Chiffres clés et prévalence du diabète de type 2

Les chiffres du diabète en France sont alarmants. Ainsi, on estime que d'ici 2020 le nombre de personnes traitées pour le diabète de type 2 aura doublé.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Le diabète est devenu en quelques années une véritable épidémie touchant plus de 220 millions de personnes dans le monde (contre 75 millions en 1975). Selon l'OMS, ce chiffre pourrait dépasser les 350 millions de personnes en 2025, avec une poussée forte dans les pays en voie de développement comme la Chine et l’Inde.

La France n’échappe pas à cette épidémie. Selon un article du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire paru en novembre 2010, le nombre de diabétiques en France a atteint en 2009 le niveau annoncé pour 2016 par les experts. Ainsi, 2,9 millions de Français (soit plus de 4% de la population totale) sont désormais traités pour cette maladie. Ils étaient 1,6 million en 2000. A ce constat alarmant, il convient d’ajouter que chaque jour, près de 400 nouveaux cas sont diagnostiqués et que d'ici 2020 le nombre de personnes traitées aura doublé dans l'Hexagone.

Ce diabète s’installe généralement chez les sujets de plus de 40 ans. Cependant, les premiers cas d’adolescents touchés apparaissent en France : le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique en sont la cause.

Une épidémie planétaire du diabète de type 2

En outre, près de 90 % des diabétiques vivent pendant de nombreuses années avec cette maladie sans le savoir car le diabète de type 2 ne provoque en général pas de symptômes pendant une très longue période. On estime ainsi que 500 000 diabétiques s’ignorent en France et ne sont pas traités, avec le risque de développer à terme de très graves complications.

Malgré une amélioration de la prise en charge, le diabète reste générateur de complications graves et coûteuses. Ainsi, le diabète de type 2 constitue la première cause de cécité, d’amputation non traumatique, d’entrée en insuffisance rénale terminale (dialyse) et c’est une cause essentielle des infarctus du myocarde. Il s’agit donc d’une maladie potentiellement redoutable.

Chaque année, les dépenses d'assurance maladie pour les soins requis par les diabétiques augmentent d'un milliard d'euros environ. Ils atteignaient 12,5 milliards d'euros en 2007, soit plus de 9% des dépenses de soins de l'Assurance Maladie et une hausse de 80% depuis 2001

Article rédigé sous la supervision du Pr. Bernard BAUDUCEAU, endocrinologue, Professeur Agrégé du Val-de-Grâce, ancien chef de service d’Endocrinologie de l’HIA Bégin de St Mandé (94).

Sources :
- OMS
- Bulletin épidémiologique hebdomadaire

Dernière mise à jour : 08/01/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Qui a revu : Bernard Bauduceau, Endocrinologue

Le Professeur Bauduceau est endocrinologue, Professeur agrégé du Val- de-Grâce et ancien chef de service d’endocrinologie de l’hôpital d’Instruction des Armées BEGIN à Saint-Mandé. Il est membre de la Fondation... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Diabète de type 2