SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

57 réponses

1 314 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

J'ai une question pour laquelle je n'ai pas vraiment de réponse... et j'avoue être un peu perdue.


Le médecin du travail rattaché à mon institut m'a proposé il y a quelques mois de faire une demande pour me reconnaitre travailleur handicapé.


La raison qu’elle évoque : me protéger vis-à-vis de mon employeur et surtout adapter mon environnement de travail :

-       mise en place de télétravail 1 fois par semaine pour me permettre de me reposer, et surtout lorsque je suis en crise,

-       décalage des horaires règlementaires autorisés… (autorisation après 9h30 pour les jours où la fatigue l’emporte).

-       etc.

Pour information, j’habite sur la région parisienne.  Les transports domicile – travail peuvent être parfois longs. Je me suis rapprochée le plus possible de mon travail pour diminuer la fatigue et la pénibilité lié aux transports mais je reste encore à 3/4 heures. 

Je suis très me gênée avec ce statut de « travailleur handicapé ». .. donc je freine des 4 fers jusqu’à aujourd’hui

J’ai 31 ans. Je débute juste ma carrière professionnelle (5 ans d’ancienneté), et je commence juste à pouvoir envisager à avancer personnellement (envie d’acheter ma résidence principale…). J’ai vraiment peur de ce que cela peut m’apporter cette reconnaissance.

 
Est-on obligé d’en arriver là. N’y a-t-il pas d’autres solutions ?

Quelle est votre expérience vis-à-vis de votre travail ?

Je vous remercie sincèrement

Odhe



Début de la discussion - 03/09/2013

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le

Je vous remercie de vos réponses si vous le pouvez. 
Cordialement 

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le
Bon conseiller

Personnellement, je le ferais dans tous les cas.

Sait on jamais, ne serait ce que si un jour ton état s'aggravait, ce que je ne te souhaite pour rien au monde.

Tu peux garder ce statut sous le coude, ne pas t'en servir et le faire valoir le jour ou ...

Dans tous les cas, si ta SPA a été diagnostiquée, statut TH ou pas, même avec ta banque, tu devras la déclarer pour un éventuel crédit si tu venais à acheter.

Le pote

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le

Bonsoir,
Je me suis inscrite ce soir, c'est mon premier commentaire.

J'ai le statut travailleur handicapé. J'ai eu peur comme toi avant de le demander.  

D'un côté ce statut m'a apporté une "reconnaissance". Enfin un statut officiel pour l'entourage professionnel et personnel. A propos d'un affection très mal connue. Je n'était plus "celle qui a toujours un truc". Les regards ont changé. De "la chochote qui a toujours mal quelque part", je suis devenue "la courageuse qui s'efforce de continuer à travailler malgré son état de santé".

Bien évidement, il y a toujours 2/3 crétins qui te parle de ton "régime de faveur". Mais la hiérarchie et la plupart de l'entourage pro ou perso auront plus de reconnaissance.

Et puis le statut de travailleur handicapé te protège. T'ouvre des droits (aménagement des horaires, du poste de travail), de mon côté mon employeur paie l'abonnement annuel d'une place de parking pour que je n'ai pas à prendre les transports en commun. 

Tu es encore jeune pour y penser, mais le départ à la retraite peut aussi être anticipé.

Pour la banque, tu seras obligée de leur déclarer ta maladie dans le questionnaire de santé.

Le pas est difficile à franchir, surtout psychologiquement. En temps que femme aussi c'est pas évident d'avoir cette étiquette handicapée, mais la protection que cela t'apporte en vaut la peine.

Bon courage !

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le

Je vous remercie  pour vos commentaires...

Cette idée  n a pas encore fait son chemin. J ai besoin de mûrir l idée et surtout de l accepter. 

J attend de voir dans les mois a venir. Le temps de stabiliser un traitement efficace  et de trouver quelques "astuces du quotidien " qui me permettent de moins souffrir chaque jour, et surtout de mieux supporter la fatigue associée.  Je referai le bilan a ce moment et prendrais ma décision. 

merci a vous... 

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le
Bon conseiller

tu ne le sais peut-être pas rébecka, mais en temps qu'homme ce n'est pas plus facile  surtout quand tu es un petit peu macho comme moi 

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le

un peu? ça y est, tu avoues, ah ah!!        tout vient à point... j'le savais!

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le

Je voulais dire qu'en temps que femme (je ressemble à moi tout seule tou les clichés sur les femmes, maquillage, parfums chaussures, shopping, bijoux etc) Le statut de TH, ça en flanque un coup dans l'aile au glamour.
Zavez déjà essayé d'avoir une démarche sensuelle avec des béquilles ?

Mais je reconnais que pour un homme non plus ca doit pas aider pour se sentir, fort viril et protecteur.

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le
Bon conseiller

hé oui sido tout vient à ............attendre mdr

SPA et statut de travailleur handicapé - votre expérience vis à vis de votre travail ???


Posté le

Bonjour,

J'ai le même souci qu'Odhessa, j'ai donc appris la semaine dernière que j'avais une spondy, et le rhumato m'a conseillé d'une part de passer à l'ALD pour la sécu, et de me déclarer en tant que travailleur handicapé.

Je dois donc revoir mon medecin traitant pour l'ALD, et le médecin du travail pour le TH. Mais l'entreprise dans laquelle je travaille n'est pas reconnue comme étant souple avec ce genre de personnel... J'ai peur de finir par perdre mon boulot, alors qu'effectivement je ne peux plus assurer une bonne part de ce boulot (beaucoup de manutention, de stress,...)

Je ne sais pas du coup si je dois mettre en route la machine, je crois qu'au bout de 2 postes aménagés que tu refuses, ils peuvent te licencier... Et puis, je voudrais juste des horaires aménagés (1h30 pour me préparer le matin, je n'arrive jamais à pointer à l'heure ), et ne plus faire de manutention, mais pour cela il me faudrait un collaborateur qui le fasse à ma place... Et on est pas chez les Bisounours, on n'embauche pas quelqu'un pour aider un handicapé à continuer à travailler !!

Bon, j'ai encore quelques temps pour réfléchir, le médecin du travail ne peut pas me recevoir avant début octobre, et en attendant mon manager a dit qu'on ne changeait rien à mon poste ... (J'ai le temps d'avoir mal et d'être crevée...)

Faut-il le faire ou non? That is the Question !!

Discussions les plus commentées