Spondylarthrite ankylosante : causes et facteurs de risque

Aucune cause n’a été clairement identifiée dans la spondylarthrite ankylosante.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Plus de 90% des patients atteints possèdent l’antigène HLA-B27 contre 10% dans la population saine. Cependant, la grande majorité des personnes possédant HLA-B27 ne développera pas de spondylarthrite. On ne peut donc pas dire qu’il est à proprement parler une cause.

Cependant, le rôle de certains agents infectieux ainsi que de certains gènes est de plus en plus connu. La spondylarthrite surviendrait après conjonction de plusieurs facteurs infectieux, génétiques et immunitaires.

Article rédigé sous la supervision du Professeur Pierre BOURGEOIS, Professeur de Rhumatologie à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, ancien Chef de service rhumatologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière à Paris, ancien Vice-Président de la Société Française de Rhumatologie.

Sources : Société Française de Rhumatologie (SFR)

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 162 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme