Neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique se caractérise par des lésions nerveuses causées par le diabète. Les personnes atteintes de diabète ont souvent des niveaux élevés de sucre dans le sang. Au fil du temps, les niveaux élevés de glycémie peuvent endommager les nerfs dans tout le corps.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Il existe trois types de neuropathie diabétique.

- La neuropathie périphérique est une lésion des nerfs périphériques. Ce sont les nerfs qui permettent de ressentir la douleur, le toucher, le chaud et le froid. Ils ont également une incidence sur la mobilité et la force musculaire. Les nerfs dans les pieds et les jambes sont le plus souvent touchés. Ce type de lésions nerveuses peut entraîner des problèmes graves aux pieds. Les dommages s'aggravent généralement progressivement, au fil des mois ou des années.

- La neuropathie autonome est une lésion des nerfs autonomes. Ces nerfs contrôlent par exemple des éléments relatifs au rythme cardiaque, à la pression artérielle, à la transpiration, la digestion, la miction et la fonction sexuelle.

- La neuropathie focale affecte seulement un nerf, habituellement au niveau du poignet, de la cuisse ou du pied. Elle peut également affecter les nerfs du dos et de la poitrine et ceux qui contrôlent les muscles oculaires. Ce type de lésions nerveuses se produit habituellement soudainement.

Avec le temps, les niveaux élevés de glycémie propres au diabète peuvent endommager les nerfs dans tout le corps. Plus le taux de sucre dans le sang est élevé, plus il y a de probabilités que le malade ait des lésions nerveuses. C’est pourquoi le contrôle permanent de la glycémie est si important.
Plus les personnes diabétiques vieillissent, et plus le diabète est long, plus elles sont susceptibles d'avoir des lésions nerveuses. Les personnes atteintes de diabète qui ont une consommation excessive d’alcool sont également plus susceptibles d'avoir des lésions nerveuses.
Environ la moitié de toutes les personnes atteintes de diabète auront certainement une neuropathie.

Les symptômes dépendent des nerfs affectés. Il est possible que le malade ne soit pas en mesure de ressentir la douleur, en particulier dans les pieds. Cela peut conduire à des infections graves, parce que les plaies ou d'autres problèmes reliés ne sont pas traités.

Lorsque d'autres parties du corps sont touchées, les symptômes peuvent inclure :

- Des problèmes de digestion, tels que des ballonnements, des éructations, de la constipation, des nausées et des vomissements, de la diarrhée et des douleurs du ventre.
- Des problèmes de régulation de la température corporelle, comme une transpiration abondante la nuit ou lorsque les malades mangent certains aliments. Certaines personnes peuvent avoir une transpiration réduite, surtout au niveau des pieds et des jambes.
- Des problèmes de miction tels qu’une difficulté à déterminer quand la vessie est pleine ou à la vider complètement.
- Des problèmes sexuels, tels que les problèmes d'érection chez les hommes et la sécheresse vaginale chez les femmes.
- Des problèmes cardiaques et/ou liés aux vaisseaux sanguins, conduisant à une mauvaise circulation ou à une pression artérielle basse. Cela peut causer des étourdissements, une faiblesse ou des évanouissements lorsque le diabétique se lève ou s’assoit après avoir été dans une position couchée.
- Une difficulté à détecter lorsque la glycémie est basse.

Atteinte des nerfs en cas de diabète

Pour diagnostiquer la neuropathie diabétique, le médecin vérifie la façon dont le patient ressent une légère pression et la température. Il teste également la force et les réflexes du diabétique. Des tests tels que l'électromyogramme et l’analyse des connexions nerveuses peuvent être faits pour confirmer le diagnostic. Des tests supplémentaires permettent eux de savoir de quel type de neuropathie il s’agit et quel traitement est adapté.

Le traitement consiste à maintenir les niveaux de glycémie dans un cadre précis. Cela ne permet pas de guérir les lésions nerveuses, mais peut aider à limiter les dégâts et empêcher toute aggravation.
Le type de traitement dépend des symptômes.
La douleur peut être traitée avec des médicaments. Les problèmes de pression artérielle peuvent être traités par des médicaments et par le port de bas de contention. Face aux problèmes sexuels, une aide médicale, des dispositifs pour améliorer l'érection ou des crèmes lubrifiantes contre la sécheresse vaginale, vont être proposés. Une attelle ou orthèse peut être utilisée pour un nerf pincé.

Il est fréquent chez les diabétiques d’avoir une perte de sensibilité dans les pieds. Il est alors possible que le malade ait une plaie ou un problème au pied sans s’en apercevoir. Examiner ses pieds tous les jours est un bon moyen de prévention. Un problème non traité sur le pied peut conduire à une infection grave ou même à une amputation.

Garder ses niveaux de glycémie à un bon taux peut participer à prévenir cette complication du diabète. La meilleure façon de le faire est d’avoir une alimentation saine et adaptée ainsi que de veiller à ce que son poids soit et reste équilibré.