Vivre avec un diabète de type 2

Le diabète est une maladie chronique dont on ne guérit pas. Difficile à vivre, le diabète peut être vécu comme stressant, et causer une certaine anxiété au quotidien. La prise de ses médicaments et un auto-contrôle régulier sont nécessaires pour bien surveiller sa glycémie.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Les diabétiques nécessitent plus encore d’observer ces mesures hygiéno-diététiques de bon sens, de prendre régulièrement leur traitement (l’observance du traitement est essentielle) et d’être bien suivi par leur médecin. La normalisation de tous les paramètres de surveillance est primordiale pour éviter les complications.



Les indicateurs que le patient peut suivre lui-même à une fréquence qui dépend de son traitement et de son diabète sont :
- le poids ;
- la pression artérielle à l’aide d’un appareil d’auto mesure ;
- la glycémie capillaire à l’aide d’un lecteur de glycémie pour les patients qui suivent un traitement pouvant - induire une hypoglycémie.

Tous les 3 mois : dosage de l’HbA1c.

Tous les ans :
- un bilan lipidique (cholestérol total et sa fraction HDL ainsi que les triglycérides permettant de calculer la faction LDL du cholestérol qui constitue l’élément très néfaste pour les artères) ;
- un examen des yeux (fond d’œil) ;
- un examen des pieds ;
- un électrocardiogramme ;
- une évaluation de la fonction rénale (dosage de la créatinine et de la micro albuminurie).

Une auto-surveillance glycémique réalisée par le patient lui-même est nécessaire au cours du diabète de type 2 en cas de traitement par des médicaments pouvant induire des hypoglycémies comme les sulfamides et indispensable en cas d’injections d’insuline. La fréquence des contrôles doit être discutée avec le médecin.

Comme le diabète est une maladie évolutive, le patient doit être régulièrement suivi de façon à contrôler en permanence sa glycémie par une adaptation et un renforcement du traitement si cela s’avère nécessaire.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 150 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme