Pour vivre heureux vivons cachés?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

19 réponses

198 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous,

j'ai découvert mon diabète de type 1 au début de l'été. Je l'ai très bien pris, que ce soit l'annonce, le traitement etc. Je n'ai eu aucune dificulté, aucun choc, aucun "coup dur", rien. Celà semblait étonner à la fois l'équipe médicale, mais également les personnes que j'ai pu cotoyer.

N'ayant aucun problème avec le fait d'être malade, je ne me suis pas posé la question de cacher ou non mon traitement. Et il y a quelques temps, je mangeais au restaurant en compagnie de plusieurs personnes, dont une diabétique. Elle semblait choquée que je m'injecte discrètement, mais tout de même à table. Dois-je me sentir géné? Devrais-je me cacher pour m'injecter l'insuline, ou faire les dextros?

Comment gérez-vous ça?

Début de la discussion - 31/01/2012

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le

Bonjour BoBobby,

Tout d'abord bien venu parmi nous.

Il est super que tu n'ais aucun soucis avec l'acceptation de cette pathologie. Attention toute fois au contres coups qui interviennent souvent au bout de quelques mois.

Si tu es ou sous pompe, personnellement il n'y a pour ma part aucun soucis que tu fasses tes bolus a table, c'est ce que nous faisons tous.

Par contre , si tu es traité par Stylos, j'emets un GROS bémol.

En effet lorsque j'etais sous stylos et comme sans doute beaucoups d'autres, me faire une injection devant des personnes proches ne me génait pas le moins du monde.

Mais mon éducation et la bien séance font que je ne me serais jamais permis une telle chose dans une salle de restaurant, ne fusse que part respect pour les autres clients. Et n'oublions pas qu'il existe des personnes qui ont le phobie des aiguilles.

Tres sincerement, cet avis n'engage que moi. Mais meme moi qui suis diabetique comme toi, je serais choqué de voir une personne ce faire une injection au beau milieu d'une  salle de restaurant.

Toujours selon moi, il n'est pas question de caché que l'on soit malade et que l'on doive se soigné. le Diabete n'a rien d' honteux.

Mais mon education et le respect des autres m'empecherais de faire une telle chose.

Je me repetes sans doute, mais il s'agit uniquement de mon avis personnel.

Bonne journée.

Pascal

PS: tres belle note d'humour de mettre une photo avec une canette de Coca a la main.

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le
Bon conseiller

Il y a une différence entre roter à table et glisser discrètement un stylo sous son tee shirt sans interrompre le repas selon moi.

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le

Tu nous demande notre avis, je me suis permis de te donner le mien, tout simplement.

Comme je te l'expliquais plus, je comprends parfaitement que cela ne te gene pas. mais cela peu et dois sans doute gener les autres.

Et ton dextro, le fais tu sous le tee shirt aussi?

Ne le prends pas mal, mais je suis profondemment choqué par tes propos et le fait que des personnes puissent faire ceci dans une salle de restaurant.

Bonne apres midi.

Pascal

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le
Bon conseiller

Très bien, vivons cachés ^^ Toutes mes excuses pour les offences et le profond choc créé par mes propos.

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le

Je terminerais cette conversation stérile par une ultime question:

Qu'est ce cela peu apporter de demander l'avis des autres membres de cette communauté, si dès que l'un d'eux emet un avis différent du tien tu le prends mal?

Etait ce juste pour te conforter dans le bien fondé de ta facon de faire, ou réellement pour avoir l'avis des autres membres?

Si l'on ne veut pas entendre des avis différents du sien, pourquoi poser la question?

Et pour finir, depuis les longs mois ou je suis inscrit a cette communauté ou j'ai l'occasion d'echanger et apprendre sur cette pathologie qui est la notre, c'est la toute 1ere fois que je dois faire face a te tels propos qui ne sont pas du tout en équation avec les discours et la courtoisie qui regne ici.

Malgré tout, et etant quelqu'un de tolérant, je te souhaite une bonne fin de journée.

Pascal

PS: je ne vois pas le rapport entre vivre caché et respecter les autres? As tu deja vu un patient souffrant d'une pathologie cardiaque prendre sa tension au restaurant? Ou meme une personne souffrant d'une mycose des pieds s'appliquer de la creme dans la meme salle de restaurant?

Tous se soignent comme nous et ne vivent pas cachés pour autant.

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le

bonjour a tous

il m arrive assez souvent de manger au dehors de chez moi mais il ne me viendrait pas à l idée de faire mes injections au vu de tout le monde, je fais ça discrètement dans ma voiture avant de sortir et je peux manger " comme les autres " sans même dévoiler que je suis diabétique. Ni vu ni connu !!!!!!! mais chacun sa formule 

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le

Bonsoir à vous tous,

je rejoins pascal42 et tolilou3, il ne sert à rien de caché cette pathologie, mais il ne me semble pas necessaire d'en faire partager tout le monde surtout dans des lieux ouverts. C'est effectivement aussi pour moi mon éducation qui me fait réagire comme cela. Mais il ne me viendrai pas non plus à l'idée de faire un dextro ou une injection sans "intimité".

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le

Bonjour à tous,

En ce qui me concerne je me sens obligée de me "cacher" pour prendre ma glycémie et faire mon injection. Je le fais justement parce que mon éducation me l'a imposé. Après 28 ans de diabète, il est difficile de changer ses habitudes.

J'avoue que le regard des autres me fait peur (un peu comme pour les hypoglycémies) même si j'en parle librement, je n'aime pas que les autres me voient dans une telle situation.

Je me dit qu'après tout quand vu la façon de s'habillier certaines filles dans la rue, montrer un tout petit bout d'abdomen pour se piquer pourquoi pas.

Pour vivre heureux vivons cachés?


Posté le
Bon conseiller

Bah je ne montre rien, je n'attire pas l'attention avant de le faire, cela se passe sur mes genoux pour le dextro, et la seule personne qui a paru choquée en ma présence était un diabétique. Pour en avoir discuté avec les autres, ils trouvent idiot de m'exclure du repas / de la conversation pour aller faire ça en cachette. Je n'en fait pas étalage.

Discussions les plus commentées