https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ je me permets d'intervenir car je me retrouve dans la même situation que toi. Diabétique de type 2 depuis peu je suis sujettes aux doutes et craintes de toutes sortes.

On vient de me prescrire du xelevia et j'ai beaucoup de mal à "avaler la pilule" car ça concrétise ma maladie... Je suis aussi comme toi trop ignorante du sujet pour l'appréhender de la bonne façon.

Je suis suivie par une diététicienne par contre qui m'aide énormément et je t'encourage à faire de même ça permet de comprendre beaucoup de choses par rapport aux conséquences de ce que l'on mange. Pour ma part la situation était compliquée car étant végétariennne je ne savais plus quoi manger.

Bref je suis de tout cœur avec toi et te souhaite bonne continuation. 

Glycémies ... incohérentes ?
1

Membre Carenity
Posté le

Bonsoir à tous,

je n'ai pas eu beaucoup de temps pour moi ces derniers jours, aussi je vous prie de m'excuser pour n'avoir pas répondu à vos messages, dont je vous remercie !

Je dois également confesser que j'ai continué de faire des "expérimentations" cette semaine... il se trouve que j'ai passé lundi la soirée avec un ami cher, dont nous fêtions ne outre l'anniversaire. La bonne excuse pour "faire un écart".

En guise d'écart, j'ai carrément déraillé en fait :) Ou plus simplement, j'ai fait abstraction de mon état pour une soirée, et j'ai consommé alcool et nourriture comme "avant" : plusieurs pintes de bières, de la charcuterie, un livre de boeuf, des frites, de la béarnaise, etc. Bon, j'ai quand même demandé des épinards et de la salade au restaurant, en plus de otut ça, pour me donner bonne conscience :)

Résultat des courses, j'ai pris ma glycémie au milieu de ma quatrième pinte... et là, stupeur, alors que je m'attendais à faire bugger le glucomètre, je me retrouve en post prandiale avec 1.2g !

De fait, les deux jours suivants j'ai été moins scrupuleux qu'à l'habitude, sans pour autant exagérer autant que lundi. Donc, quelques bières, et des repas "normaux". J'ai même retenté un japonais hier soir, avec makis, sushis et bol de riz blanc. Le japonais, cet ennemi juré du diabétique... 1.13g oO

Aujourd'hui, j'ai refermé la parenthèse, et ce soir, après de l'eau, une salade de crudité + dès de jambon accompagnée de très peu de pain (de campagne)... 1.88.

Vous dire que je suis encore plus perplexe qu'avant serait peu dire ! Je sais que l'alcool est supposé être hypoglycémiant, mais en contre-partie la bière présente un inde glycémique quasi record... et si elle avait le pouvoir de contenir à ce point la glycémie, les médecins ne nous feraient-ils pas des ordonnances à retirer directement au pub du coin ??

Mais j'ai beau chercher, je ne trouve aucune cause d'hyperglycémie autre que le diabète. Pourtant, je commence sérieusement à me demander si je n'ai pas un problème d'une autre nature... certains aliments me causeraient-ils ces montées importantes de glycémie pendant ce temps que d'autres sont très bien gérés ? Je n'y comprends rien :( Autre point, mes glycémies à jeun sont souvent un peu hautes (je suis en général entre 1.10 et 1.35).

Je rappelle que tout ceci se passe toujours sans aucun médicament, mais après une perte d'environ 8kg depuis le diagnostique (pas loin de deux mois maintenant).

Je n'ai pas encore pris le temps de faire l'échographie du pancréas qui m'a été ordonnée, peut-être apportera-t-elle quelque éclaircissement sur ma situation ?

Wait and see...

Glycémies ... incohérentes ?
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Un plaisir de vous lire @pseudo-masqué‍  vous m'avez bien divertie ....

Cela dit, les mécanismes de la glycémie sont complexes et il faut se garder de toute simplification abusive : ton bien sérieux, comme vous voyez ( parce que le sujet l'est ) mais à dédramatiser!

Prenons la bière  : index glycémique élevé ( 110) ( donc .....horreur! )mais charge glycémique faible ( 6) qui tempère fortement l' IG et donc la quantité de sucre ingéré n'est pas très élevée, ( l'ordonnance à retirer au pub du coin ne serait pas une erreur sauf que ..... les médecins  n'ont pas encore encodé la charge glycémique et puis  ....  à leur décharge, l'alcool de la bière n'est pas anodin.)

C'est  donc le rapport IG/CG  qu'il faut voir et ainsi l'on comprend les surprises ( agréables ou désagréables)  post-prandiales. Si l'on cartonne avec des aliments à IG élevé mais que  leur  CG est faible la glycémie au bout de 2h sera convenable. 

L'inverse est valable aussi  ex: le pain de seigle complet  IG faible :40 mais CG :20  et l'on est tout surpris de se  découvrir une glycémie pas possible alors qu'on croyait bien faire !

Enfin  ....ne jamais oublier non plus le facteur  "état d'esprit" : un repas joyeux sera toujours plus favorable qu'un repas tristement pris avec sa dose de frustration.   A affiner, bien sûr, mais c'est l'idée.....

Voilà Cornelius ce que m'a inspiré votre message . Reste que , quand vous l'aurez faite et que vous en connaitrez la teneur,  j'aimerais bien connaitre les résultats de l'écho du pancréas . Une écho montre un état mais n'indique pas forcément un fonctionnement  .

Ah .....j'allais oublier : les 8 kgs perdus ....YES  !

C'est ce que vous avez en moins qui vous apporte un  plus : Joli paradoxe       See you !....

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir @maritima, @pseudo-masqué‍ 

j'ai poursuivi mes "expérimentations" jusqu'à hier, avec pour point d'orgue les 40 ans d'un ami, avec une bande d 'énervés de l'apéro :) Je me suis naturellement laissé faire, et j'ai passé une soirée à manger moult gougères, du porc rôti, de nombreuses bières, etc. Résultat, en repartant, 1.4g...

Depuis aujourd'hui, j'ai décidé de refermer la parenthèse, et de reprendre un régime plus strict. Ce midi, salade de crudités  (sans maïs, que j'ai suspecté de peut-être être à l'origine de mes montées de glycémie). Je n'ai pas mesurer ma glycémie après ce repas. Ce soir, des pâtes d'épeautre  avec des haricots coco plats et de la tomate, ainsi que du jambon. Et là, patatra, 2.6 ! C'est mon "high score" depuis le diagnostique, voilà deux mois.

Là, je commence vraiment à perdre les pédales... comment se peut-il qu'après des repas gargantuesques, ma glycémie se tienne tranquille cependant qu'elle explose lorsque je tâche d'être plus sage ??? C'est désespérant, plus j'essaie de comprendre, plus je suis perdu.

Et maintenant, j'en arrive à un point où je n'ose plus manger sainement ! C'est le monde à l'envers :(

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour @pseudo-masqué‍ 

Vous vous êtes naturellement laissé faire mais .....vous auriez pu tout aussi naturellement ne  pas vous laisser faire....

Je ne voudrais pour rien au monde jouer les redresseuses de torts mais alterner les repas fantasques et les diners monacaux ne vont servir qu'à déstabiliser un peu plus le métabolisme des glucides . L'organisme demande toujours un temps d'adaptation et  de la régularité or là..... comme vous l'en privez,  il fait un peu n'importe quoi .

Lisez, ou relisez ce que je vous ai écrit le  31/05/ à 9h37 sur l'iG et la CG des aliments.....je pense que cela devrait vous aider à ne pas "perdre les pédales" comme vous dites et à trouver ou retrouver la maitrise.

Les pâtes  par ex ont un IG élevé ( vers les 70 ) et une CG de 16 environ ( ce qui est important) . Le fait que ce soit de l'épeautre donne bonne conscience mais comme l'épeautre de maintenant a été ( tout comme le blé) modifié, on arrive à des résultats similaires.  La sauce tomate ( non faite maison ) contient du sucre aussi. Enfin il faut considérer aussi la quantité :  même un menu parfait en qualité, s'il est trop abondant, donnera des résultats discutables.

Alors Cornelius, au lieu de vous  dire "perdu" prenez-vous en mains et ......aller voir une nutritionniste éclairée  (  cf votre "to do list ") Penser, réfléchir, se demander si, ne plus oser car , sont  les moyens les plus rassurants mais aussi les plus dangereux pour .....ne pas agir

A bientôt et avec la date de votre RDV chez un spécialiste de la nutrition pour pré- diabétique motivé et persévérant?

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir @pseudo-masqué‍ ,

une fois de plus, merci pour votre patience, et votre pédagogie :) J'ai bien enregistré l'information concernant la CG. Je vais tâcher de me documenter mieux, et idéalement, accompagné par un nutritionniste (encore faut-il en trouver un compétent, et connaissant bien les ressorts du diabète... j'imagine que leurs connaissances en la matière ne sont pas homogènes...).

J'essaie de rester rationnel, et je continue de traquer les aliments qui me causent des montées de glycémie, et ceux qui n'interviennent pas trop. Ce soir, encore un exemple étrange : des salades, encore et toujours :) Tomate, concombre et jambon d'une part, et pois-chiches, persil avocats de l'autre. Un peu de pain de campagne. De l'eau. 2.06g.

Une hypothèse me turlupine : puisque je réagis beaucoup mieux - ce qui semble paradoxal - aux repas excessifs et accompagnés (ou plutôt précédés) d'alcool qu'aux repas plus ou moins sains, peut-on imaginer un début de type 1 ? Je veux dire par là que ces résultats donnent l'impression que ma production  d'insuline a besoin d'être sévèrement stimulée, et qu'en cas de repas plus modeste, mon pancréas ne se donnerait pas la peine de réagir :) 

En parlant de mon pancréas, une deuxième hypothèse m'est venue ce soir : je ne connais des glycémies relativement élevées finalement que depuis que j'ai de nouveau consommé de l'alcool... Ce dernier pourrait-il "pourrir" mon pancréas au point que sa fonction d'insulinogénèse s'en trouve affectée ? 

Ou un peu des deux ?? :) Je sais que vous n'êtes pas médecins, mais j'en appelle à vos retours d'expérience. En outre, formuler ici ces hypothèses m'aide à clarifier les questions que je peux poser à mon question, et qui sait, l'aider lui-même à envisager des angles différents.

De toute façon, à défaut d'avoir pris rendez-vous chez un nutritionniste (j'avoue que j'y vais à reculons, de peur de tomber sur quelqu'un ne maîtrisant pas le sujet ainsi que je l'ai exprimé ci-dessus), j'ai enfin pris rendez-vous, pour la fin du moins, dans un centre d'imagerie pour tirer le portrait de mon pancréas. J'en saurais peut-être plus après ce shooting :)

PS : dans mon repas de dimanche, je parlais de tomates fraîches, fondues dans l'huile d'olive et l'ail, et non pas de sauce industrielle ;)

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

  Bonjour @pseudo-masqué‍ 

Non Cornelius, vous n'allez pas " tâcher de ...." car c'est déjà une façon de procrastiner. Oui, il est vrai que tous les nutritionnistes ne sont pas d'égal valeur mais vous ne le saurez que si vous allez les voir  et ....pourquoi ne tomberiez-vous pas sur le bon dès la première fois? Dans le cas contraire, vous en changerez mais au moins le processus sera enclenché.  C'est bien ainsi que l'on fait pour tout ! et ....à la limite vous pourriez vous poser la même question pour celle ou celui qui  "tirera le portrait" de votre pancréas...Qui vous dit qu'elle ou qu'il choisira son meilleur profil? Mais là,   et pour cause....., vous ne vous êtes pas posé la question ...... 

Sinon, vous avez vraiment l'art et la manière de contourner le coeur de cible : vous émettez des hypothèses ....pour  aider le spécialiste à envisager" des angles différents" . Mais ....il est formé pour ça !!!! Alors ....au lieu de vous demander à longueur de temps si ceci ou si cela ...pourquoi  ne franchiriez-vous  pas le faux obstacle des hypothèses en affrontant le vrai? : le face à face  avec le spécialiste ( en évitant de douter d'emblée de sa compétence .... )

Enfin .....sans trop d'erreur, je ne vous crois pas adolescent et donc, la possibilité d'un diabète 1  me semble exclu. ( à moins que vous ne soyez un alien.......  )

Le diabète 1 correspond à un pancréas qui dès l'enfance ou l'adolescence ne produit pas ou pas assez d'insuline  en raison d'une réaction auto- immune qui détruit les cellules Bêta du pancréas. Ces  jeunes -là sont donc mis sous insuline dès l'enfance ou l'adolescence ( n'ont pas le  loisir de se poser des questions ou d'échafauder des hypothèses : leur vie est en jeu.)

J'allais oublier  ! L'alcool ( que vous citez souvent ) est hypoglycémiant ( il empêche, sur le moment,le foie de produire du sucre) : ceci explique les glycémies curieusement raisonnables après des repas bien ....irrigués. Mais  l'inverse n'est donc pas étrange du tout :  dès que vous reprenez l' eau,  les glycémies regrimpent joyeusement. Eh oui, le mécanisme des glucides est un facétieux.

Désolée Cornelius pour ce nouveau  pavé que je vous envoie et que je jette dans la mare.....histoire de vous éclabousser un peu mais vraiment....  plus vous allez aller à reculons et .....moins vous avancerez ( de toute évidence) . Désolée aussi de vous brusquer un peu mais ......votre santé le vaut bien !  See you!

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le

 je suis écoeuré, je viens de passer 20 minutes à rédiger une réponse détaillée dans le train, et j'ai perdu la connexion dans l'intervalle, de sorte que mon message s'est perdu lorsque je l'ai soumis :(

je vais donc être bref, quitte à redévelopper plus tard :

- vous avez mille fois raison de me secouer : vos messages m'aident à intégrer les choses

- je ne doute pas du corps médical du tout - mais le diabète n'est manifestement pas la spécialité de mon généraliste :) il faut toutefois que je le revois pour qu'il m'adresse à un diabétologue, car je suis ainsi fait que j'ai besoin de comprendre les choses. Et à ce stade, je ne comprends pas suffisamment pour aborder sereinement la question

- mon plus gros souci pour l'heure, c'est sans aucun doute de ne pas accepter ma situation, le fait d'être malade. Nos échanges, ainsi que mon "expérience" naissante de la maladie et de ses ressorts, m'amènent cependant, petit à petit, à cette acceptation

Je vais donc poursuivre ma démarche, et faire le nécessaire. Je ferai bientôt une mesure de mon hg, celle-ci restant sans doute le juge de paix de l'impact de mon régime, j'espère revenir avec de bonnes nouvelles :)

Merci encore @maritima pour votre patience et vos conseils !

Cornelius

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Ah !!!! les messages perdus.....je connais ça  .....aussi  @pseudo-masqué‍ 

Bon, je vais faire court.  Oui , le taux  de la glyquée pourra être une indication mais pas le juge de paix absolu : je m'explique : si l'alcool festif fait baisser  artificiellement vos glycémies ,le taux de glyquée peut, de ce fait, être artificiellemnt correct . Mettez-vous à l'eau durant 3 mois et .....voyez ensuite  !

Si je vous suis pas à pas c'est que j'ai bien vu que vous aimiez comprendre les choses  et, oui encore.....le généraliste ( comme son nom le dit  ) est un aiguilleur mais pas un spécialiste : ce dernier, si le contact passe bien, saura répondre à vos questions, écouter  vos thèses, vos hypothèses et fera la synthèse.

Enfin, ne croyez pas qu' acceptation = résignation .  Par l'acceptation vous engagez l'action  : vous ne subissez plus mais agissez parallèlement et conjointement au spécialiste : c'est quand même plus valorisant....

                       A +  et  ....pour ma patience,  soyez tranquille : l' incommensurable   patience d'une diabétique pour un  futur adhérent ( ? ) au Club!

Glycémies ... incohérentes ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour @pseudo-masqué‍ ,

je vais faire en sorte de m'inspirer de votre patience inépuisable :)

Et commencer par engager les démarches médicales évoquées précédemment, pour avoir des analyses de spécialistes plutôt que de continuer de me perdre en conjectures...

A bientôt !

Cornelius

PS : aussi sympathique que vous me soyez, je ne peux m'empêcher de me dire que je serai bien plus heureux d'être finalement refusé dans le club ;)