La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

6 réponses

56 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

On annonce sa suppression comme je vous invite à la lire dans le lien ci-dessous. ( Myolastan sous son nom commercial )

http://sante.planet.fr/a-la-une-medicaments-l-agence-europeenne-recommande-suspension-du-tetrazepam.335405.2035.html

Je suis ravie de cette décision, car pour moi, la décontraction musculaire chimique est selon une abbération totale.

Seul le cerveau peut permettre d'obtenir cet état, et on ne l'obtient qu'en acceptant notre maladie, et en étant à 200 % à l'écoute de ce qu'elle nous dit, et vous, vous en pensez quoi ? 

Début de la discussion - 14/04/2013

La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

Posté le

Bonjour,

Je ne sais pas trop pourquoi dire que c'est une aberration totale.

Je souffre régulièrement de très grosses contractures allant du bas des omoplates jusqu'au dessus des fesses. J'assimilais ça à des douleurs de la cage thoraciques, mais il s'avère que ce sont bien des douleurs musculaires.

Quand ces douleurs me prennent, chaque mouvement du tronc est insupportable, même prendre une profonde inspiration est difficile. Alors dans ces cas là je prenais du tetrazepam au coucher  en complément du biprofénid, à la place de mon traitement (biprofenid +ixprim) et là c'était magique. De même pour de grosses douleurs en haut des fesses signe d'une sciatique qui va durer.

Aujourd'hui je n'en prends plus car faisant partit des médicaments sur liste liste noire. J'ai donc dû changer de traitement car inefficace sans l'ajout du tétrazépam. J'ai eu du mal a trouver une autre bonne combinaison pour obtenir le même effet. Aujourd'hui je suis sous biprofénid +zamudol+dafalgan et j'ai à peut près le même effet mais j'ai des reste de douleur au matin...

Donc voilà... Pour moi c'était un bon médicament. Après je ne suis pas médecin et je n'irai pas contre l'OMS s'ils jugent qu'un médicament a trop d'effets secondaires...

Après être à 200% à l'écoute de ce que nous dit la maladie... Je ne suis pas convaincue, car moi, plus j'écoute mon corps et pus j'ai l'impression d'être vraiment trop malade. Et pour moi il est difficile de l'écouter surtout lorsqu'elle me dit de lever le pied, d'être zen et qu'il faut gérer 3 enfants en bas age...

Voili voilou

Passer une bonne fin de WE.

Colombe

La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

Posté le

Non,Bea,ce n est pas une aberration totale.Si on peut faire autrement,c est mieux ,c est certain.Malheureusement ,quand tu jongles avec le temps toute la journee ,entre boulot,mari,maison et enfants,tu ne trouves pas le temps de te myorelaxer.Je ne prends que TRES rarement du myolastan mais les fois ou j ai du en prendre,j ai pu enfin dormir sans souffrir et recuperer pour pouvoir assumer la journee du lendemain.

La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

Posté le

Je vous l'accorde, mais je pense que, certes, parfois, on peut user de la chimie, mais point trop n'en faut non plus.

C'est pourquoi je me suis autorisée à cesser l'Enbrel depuis 6 mois, pour voir où SA ( son altesse Notre Maladie ) en était, et bien, cela pourrait être certes mieux, mais cela pourrait être prire aussi ( c'est l'histoire du verre à moitié vide et celui du verre à moitié plein )

Nous avons des pilules désormais pour tout; pour ne pas souffrir, pour voir " la vie en rose ", pour ne pas être anxieux, pour aller faire pipi, pour ne plus être constipé, pour pouvoir bander ( pardon aux puritains ), pour pouvoir bronzer, pour pouvoir être de bonne humeur, j'en passe et des meilleures.

Et si les souffrances que nous subissons avaient un but ? Je ne sais lequel, je me pose juste la question. Peut-être que depuis un peu plus de 2 ans que je me suis mis à la philosophie, j'en ai trop abusé : c'est tout à fait possible , mais pour moi : rien n'arrive par hasard, vous comprenez ce que je souhaite dire ?

J'entends que nous menons aussi une vie de dingue, et que, parfois, cela peut être utile, mais pas systématiquement  et pas tous les jours - là, je ne suis pas d'accord.

Quant on sait que plus on avance en âge, plus la demi-vie d'une molécule augmente, je n'ai pas envie moi, de devenir un légume sur pattes, où un Zébulon sur piles au lithium dans ma maison de retraite future. 

J'autorise mon corps à avoir mal parfois, tout comme je ne sais plus quel acteur qui disait cette réplique " ce n'est pas moi qui pleure, ce sont mes yeux " 

Jamais je n'obligerai quelqu'un à être de mon avis, soyez en assurés, mais je vous remercie de bien vouloir m'autoriser à dire ce que je pense ici .

Je ne crois pas être impolie, ni agressive  je dis ce que je ressens, et j'ai le droit d'être dans l'erreur, et vous avez le droit de me le faire savoir 

Que cette nuit prochaine vous soit belle à tous, et n'oubliez pas, dans la mesure du possible, d'allumer vos rêves 

La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

Posté le

Oui,Bea ,c est pour cela aussi que je refuse la biotherapie et que ne prends RIEN sauf en cas de gros probleme.La tolerance a la douleur est un facteur qui est important.Tu ne te trompes pas,tu n es pas impolie,tu donnes ton avis et surtout tu respectes celui des autres.Nous sommes tous differents,avec des vies differentes,des spas differentes,on ne peut donc pas tous penser de la meme facon.

Belle nuit a toi aussi.

La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

Posté le

Et heureusement que nous sommes tous différents 

La suppression d'un décontractant musculaire souvent utilisé : le Tétrazépam

Posté le

"J'autorise mon corps à avoir mal parfois"...ça, ça me fait réfléchir.. c vrai, on a tendance à vouloir faire disparaître les douleurs, à coups d'antalgiques, de morphiniques... on veut baillonner notre corps qui exprime qqch à travers ces douleurs(quoi? peut-être le saura-t-on un jour). peut-être aussi qu'il crie plus fort  comme on le muselle? . peut-être prendrai-je un jour cette option de le laisser parler.. pour l'instant, je lui coupe la parole car il empêche ma tête de suivre son idée et de lui faire faire ce qu'elle veut...je l'aurai flingué ce corps douloureux de merde quand il ne m'a pas laissée m'occuper de mes massifs...