Diabète et tabac

La cigarette est souvent vue comme un moyen de « décompression » par les patients diabétiques. Pourtant l’association tabac – diabète n'est pas recommandée.

Aujourd‘hui, les conséquences du tabagisme ne sont plus à prouver : le cancer du poumon, ou la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sont des exemples concrets des effets négatifs du tabac sur notre santé. Le diabète de son côté entraine des conséquences sur l’organisme quand l’état du malade s’aggrave.

Le tabac a une influence dans le déclenchement du diabète de type 2. En effet, plus la consommation de cigarettes est importante, plus le risque de développer un diabète augmente parallèlement. (1)
On sait ainsi que le tabac a un rôle dans l’augmentation du taux de glycémie, élément qui est déjà fragilisé chez les diabétiques.
De plus, le tabac pourrait aussi entraîner une résistance de notre organisme à l’insuline. Cependant, on ne sait pas encore bien comment ce mécanisme d’insensibilisation à l’insuline se déclenche.

Pour la santé du diabétique : importance de l’arrêt du tabac

À la vue des risques multiples auxquels s’expose le diabétique en fumant, il est nécessaire de préconiser un arrêt du tabac. L’arrêt du tabac permettra des effets réels sur la santé du diabétique. L’espérance de vie après plusieurs années d’arrêt s’améliorera ainsi significativement. Une plus grande facilité à respirer, un meilleur sommeil, une réduction du stress et une meilleure résistance à l’effort pourront se faire ressentir suite au sevrage tabagique.

Cependant, un suivi médical est important pour accompagner cet arrêt du tabac pour les diabétiques. En effet, l’arrêt du tabac entraine souvent une prise de poids. Or, pour les diabétiques, la prise de poids est un facteur de risque.

Néanmoins, les bénéfices de l’arrêt du tabac justifient un sevrage.

Le tabac est un facteur aggravant du diabète préexistant, que le malade soit atteint d’un diabète de type 1 ou d’un diabète de type 2.

Les complications pour le diabétique fumeur sont les suivantes :
- cardiaques : accidents vasculaires cérébraux (AVC), problèmes cardio-vasculaires
- nerveuses : affections touchant les nerfs
- artérielles : inflammation des artères
- respiratoires : BPCO
- visuelles : rétinopathie (affection de la rétine)

Bien que certaines de ces complications soient déjà existantes pour les diabétiques non fumeurs, leur risque de se manifester s’accroit lorsque le sujet est fumeur. Le diabétique a déjà un système immunitaire fragilisé et le tabac aggrave cette situation.

En cumulant les risques du diabète et ceux du tabac, le fumeur diabétique met réellement sa santé en danger.