Impact de la SPA sur les passions, les sports...

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

12 réponses

147 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour,

J'ouvre une nouvelle file pour parler des impacts de la maladie sur nos passions, les sports qu'on aime...

Personnellement, j'ai 4 passions principalement :

l'orgue d'église (je suis organiste amateur et j'accompagne les messes tous les dimanches lorsque je le peux)la photographiela pétanquele tennis de table que j'ai dû arrêter

1) L'orgue d'église est une véritable passion. Dans le jeu de cet instrument interviennent les mains mais également les pieds, donc le déplacement des hanches. Aussi, cela permet de "mobiliser" ces articulations ce qui évite les blocages à terme, mais si j'en fais trop, l'inflammation prend le dessus... Il faut donc jongler entre les moments où on est bien, les moments difficiles... Et ne pas trop en faire à la suite pour ne pas provoquer de poussée inflammatoire. Je fais de l'orgue depuis une quinzaine d'années et cela me permet de me sentir utile, d'apporter quelque chose aux autres, ce qui est très important.

2) la photographie : elle impose des déplacements sur les lieux mais également de pouvoir bouger afin de trouver le meilleur angle de vue pour la photo. Parfois, il est très utile de pouvoir se baisser (pour prendre des fleurs, des enfants, par exemple). Personnellement, j'ai énormément de difficultés à me baisser. Il existe de plus en plus d'appareils-photo numériques pourvus d'un écran qui pivote, donc qui permet de baisser simplement l'appareil en regardant l'écran par le dessus. Ceci limite donc la baisse du photographe. Alors quand l'appareil que j'ai est sorti, je me suis précipité ! Et je ne le regrette pas une seconde. Cela économise énormément les baisses, les rotations...

3) la pétanque : heureusement qu'il existe des aimants pour relever ses boules ! J'en utilise depuis l'âge de 10-12 ans... La pétanque me permets de bouger modérement, de m'amuser... Seul hic : je ne peux plus me baisser et pour pointer, ce n'est pas l'idéal... Je me suis donc entrainé à pointer debout et à tirer. Ainsi, je ne me baisse pratiquement jamais...

4) le tennis de table : Ah, quel regret ! J'en ai fait jusquà plus de 20h / semaine... Alors, suite à un déchirement de périoste (membrane dure qui entoure l'os) au poignet droit, j'ai dû arrêter du jour au lendemain. Cela a été (et est encore) très difficile, à tel point que j'en rêve très souvent. Ce qui est curieux, c'est que dans ces rêves, j'ai toujours la sensation du "toucher de balle" mais par contre, je ne sens pas mes jambes... Et lorsque je me réveille après un tel rêve, ce n'est jamais facile, même si j'ai arrêté depuis 20 ans environ...

Je compense tout cela donc en pratiquant, lorsque je le peux, mes passions, du mieux que je peux, sans jamais forcer. Cela aide à plusieurs niveaux : sur le plan physique (mouvement), et sur le plan moral.

Voici donc mon témoignage qui sera très certainement suivi, commenté... Et il faut également se dire qu'on peut toujours (selon les moments quand-même) faire de nombreuses choses qu'on apprécie...

Début de la discussion - 26/04/2012

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le
Bon conseiller

Merci lulu-spa pour votre contribution ! Excellente idée de sujet!

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

Bonjour,

Là où sans doute on a le plus de facilités à évoluer c'est dans l'eau. Reste à gérer le problème des cervicales qui font mal. La solution c'est le masque et le tuba. J'ai découvert ça cet été. Le plus de truc c'est qu'on peut en profiter pour s'étirer efficacement.

Mais j'ai abandonné le vélo.

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

Bonsoir,

il est vrai que la natation aide beaucoup dans notre maladie. Nager sur le dos est également très recommandé. La brasse, pas terrible ni pour les hanches, ni pour les cervicales. Pour nager sur le dos, on peut aussi mettre une collerette sous la tête, ce qui aide beaucoup.

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

Bonjour

A la natation quelle plaisir cela doit apporté j'en rêve, mais malheureusement je ne suis pas équipé a la maison alos vous me dirai va a la piscine de la commune, et oui il y en a une pas dans la commune mais dans une ville a coté et d'ailleurs quand celle ci a ouverte toutes les autres on fermé, donc je me suis renseigné mon rhumato ma conseillé pas plus de 10 minute de nage par jour et l'abonnement me coute plus de 100 euros par mois sachant que mon revenu et de 300 euros quelle tristesse de ne pas pouvoir ce soulager a cause d'un souci d'argent, je me pause cette question pourquoi dans notre prise en charge d'ALD tout et pris en charge kiné cure pédicure etc etc mais pas l'entrée de la piscine a côté de chez nous c'est bien désolant.

Maintenant pour rebondir sur le vrai sujet de lulu.

J'ai 4 passion moi aussi

1°) Le hand-ball que j'ai pratiqué a haut niveau mais comme vous devez vous en douté impossible d'en faire

2°) Mon travail (Responsable dans une socièté de gros travaus en électricité industriel) la pareil impossible pour moi de continué donc en maladie longue durée depuis bientôt 3 ans, et oui la voiture les engin de chantier les échaffaudages et les charges lourdes fini avec cette pathologie.

3°) J'adore refaire des maisons donc je le faisait a mes temps perdu j'en es déjà refait 2, que j'ai vendu et j'en ai acheter une nouvelle a retapper mais malheureusement la SPA c'est déclencher 6 mois après, donc je ne peu plus rien faire et je me retrouve avec une maison invendable et surtout inabitable quelle tristesse, et mon assurance de crédit ne veux pas prendre ne charge car je ne suis pas handicapé a plus de 80 % comme quoi les loi d'assurance des crédit et bien mal faites.

4°) depuis peu et part la force des choses je me suis trouver une passion dans les jeux en lignes ou j'ai était d'ailleur modérateur internationnal dans une firme que je ne siterai pas mais cette aventure a duré 2 ans, 2 ans ou l'on pense a autre chose et cela fait du bien. Maintenant je me suis mis a l'informatique pure et dure et j'espére pouvoir en faire une reconversion.

Et la passion la plus importante et ma petite famille mes enfants et ma femme a qui je menne la vie dure les pauvres.

Bonne journée a toute et tous

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

C'est pas toi qui leur mène la vie dure c'est la SPA. Ne pourrais-tu pas trouver un kiné avec une piscine de rééducation en plus de ton kiné habituel juste histoire de te détendre un peu ?

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

bonjour, j ai moi aussi des passion tel que la boxe , les voitures, la guitare mais apres m etre priver de plein de chose a cause de cet maladie j ai decider de lutter quitte a soufrir et rien ne m enpechera de faire tout sa avec plus ou moin d efficaciter

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

bonjour je pratiquais le vtt et le foot que j'ai arreter.monrhumato m'a aussi conseiller la nage sur le dos mais je ne sais pas nager;

mon autre passion est la peche a la ligne que je pratique encore mais pas plus d'une heure ou deux quand je vais bien car rester assis trop logtemps me fait siffler les hanches

si qq'1 a une idée sport pas trop violente ca m'interesse

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

Bonjour,

Tu dis que tu ne sais pas nager, mais as-tu peur de l'eau ? Si non pourquoi, n'apprendrais-tu pas ? et puis, as-tu peur de l'eau ? toujours si non, pourquoi ne ferais-tu pas de l'aquagym, en club mais à ton rythme ? Mois, j'ai la chance de pouvoir suivre des cours d'aquastrech (c'est l'aquagym au grand ralenti). J'aime aussi faire un footing dans l'eau, là où je n'ai pas pied, biensûr.

En fait, les sports aquatiques sont, sans nul doute, les mieux adaptés à la SPA. La brasse, par la symétrie des mouvements c'est l'idéal. Si tu ajoutes un masque et un tuba, tu peux étirer tous tes muscles en douceur. C'est notamment  génial pour les dorsaux, diaphragme, plexus et pectoraux.

Impact de la SPA sur les passions, les sports...


Posté le

Bonjour,

attention toutefois à la brasse an cas d'atteinte des hanches (c'est souvent le cas) et attention aussi pour les cervicales. La meilleure nage sans risque est sur le dos. Après, cela dépend de chacun...

Discussions les plus commentées