Symptômes de la spondylarthrite ankylosante

Les symptômes précurseurs de la SPA sont les douleurs rachidiennes (de la colonne vertébrale).
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Les symptômes précurseurs sont les douleurs rachidiennes (de la colonne vertébrale).

Le mal de dos étant très banal, le diagnostic de la spondylarthrite peut être porté très (trop) tardivement (on parle d’une moyenne à 7 ans). Toutefois, les douleurs causées par la spondylarthrite possèdent certaines caractéristiques :
- survenue parfois en pleine nuit sans soulagement par le repos ;
- raideur matinale qui s’estompe progressivement, c’est le « dérouillage » ;
- douleurs fessières pouvant changer de côté, parfois associées à des douleurs au niveau du bassin.

La persistance des symptômes ainsi que la localisation de plus en plus dorsale doivent alerter.

En début de maladie, une faible fièvre ainsi qu’une perte d’appétit peuvent survenir.

Article rédigé par Antoine SCHUSTER, Pharmacien chez Carenity

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 150 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme