https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

16 réponses

246 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

bonjour

j'ai 65 ans mais  toujours tres fatiguee je me traine il faut dire que mes resultats: gly matin:1.6g  hemo gly:8.5 ne sont pas dans les normes malgre 1.5 cp diamicron80 le matin et 52u toujeo le soir; comme j'en ai assez d'etre frustree et triste par mon etat  je m'accorde quelques douceurs qui evidemment n'arrangent rien; connaissez vous ce genre de situation et comment la vivre un peu mieux?

Début de la discussion - 17/05/2019

Quelle fatigue !
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

je suis diabétique « débutant » (diagnostique tombé il y a un mois...). Mais la fatigue est bien présente, et si elle l’était déjà avant d’entamer le régime qui convient, elle n’a fait qu’empirer après. 

A ce stade, je pense que c’est précisément le changement de régime qui est en cause, ainsi que la réduction considérable de mes apports glucidiques, mais par acquis de conscience, et en accord avec mon médecin, j’ai suspendu le traitement à la metformine depuis le début de la semaine. Pour le moment, j’ai l’impression que ça va un peu mieux mais c’est très léger...

Quelle fatigue !
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué‍  @pseudo-masqué‍ 

Le jour où votre diabète sera traité comme il convient et stabilisé  le pb de la fatigue sera considérablement réduit. Vous voyez un généraliste ou un diabétologue?

Aster :  les petites douceurs que vous évoquez ne vont guère vous aider si ce n'est à avoir mauvaise conscience! Au début ,il faut essayer d'être stricte car sinon, on retombe vite dans les errances alimentaires.  N'oubliez pas l'activité physique :30 mn de marche quotidienne aidera à maintenir ou retrouver une glycémie correcte.

Cornelius  c'est un peu dommage d'avoir suspendu la metformine car c'est une molécule qui a fait ses preuves et qui est le médicament de base ( pris  en quantité raisonnable) pour traiter le diabète.Quel est votre taux d'hémo glyquée?

                                                                               A bientôt !

Quelle fatigue !
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir @pseudo-masqué‍, merci pour votre réponse. 

Lors de la prise de sang qui a révélé le diagnostique, mon hg était de 9% et ma glycémie à jeun de 2.75g/l. Mais depuis le régime ma glycémie, que je contrôle régulièrement, à énormément baissée. 

Je répète que c’est en accord avec le médecin que j’ai suspendu le traitement. Et à priori, ça semble aller mieux. On verra dans les prochains jours...

Quelle fatigue !
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Mais j'avais bien noté @pseudo-masqué‍   que votre médecin était d'accord pour l'arrêt de la Metformine.et ...à la limite si  votre nouvelle façon de manger suffit à réguler vos glycémies , les médicaments ne seront pas nécessaires: votre diabète est débutant ..... quelques mesure hygiéno-diététiques peuvent encore le stopper.

Quelle fatigue !
Membre Carenity
Posté le

« Le stopper » ??

pensez-vous que prise en charge suffisamment tôt, la maladie peut vraiment être enrayée ??

Quelle fatigue !
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

C'est jouable mais ....reste à savoir depuis combien de temps le diabète est là : le diagnostic date d'un mois mais  les glycémies sont hautes depuis combien de temps?  De toutes façons vous allez voir vous même ce qu'il en est . Si alimentation adéquate + activité physique =====> glycémies normales durant plusieurs mois , c'est bon ! mais .....persévérance oblige!

Il arrive ,en effet, que des épisodes d' hyperglycémies ne soient pas dus à un "vrai" diabète mais à une mauvaise gestion alimentaire(  trop de produits et boissons sucrés) et un poids trop important .

Quelle fatigue !
Membre Carenity
Posté le

Voilà qui me semble assez sensé ; à dire vrai je suis déjà passé par un épisode similaire il y a deux ou trois ans. Régime, perte de poids et retour à des glycémies normales (sans aucune médication à ce moment-là). 

Et lors de cette première alerte comme maintenant, je m’étonne chaque fois que mon médecin n’en s’intéresse pas un instant à mes habitudes alimentaires, pourtant assez calamiteuses je le reconnais.  

Je me dis aussi chaque fois qu’il est surprenant que le pancréas soit l’un des seuls organes du corps humain qui ne présente aucune « tolérance de panne » : si jamais votre glycémie sort des clous ne serait-ce qu’une fois (ou disons deux fois selon l’oms :)), alors il est réputé foutu, ou en passe de le devenir, et vous, vous ramassez une étiquette « diabétique » et on vous dit bien que c’est irrémédiable. Que le régime et l’exercice vous permettront tout au plus de retarder les dégâts de la maladie, et ... le passage à l’insuline !

c'est un peu anxiogène, et peut-être un peu dramatisé...

Quelle fatigue !
3

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je retiens l'adjectif (sensé) @pseudo-masqué‍  et confortée dans cette idée que vous avez pu vérifier vous-même il y a qqs années : l'alimentation joue un rôle même si ce n'est pas le seul paramètre à considérer.

Vous êtes sévère avec votre médecin mais il est vrai que les médecins mangent souvent très mal  eux-mêmes ( manque de temps / pas formés  à la nutrition : la Fac de médecine s'en soucie peu / pas leur pb !! )

Sinon, le pancréas est assez sympa au début d'un "diabète supposé" ( possibilité de réversibilité) mais pas très tolérant par la suite et lorsque le diabète est confirmé, il l'est, point barre ! Irrémédiable et tout au plus peut-on évoquer l'idée de rémission mais pas de guérison ( la nuance est de taille)

C'est anxiogène quand on y pense mais .....pas forcément quand on le vit . 

Diabétique ( antidiabétiques oraux+ insuline ( autant avoir la panoplie complète )   ) je n'ai jamais sombré dans le drame ou le catastrophisme. Quant aux dégâts de la maladie, oui, ils existent mais quand on veille et se surveille , tout reste  OK .....ou presque ( comme pour une voiture bien entretenue! )    Je suis devenue diabétique pour les mêmes raisons que vous mais bon .....à l'époque j'avais mieux à faire que manger correctement et trouvais plus intelligent de faire de la musique    à l'heure du repas ou d'aller voir un film, plutôt que perdre  du temps devant une assiette savamment composée. Insouciance et passions regrettables mais ......jamais regrettées !

Enfin ...il faut dire aussi que chaque diabétique est unique et  qu'aux  comportements alimentaires calamiteux, s'ajoute aussi la susceptibilité de certains gênes et ça ......on ne peut pas le savoir avant! d'où l'insouciance avant la sanction.

Pour finir mais non en finir j'ajouterai que le temps de sommeil et sa qualité sont importants dans la gestion du diabète car le sommeil influe sur le mécanisme du glucose ..... Je maintiens aussi que  les glucides sont indispensables au bon fonctionnement du cerveau ( sa nourriture principale) et que supprimer tous les glucides ( comme il est conseillé parfois) n'est pas à l'ultime pointe de l'intelligence.

                                                                 Belle journée à vous!

                                                                   

                                                                   

Quelle fatigue !
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué étrange ce discourt