Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

7 réponses

52 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour tout le monde!

Je suis prof des écoles remplaçant, sous insuline depuis un an. Au vu de la curiosité des élèves quand ils voient mon petit coffre de pirate contenant lecteur et insuline, j'ai pris le parti de leur expliquer systématiquement ce qu'est le diabète, et pourquoi je me pique le doigt, etc... (d'autant que je ne peux par systématiquement quitter la classe pour faire cela, les élève étant sous ma responsabilité pénale).

Suite à deux plaintes de parents (sur les 650 élèves que j'ai eu), mon supérieur hiérarchique m'interdit de faire mes glycémies devant les élèves. Je suis un peu sous le choc de cette nouvelle, j'hésite à aller voir la médecine du travail (j'ai déja vu la toubib, aie aie, elle est vraiment...spéciale).

Auriez vous des conseils, des idées ? Des collègues DT1 ?

Cordialement

Début de la discussion - 24/01/2022

Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?

• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour Aurelus973,

Je vous remercie de l'ouverture de ce sujet.

J'invite des membres à participer : pascal1960, jo37074, Romatin59, NICKITA03, Marypom, ElodiePorcheron, HibaALG, patrickmallet, Fafa64, fabach, emma62850, bibichedu13, Mizzie33, doct40, LunedeMiel, Briiice666, Danuta, ELIETTE4, Maryloulou, schounita, Ecosse.

Quelles conséquences le DT1 a sur votre activité professionnelle ? Comment gérez-vous les deux ? Avez-vous déjà rencontré des difficultés ? Pouvez-vous témoigner ?

Merci de votre contribution et belle fin de journée.

Claudia de l'équipe Carenity

Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?


Posté le

Bonjour,

Pour moi, le diabète est tout nouveau...j'ai été diagnostiquée en juin dernier. Mon diabète est une conséquence de mes greffes (hépatique et rénale). Je suis déjà habituée à gérer le travail et la maladie donc une fatigue extrême... Mais, c est très difficile franchement. La gestion du diabète est compliquée pour moi. Je n'ai pas vraiment eu d explication sur la gestion de l'alimentation d'où une grande fatigue.

Bon courage à tous en cette période




Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?


Posté le

@Aurelus973

Bonjour,

Je comprend mal, que vous vous piquez pour avoir votre glycémie ? il y a à ce jour des appareils qui vous permettent de mesurer votre glycémie grâce à un capteur en y passant devant un petit appareil d'autosurveillance qui vous donne le chiffre de votre glycémie. C'est simple et moins douloureux que de se piquer le bout du doigt. Vous pouvez le faire avant de rentrer dans la classe (ni vu ni connu!) Il vous faut le demander à votre diabétologue.

Fabach

Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?


Posté le

Le diabète et la profession achève pour moi une incapacité lié à un trouble dysexecutif et un trouble chronique de l'humeur.

Le diabète rajoute une charge mentale et des conséquences à gérer qui peuvent interférer et sensibiliser aux coomorbidités.

Je pense que le diabète à lui seul n'occasionne peu de dommage mais achèvera des personnes étant touchés de comorbidités. Le diabète c'est autre chose qu'un besoin de surveillance. Si nous ne pouvons pour divers motifs assurer la surveillance et d'ailleurs même en présence de technologies qui à titre informatifs sur tout prototype sera accompagné d'une mention explicitant qu'on ne dispense pas la surveillance par soi même.

Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?


Posté le

Bj assez en accord avec le texte précédent j ai travaillé de 17 à 50 ans dans des métiers où je bougeais animation formation éducation etc mais j avoue que je me suis réellement pris en charge assez tard

did 1971 7 ans prise en charge en colo de did puis Qd j encadrais animatrice et dire tris à l ajd , sinon très aléatoire jusqu à la rencontre en 1995 d un vrai pédagogue diabetologue qui m a sauvé la vie en quelque sorte et m à permis après 10 ans de suivi d être capable de choisir mes médecins ceux qui étaient bons pour moi

j ai repris des études 2 masters impliquant le diabète dans mes recherche puis la pompe, c est tj bien passé auprès des employeurs en 2005 je suis entrée dans le service public mais la je n ai rien dit au médecin à cause deS vielles interdictions une fois embauchée définitivement j ai parler avec le médecin. Du travail Tdah je me suis retrouvée dans un bureau service qualité l horreur au bout de 2 ans j en ai profité pour me faire opérer des carpiens avec reprise à mi temps et la 48 ans j étais épuisée à plein temps le médecin du travail m à conseille et orientée vers la cpam en cat 1 je travaillait à 70 % l idée étant de prendre du temps pour ma santé cela fonctionnait puis en 2012 après 2 décès de proches j ai pete un câble de plus on avait rien à faire à 12 h j avais fini j ai fais le contraire d un burn out un bore out je crois

de plus le trajet en banlieue me fatiguait trop ( j étais sur paris avant ) le rer l’élève centre commercial la direction régionale avec cafet en bas bref le médecin de la cpam m a mis en cat 2 en 2014 j ai arrêté de bosser , cumulant problèmes de poumons , état dépressif et hyperfatigabilite j ai étais licenciée en 2018

depuis je ne travaille plus mais cela me manque mon cerveau fonctionne mon corps ne suit pas et personne ne sait pourquoi en 4 mois j ai pris 30 kg cumul type 2 probablement car je mange très peu

pour conclure oui travailler est vraiment possible j ai une amie qui a réussi son brevet de plongée did plus jeune mais depuis l enfance

j ai la chance d avoir depuis le 20/10/2021

une pompe à circuit fermé donc vous les nouveaux votre vie sera moins lourde

il n en reste pas moins que c est une maladie chiante mais qd on s y interresse on arrive à bien maîtriser il faut accepter que l on peut se tromper , voir de bons diabetos au top des techniques et qui savent faire de la prévention du suivi et savoir accepter que parfois on ne peut pas tt expliquer ni contrôler

sans les autres pathologies je travaillerais encore

alors faite ce que vous avez envie de faire utiliser les nouvelles méthodes consultezr dans les chu et vous mènerez une vie ordinaire ou passionnante et si vs en avez marre faites vous aider

75 % des did type 1 ont déjà vécu au moins 2 états dépressifs du au diabète

51 ans de diabète pas si mal qd j étais ado je pensais ne pas dépasser 30 ans

maintenant on rencontre des types 1 de 80 ans merci d avoir lu j espère que mon expérience vous permettra d optimiser votre vie

Marie Laure


Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?


Posté le

@Marypom

Bonjour, j'ai lu votre vie et merci de votre partage. Le diabète est une maladie ou il faut faire attention à tout ! Did T1

de près de 40 ans de maladie (j'ai toujours les stylos car le diabéto a essayé la pompe et me l'a retiré alors j'ai dis stop c'est stylo !) J'ai travaillé mais je n'étais pas à temps complet, donc j'avais du temps et je vie à la campagne près d'une ville: ce n'est que du bonheur. Rien de comparable à vous. Mais je ressent une force, en vous lisant, bravo, Cela fait plaisir de voir la lutte qui vous anime Marie Laure et va m'aider a ne pas baisser les bras !

Fabienne

Diabète et activité professionnelle, comment gérez-vous ?


Posté le

Merci de m encourager car parfois l ennuie me prend et je n arrive pas à ne pensez Qu à moi

en plus la seule chose qui me pose problème avec ce covid car la vacci nation me paressait plus risquée , ne sortant pas bcp et sinon protégée c est la natation

la mer est à 800 m la plage surveillée à 1 km je ne regrette pas paris

il faut que je trouve une bonne combinaison j irai me baigner au printemps , la temps est pourri en ce moment

le travail me manque mais à plein temps non

merci à vs en tt cas pour la pompe je l ai eu en 2006 avant hors de question d avoir un truc sur moi

l important c est d être bien avec ces outils

bon courage vs etes quel département moi 44

bien à vous

Ml


Discussions les plus commentées