Les injections quotidiennes : parlons-en ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

37 réponses

364 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Parlons injections !
Où, quand, comment ?
A vos claviers !

Début de la discussion - 26/01/2013

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

Les Injections !!! 

Pour ma part 3 injections matin midi et soir de novorapid et une injection de lanthus pour le soir . Pour l'instant ce traitement me convient mais il y a des hauts et bas comme partout ! 

J'ai acheté le sac easybagday qui permet de conserver les insulines pour la journée à bonne température. Elle coûte environ 25-30€ sur internet. 

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

Présentation

Diabétique depuis 1981, je fais six tests et 6 piqûres par jour, les lentes à 8 et 20 heures de 50u une rapide avant chaque repas entre 5 et 20 u et une au coucher vers 1h pour couvrir ma nuit.soit entre 120 et 180 u / jour.
J'ai eu la change de tester à bichât avec le Professeur Assan, en 1982, la première pompe à insuline, et je me trouve plus libre avec 6 piqûres, prendre sa douche faire l'amour avec une pompe cela me semble impossible, après un an d'essai une insuline gelé au ski, une pompe perdue en mer au large de la corse, etc .......je suis passé à 6 piqûres afin de pouvoir sauter mes repas ou les prendre indépendamment de l'heure.
Apres plus de 30 ans de tests, de notes et de réflexion, je ne sais toujours pas pourquoi certains matins je me lève avec 0,60g et d'autres avec 2g80 alors que 4 heures après souper j avais le même taux ?
Mais maintenant je m'en fout.
Amicalement vôtre
Christian-hubert

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

Présentation

Diabétique depuis 1981, je fais six tests et 6 piqûres par jour,

les lentes à 8 et 20 heures de 50u une rapide avant chaque repas

entre 5 et 20 u et une au coucher vers 1h pour couvrir ma nuit.
soit entre 120 et 180 u / jour.
J'ai eu la change de tester à bichât avec le Professeur Assan,

la première pompe à insuline, et je me trouve plus libre avec 6 piqûres,

prendre sa douche faire l'amour avec une pompe cela me semble impossible,

après un an d'essai une insuline gelé au ski, une pompe perdue en mer

au large de la corse, etc .......

je suis passé à 6 piqûres afin de pouvoir sauter mes repas ou les prendre indépendamment de l'heure.
Apres plus de 30 ans de tests, de notes et de réflexion, je ne sais toujours

pas pourquoi certains matins je me lève avec 0,60g et d'autres

avec 2g80 alors que 4 heures après souper j avais le même taux ?
Mais maintenant je m'en fout.
Amicalement vôtre
Christian-hubert

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

Bonjour

Moi aussi j en suis a 30 ans de test, d insuline, des hauts, des bas des bonnes et des mauvaises glycémies, a 5 piqûres par jour et je le gère un peu mieux maintenant mais je n arrive pas à me décider pour la pompe

Il m arrive aussi de me lever avec 2 g et plus quelquefois alors qu' au repas du soir j étais a 1 g , ma diabéto m a trouve comme raison vous devez faire une hypo que vous n avez pas ressentie. Je ne me prends plus la tête pour ça j adapte mes doses et on verra bien!  De toute façon c'est impossible d atteindre la perfection et de stabiliser ses glycémies celui ou celle qui arrive a avoir ses glycémies régulières donnez moi des conseils, merci

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

ma fille est pour l'instant à 2 injections le matin actrapide + insulatard et le soir novorapide + insulatard mais cela ne fait que 5 jours qu'elle est traitée et pour l'instant ces glycemies sont dans la moyenne sauf si les infirmiere oublie de faire sa piqure et la laisse manger avant :-/

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

Bonsoir a tous, je viens de lire le message de tolilou3 et je comprends bien ce phénomène,  j'ai vecu cela malgré la mise sous pompe des le debut de mon did. Ce qui a été rapidement et peut etre plus facile a equilibrer du fait qu'avec la pompe vous pouvez varier le basal par tranche horaire alors qu'aux stylos c'est regulier.

Mon diabetologue a evoque le " phénomène de l'aube", cela correspond aux pic hormonal matinal si je ne me trompe pas.

En tout cas pompe ou stylos, il faut essayer pour trouver le meilleur equilibre

Bon courage et bonne soirée

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le
Bon conseiller

Je relance le sujet !

Merci.

Julien

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

bonsoir,

Je me fais 3 injections de Novorapid et une de Lantus le soir.Il y a des hauts et des bas. en ce moment j'augmente ma rapide du petit déj mais systématiquement quelques jours aprés je suis de nouveau haute le midi. je me dis que c'est peut-être que je ne lange pas assez, et que du coup petite hypo dans la matinée que je ne sens pas et du coup hyper avant le repas. Alors je vais essayer de manger plus le matin même si j'ai pas faim.

Pour le phénomène de la nuit, il y a un "relargage" de sucre vers 4h du mat. Du coup les glycémies du matin vont dépendre de l'heure de notre réveil, et de l'intensité de ce phénomène. Et il y a aussi l'effet hypo-hyper qui joue beaucoup.

Les injections quotidiennes : parlons-en ?


Posté le

Bonsoir

Je me fais 2 injections de Levimir 11 U le matin et 2 U le soir et je m'injecte l'Umalog après les repas La quantité d'Umalog varie suivant les repas que je fait . J'arrive a peu près a bien équilibrer mon diabète.Pour éviter les hypo la nuit mon diabètologue ma conseillé de manger quelque chose si ma glycémie était inferieur a 1,20 au moment de me coucher et a l'air de marcher

Discussions les plus commentées