Confinement : tristesse et déprime

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

3 réponses

48 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

 je suis au bout du rouleau, plus envie de parler avec se deuxième confinement cela est encore pire ;

Début de la discussion - 27/11/2020

Confinement : tristesse et déprime


Posté le

Bonjour @Crakou‍ , 

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet . On est tous d'accord, vivement la fin de ce confinement.

J'invite ici quelques membres avec qui échanger : @Onie28‍ , @lelene31‍ , @Aitanouk‍ , @apotheloz‍ , @Pauloh‍ , @Bebina57‍ , @Spondy2020‍ , @rachelp‍ 

Comment vivez vous ce confinement avec la maladie ?

Belle journée, 

Doriany de l'équipe Carenity.

Confinement : tristesse et déprime


Posté le

@Crakou coucou

Pour Ma part. 

Je suis à la maison depuis 2018,alors le confinement je connais.

Personnellement, je me dit que c'est mieux que l'hôpital.

Je me protège et je protège les autres donc....

Je suis sous immunodepresseur alors honnêtement je ne prendrais aucun risque. 

Je ne déprime pas, effectivement des fois c'est long. 

Le plus dur c'est de ne pas voir mes proches, mais voilà ce n'est que parties remise. 

J'ai la chance de suivre une formation à distance qui m'occupe les méninges. 

Sinon j'ai la maison, le jardin, ma fille etc.... 

Allé courage garde le moral, fait passez tout ce qui est positif lors de ce confinement en priorité, ta santé, celle de tes proches, les économies si il y en a.....

A bientot 

Confinement : tristesse et déprime


Posté le

Moi je me suis mise a essayer d en connaître plus a mon sujet . En effet on a l impression de se connaître et finalement 1 an d arret j arrive a la conclusion que je suis devenue le personnage modeler par la société l entourage les amies la famille et je suis oublier..  je suis remonter dans mon train la spondy a déclarer une en gare en  cours de route depuis avril j ai un diagnostic mais ne se guérissent pas j'ai choisi de me tourner vers ces méthodes de développement personnelle avec des choses qui expliquent certaines douleurs jamais digérées des personnes blessantes et d y voir une culpabilité pas toujours visible de mon cotes . Les 4 accords de tolteques est formidable pour cela . Les journées sont courtes au final. 

Discussions les plus commentées