https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

Dépression et Spa
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

Bonjour je suis un peu comme vous. Bon courage

Dépression et Spa
1

Membre Carenity
Posté le

Merci de vos réponses 😊 je répond un peu à tout le monde vous êtes beaucoup . 

Disons que je sais que ça fait depuis l'enfance que c'est comme ça .je n'ai jamais consulte personne .j'alterne période énergiques et des périodes noires ,tres morbides . Je teste le prozac mais ça marche pas vraiment . J'attend toujours la réponse de cet hôpital que ce pedopsy approuve. C'est un centre de diagnostic qui pourra me poser un diagnostic précis car il y a plusieurs formes de dépression . Surtout celles qui durent depuis plus de 10 ans . Mais apparemment ils sont tres demandes . Il va renvoyer un mail comme pour une lettre à l'hôpital .  J'espère qu ils vont répondre ça me tracasse un peu 

Je sais que pendant mes périodes de douleur j'ai des grosses épisodes de fatigue et de déprime . Mais c'est surtout qu'en ce moment j'ai des absences à l'école parce que je suis très très fatiguée .besoin de dormir le matin , tot dans l'aprem , j'ai des nuits agitées ou je me réveille à cause des douleurs ... Bref et même quand je dors je suis fatiguée à l'école .j'ai les membres inflammes . 

Je suis quelqu'un de très active qui saute un peu partout ,un peu feu follet sur les bords , c'est rare que je reste la journée chez moi . Je ne manque d'activités avec des amis à Paris. Mais dans la ville où j'étudie j'ai presque personne avec qui échanger dans ma classe ,je me sens décalée , etrangere , voilà qu'on va me convoquer pour mes absences parce qu'ils notent tous les retards et les absences ,et je suis très tracassée  .... 

Même quand je reviens voir mes amis je suis fatiguée donc quand je fais plein d'activités et de sorties c'est complique .evidemment avec quelques douleurs en plus ... 

Je sais que ça peut paraître bizarre .dû jour au lendemain je vais alterner des périodes de plusieurs mois avec un mal profond , où j'arrive à trouver peu de gout à ce que je fais et puis après des périodes où ça va , je suis très énergique , je vois plein de gens ...même quand c'est des périodes d inflammation .bon evidemment mon rapport avec les médecins m'a casse ça ...

J'arrive toujours pas à franchir le pas de prendre un rdv avec un rhumatho ça me bloque et je suis trop fragile pour me faire casser encore ...je sais que j'ai presque aucun résultat donc on va me dire que je psychose.... 

En discutant un peu j'apprends qu'il y a déjà eu des cas de depression dans ma famille .

Je me tracasse parce que j'ai peur de rater les études ,de décevoir mes parents de n'avoir aucun diplôme ,je sais même plus ce que je veux faire dans la vie même si j'aime mes études , et j'ai du boulot à faire à l'école mais j'arrive jamais à rendre à temps ou à faire les devoirs maison ,entre la fatigue et gérer ma dépression ... 

J'aurais presque eu besoin d'une année sabbatique pour faire le point mais c'est trop tard il faut que j'attende d'avoir fini l'école . C'est con . L'année dernière jusqu'à mai j'avais une très bonne période joyeuse énergique , créative ,j'étais bien et la depuis juin c'est l'horreur ...:/

Dépression et Spa
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ à partir du moment où la dépression s'installe et ne s'en va pas, c'est que quelque chose dans ta manière de vivre ou des casseroles aux pieds t'entravent et t'empêchent d'évoluer. Il y a un déséquilibre. Le tout étant d'en avoir conscience et de t'adresser aux bonnes personnes. La dépression vient parce qu'elle a un job à faire. Je te conseille un psychiatre comportementaliste parce que l'échange c'est important. De ne pas se sentir jugée. Et d'amorcer des changements qui vont te permettre de la laisser repartir. 

Dépression et Spa
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué super commentaire 😘

Dépression et Spa
2

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ merci beaucoup, j'essaie de rendre aussi tout ce que vous m'apportez avec vos messages, une petite pierre à l'édifice 😊

Il y a un dicton que j'aime bien = la vie est parsemée de cailloux, à toi de voir si tu t'en sers pour construire des murs ou des ponts.

Moi j'essaie de construire des ponts ! 😊 

Dépression et Spa
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Coucou @pseudo-masqué‍ 

nous avons déjà échangé mais je n'ai peut-être pas eu l'occasion de te dire que je n'ai jamais souffert de dépression mais personne n'est à l'abri malheureusement !

Désolée de ne pouvoir t'aider sur ce sujet mais si tu as des questions concernant la fibromyalgie dont je souffre également, je suis à ta disposition 

En fait, je rejoins le message de @pseudo-masqué‍  

Bon courage et à bientôt pour de bonnes nouvelles 

Dépression et Spa
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué super dicton !

Et comme toi, je préfère construire des ponts... 😊😏

Dépression et Spa
1

Membre Carenity
Posté le
@AmyRed Alors... je crois que la chose qui va te faire le plus grand bien... c'est de créer. Tu marques dans ton commentaire que tu as des moments assez creatifs et je te dirais bien que... je suis un peu comme toi dans ce sens. Alors... désormais je vais te raconter mon histoire pour faire les liens et essayer de t'aider. Les dépressions, haou, j'en ai eu beaucoup, et pas des belles. Notamment depuis 1-3 ans. J'en ai eu en étant adolescente mais j'avais réussi assez rapidement à me remettre sur pied en m'obligeant à souffrir en regardant les choses en face. L'an dernier par contre, ça a été un tumulte horrible dans la tête. J'ai eu 3 gros deuils en l'espace d'un mois, j'ai appris que j'avais declenché la SPA et j'ai eu un traumatisme qui m'a obligé à aller chez un psychiatre. Les 3 gros deuils étaient déjà assez lourds a porter que j'en ai eu des bouveaux et ainsi de suite. Des gens appelleraient ça le destin, moi, j'appelle ça la foutue malchance.
Dépression et Spa
1

Membre Carenity
Posté le

Alors oui... un psy ça peut faire du bien. Mais pour moi, ça a été juste pour retrouver la vérité... sur le traumatisme. En vérité, j'avais tellement été choquée par le moment que mon cerveau, étant bien fait, l'avait éradiqué de ma mémoire. 

Concernant la dépression en elle-même, j'avoue ne pas l'utiliser. Je préfère les poèmes, la musique, les pleurs et les amis. Des fois, se poser de multiples questions qui nous font souffrir permet de mieux se relever - à condition de ne pas s'écrouler en s'enfermant sur soi même. 

Justement, une recherche de soimême est assez intéressante et importante dans ce genre de moments. Je dois avouer que j'ai mis 3 mois pour arrêter de pleurer comme une madeleine tous les jours avant de m'endormir à me torturer moi-même, et je pense ne jamais être véritablement guérie d'une dépression aussi forte et profonde mais, j'ai appris à voir les belles choses de la vie, l'Art, la découverte, l'Amour, la mémoire - même si elle nous fait souffrir - être nostalgique n'est pas un défaut pour moi mais plus un appuie pour plus d'exprécivité et de compréhension sur l'homme, la mort, la vie, l'histoire.