Diabète et vie sexuelle

Le diabète peut altérer la libido et entraîner des problèmes dans la vie intime des patients, que ce soit les hommes ou les femmes.

En effet, en temps normal, le corps réagit aux stimuli sexuels par le biais des transmissions nerveuses. Or, dans le cas du diabète, les niveaux élevés de glycémie ont des incidences sur le fonctionnement du système nerveux. C’est donc de cette façon que la sexualité est impactée par le diabète.

Chez les hommes, le diabète et les problèmes sexuels se concentrent souvent sur la dysfonction érectile et éjaculatoire. Cela peut entrainer des problèmes relationnels voire une dépression sévère pour les malades qui ont des difficultés à accepter leur diabète et considèrent ces problèmes comme une perte de leur personnalité.

La dysfonction érectile peut aussi être le signe et le symptôme d’un diabète non diagnostiqué. Face à une dysfonction érectile qui persiste, il est nécessaire d’en parler à son médecin pour savoir s’il s’agit ou non d’une manifestation du diabète.

Il en va de même pour les problèmes d’éjaculation qui se manifestent aussi parfois avec le diabète. La neuropathie diabétique et l’atteinte des artères peuvent en être la cause.

L'éjaculation rétrograde est une situation plus complexe qui peut survenir chez les hommes souffrant de diabète. Le sperme va ainsi dans la vessie au lieu d'être expulsé pendant l'éjaculation. Cet effet secondaire du diabète doit être mentionné par le patient à son urologue qui peut l’aider en lui prescrivant des médicaments ou en proposant une intervention chirurgicale pour corriger le problème.

Le diabète et les problèmes sexuels ont également une incidence pour les femmes.
En raison des lésions subies par les cellules nerveuses dans le vagin du fait des niveaux élevés de glycémie, une sécheresse vaginale peut se manifester et rendre les rapports sexuels très douloureux. Beaucoup de femmes rapportent également que les lésions nerveuses causées par l'hyperglycémie engendrent une perte d’intérêt pour le sexe et l’absence de sensations dans la région génitale. Les mycoses, les troubles urinaires, l’encombrement de la pompe à insuline peuvent aussi perturber les relations intimes du couple.

Diabète et problèmes intimes

Le manque de désir sexuel peut provoquer des troubles psychologiques, pour les femmes et les hommes, et mener à des difficultés conjugales.

Les patients et les médecins doivent discuter ensemble des problèmes rencontrés lors de l'activité sexuelle. C’est de cette manière que ces problèmes peuvent parfois être diagnostiqués, déstigmatisés et traités.

Ainsi, de nombreux patients n’osent encore pas discuter de ces questions avec leurs médecins par gêne de dévoiler leur vie intime. Pourtant, ce type de problèmes est assez fréquent chez les patients diabétiques.

Avoir un suivi régulier de son diabète permet aussi de limiter ces troubles de l'intimité. Les mesures suivantes sont notamment à respecter :
- Surveiller sa glycémie régulièrement,
- Manger équilibré,
- Faire de l'exercice.