https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

A priori et réflexions


Posté le

Bonjour So,

Je crois que tu viens de pointer du doigt le probleme exacte concernant le diabete et nos rapports avec les non diabetiques. C'est une maladie surnoise qui ne se voit pas exterieurement tant que nos glycemies sont a peu pret correctes. Si les symptomes extérieurs etaient un peu plus visibles, je pense que cela changerai beaucoup les reactions des autres.

Si tu arrives au travail avec un bras dans le platre, il y a forcement un moment de la journée , un de tes collegues va te proposer de t'aider a faire un truc, car avec un platre c'est pas evident. Mais si tu n'est pas bien ou fatiguée a cause d'hypo ou de glycemies déstabilisées, personne ne t'aidera car il n'y a pas de signes exterieurs. C'est le monde actuel qui veut ca!

Par contre, je me souviens d'un repas avec des collegues de travail ( quand j'avais la chance d'etre encore en activité) et a cette epoque je ne pratiquais pas encore l' ITF. Au moment du choix des menus, j'ai eu droit quelques railleries du style: il faut toujours que tu fasses a part des autres, tu as toujours besoin de te demarqué, etc...

Je dois avouer que cela commencait a me "gonfler "depuis quelque temps. J'ai pris la parole devant tous, calmement et posement. je leur ai simplement dit qu'en effet j'avais la malchance d'etre diabetique, mais que j'avais la chance de le savoir et de faire ce qu'il fallait. mais qu'autour de la table ( nous etions une douzaine) il y en avait forcement 2 ou 3 qui eux etaient diabetiques et ne le savaient pas et que d'ici quelques années nous comparerions nos etats de santé et qu'a long terme nous verrions qui aurait des problemes de vue, des orteils amputés, infarctus ou autres. il faut dire qu'a la table il y avait quelques un de mes commerciaux bedonnants (pour qui le T2 devait deja frapper a la porte. le repas a été relativement calme et morne ce jour la, mais je n'ai jamais eu la moindre remarque par la suite.

Bonne journée a tous.

Pascal

A priori et réflexions


Posté le
Bon conseiller

bonjour,

hé oui, nous faisons parti d'une société oû les malades reconnues ont du mal à se faire un chemin dans le domaine professionnel.

quand j'ai un malaise au sein de mon travail, je prends une collation en dehors de sa vue pour qu'il ne me juge pas de mon incapacité, je suis employée de maison et ce n'est pas toujours facile de gérer car j'aime beaucoup mon métier bien que c'est un métier dévalorisant aux yeux de certaines profession.

quand on voit un diabétique, cela ne se voit pas sur le visage ..

malheureusement il faut vivre avec..

A priori et réflexions


Posté le

Bonjour,

Ma meilleure anecdote... C'est mon prof principal en 5ème (j'ai 27 ans maintenant, ça commence à dater, on va dire que ça l'excuse un peu). Lors de la réunion parents prof, il a passé sont temps à expliquer à ma mère que le diabète était psychologique et que s'ils arrivaient à me convaincre que je n'étais pas diabétique, alors les symptômes disparaitraient.

On en rigole encore chez mes parents!!!

Niveau entourage professionnel, je dois avoir de la chance, ça se passe plutôt bien. Tout le monde à bien noté que j'étais diabétique, et, en cas de rupture de stock de sucre pour le café je suis la personne à voir.

Bonne journée.

Caro.

A priori et réflexions


Posté le

Bonsoir Caro


 As-tu lu le sujet ouvert par un (ou une) jeune diabétique qui a posté le sujet suivant :
« diabéte mal équilibré et commence a voir des filament noire défililé » dans le forum « ma pathologie et moi » ?
Personnellement je souhaite que ce jeune (ou cette jeune) diabétique parle comme toi, Caro, de ce qu’elle vit et qu’elle n’en conserve qu’une image anecdotique !
Aidons-la, afin que précisément ce qu’il (elle) vit ne soit qu’une anecdote (…)
Cordialement à toi, Caro , et à vous tous
Tadek

A priori et réflexions


Posté le
Bon conseiller

Je relance le sujet ! Bonne discussion !

A priori et réflexions


Posté le

Une phrase que je trouve du mauvais goût, c'est sur un réseau sociaux,
Une personne qui a créer un Groupe disant, :

Si on brûle un Diabétique, sa fait du Caramel ? ...
Personnellement sa me fais pas rire du tout ...

A priori et réflexions


Posté le

 moi  c  un  matin  etait a  la  gare   pour  prend  mon  train  et  ma  pompe  c  mis a  sonne  et   un  messieur    juste  a  cote  de  moi  il  commence a hurle  a  demoiselle   poudrait  pas  coupe  le   sons  de   son  portable  ou  son   lecteur  mp3   je  me  retourne  je  le  regarde   et  je  lui  dit  la  demoiselle  a  pas   ecouteur  a  oreille       c  pas  un  mp3 

    il  me  dit  alors  c  un  portable  je  lui  non    c une  pompe a  insuline  il   me  sort  a   une   drogues  qui  se   drogue  a   insuline 

  me  suis    pas  gene  me  suis  leve      je  lui  colle  mon  piong a  la  guelle  en   lui  disant  je   suis pas   drogue  je  suis   diabetique  espece de  boufon    il me  sort  mais  le  diabete  c  pour  les  gens  gros  je    lui ah  non  messieur   je  suis  pas  grosse  et   je  suis       peut  etre  je   viens  de  la  planete  mars  pour  etre diabetique  

A priori et réflexions


Posté le
Bon conseiller

@Flowlover, j'ai malheureusement  vu beaucoup de groupes de ce genre lors de mes recherches pour présenter Carenity sur d'autres réseaux sociaux. Lorsque j'ai le temps, je prends le temps de signaler un abus sur ce type de groupe. Vous pouvez le dénoncer. Je ne sais pas vraiment comment fonctionne la procédure et quelles en sont les conséquences, mais au moins c'est dit !
Bien à vous.

Antoine

A priori et réflexions


Posté le

Signaler toute sortes de choses au final sa sert a rien ...
Pikalina si j'avais u un stylo de rechange je lui aurait mis une injection dans le derrière a celui la ...

A priori et réflexions


Posté le

La prof desport de ma fille lui dit un jour en début d'année scolaire; "tu ne vas pas profiter de ton diabète pour pas faire sport!!". elle était en hypo et avait besoin de se resucrer chose que la prof a refusé car son sac était rangé dans un vestiaire. Quand ma fille est rentrée le soir, j'ai bien vu qu'il s'était passé quelque chose, elle était très en colère et finalement m'a expliqué ce qu'il s'était passé en sport. j'ai appelé tout de suite la principale du collège pour lui dire.

Puis elle a bien dit à ma fille si cela se reproduit, tu reviens vite me le dire dans mon bureau. 

Discussions les plus commentées