Spondylarthrite ankylosante : causes et facteurs de risque

Aucune cause n’a été clairement identifiée dans la spondylarthrite ankylosante.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Plus de 90% des patients atteints possèdent l’antigène HLA-B27 contre 10% dans la population saine. Cependant, la grande majorité des personnes possédant HLA-B27 ne développera pas de spondylarthrite. On ne peut donc pas dire qu’il est à proprement parler une cause.

Cependant, le rôle de certains agents infectieux ainsi que de certains gènes est de plus en plus connu. La spondylarthrite surviendrait après conjonction de plusieurs facteurs infectieux, génétiques et immunitaires.

Article rédigé sous la supervision du Professeur Pierre BOURGEOIS, Professeur de Rhumatologie à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, ancien Chef de service rhumatologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière à Paris, ancien Vice-Président de la Société Française de Rhumatologie.

Sources : Société Française de Rhumatologie (SFR)

Dernière mise à jour : 01/06/2017

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Qui a revu : Pierre Bourgeois, Rhumatologue

Le Professeur Pierre Bourgeois est Chef du Service de rhumatologie à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, et professeur à l’Université Pierre et Marie Curie. Il est également ancien Vice-Président de la Société... >> En savoir plus