environ 2 à 6% des personnes atteintes de psoriasis, est plus gênante et plus caractéristique chez les personnes qui sont en situation de surpoids. Néanmoins, le lien entre l'obésité et le psoriasis n'a pas encore été entièrement déterminé. Cependant, la recherche suggère que si des kilos en trop ne semblent pas influencer l'apparition de cette forme de psoriasis, le poids « supplémentaire » peut augmenter la gravité de ce psoriasis inversé.

En savoir plus sur le psoriasis des plis

Comme le psoriasis inversé se produit dans certaines zones plus sensibles du corps, trouver le bon traitement est essentiel et représente parfois un véritable défi.

Les médicaments utilisés pour traiter le psoriasis inversé sont les traitements locaux et ceux à base de corticostéroïdes. Cependant, les traitements à base de corticostéroïdes peuvent causer un amincissement de la peau et d'autres effets secondaires. Il en va de même pour certaines crèmes qui peuvent être irritantes. C’est pourquoi on leur préfère souvent les dérivés de la vitamine D.

L'utilisation des UVB et de la puvathérapie est également possible mais uniquement sous certaines conditions.

Si le psoriasis inversé est particulièrement tenace, le dermatologue peut recommander l’usage de traitements comme l’Enbrel® et le Rémicade®.

Sources : Mon pso

Dernière mise à jour : 19/05/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Psoriasis