Comment vivre avec une personne malade ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

5 réponses

30 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

j'aimerais avoir des témoignages des personnes en longue maladie? le conjoint ou conjointe ?

Début de la discussion - 24/10/2020

Comment vivre avec une personne malade ?


Posté le

@arlesienne 

Coucou, bonsoir Arlésienne, en attendant que d'autres rebondissent. Je ne sais pas si ce que je vais vous dire vous sera d'une quelconque utilité dans votre recherche.

Déjà, je pense qu'il y a des différences selon ce qu'est la maladie. Etre l'accompagnant d'un malade cancéreux n'est pas la même chose qu'être celui d'un malade en dépression chronique. Puis selon les liens entre le malade et le conjoint. Pas seulement le lien à la mairie, les liens affectifs et de vie autres que la maladie. Aussi selon les caractères tant du malade que de son conjoint accompagnant. Il y a les malades qui se plaignent sans cesse, et attendent tout des autres, ça ne peut qu'être difficile pour le conjoint. Caux qui veulent garder leurs problèmes pour eux et le conjoint peut s'en sentir exclu. Puis ceux qui, sans être des dépressifs chroniques sont trop inquiets et déprimés de par leur maladie physique qu'il doit être un peu lourd de sans cesse rassurer et traîner vers le haut.

Par expérience personnelle, je crois que le plus dur pour l'accompagnant est d'être celui qui n'est que l'accompagnant, la maladie, il ne la porte pas, il en est témoin. Il est là pour faire au mieux, pour que la vie continue et pour en partager des moments qui n'ont plus la même valeur quand on les sait comptés. Il est devenu le moteur, mais il doit être vigilant et savoir que c'est l'état du conjoint malade qui est le vrai démarreur. 

Alors, parler, oser parler, de tout, y compris de la maladie, y compris de l'après, c'est une vraie aide pour les deux. Ce ne serait pas viable d'être conjoint, d'être témoin accompagnateur et de faire comme si tout allait bien, si tout allait durer.

Ma foi, c'est tout ce que je sais vous dire sur le sujet...sourires. Bonne soirée. Bonnes réflexions.

Chacun a des expériences diverses, en fonction de qui il est et de ses habitudes de vie et croyances personnelles.

Comment vivre avec une personne malade ?


Posté le

@beffay Etre le conjoint d'un malade ce n'est pas évident! le malade soufre ,de sa maladie! le conjoint soufre aussi ? pas de la manière du malade,mais intérieurement il soufre dans ses tripes ? dans son être ,dans sa  tête ! aussi dur de voir la femme aimée dans cet état,ou l l'homme? dur pour les deux! J'ai des problèmes comme nous tous ici,je fais en sorte de ne pas le dire pour mon mari ? je ne veux pas l'ennuyer avec mes problèmes,j'en parle pas,je vois mon médecin traitant et lui parle de ce qui ne va pas.........!et c'est trés bien ainsi! parfois il est dur de ne pas exposer ses ennuies de santé! mais il n'est pas dupe il le voit ?  puis quand j'étais avec mes parents il fallait pas se plaindrre! avant c'était comme ça! bonne nuit!

Comment vivre avec une personne malade ?


Posté le

@arlesienne Bonsoir, oui, ça faisait partie de la bonne éducation! Sourires.

Mais dans un couple, il me semble que c'est mieux pour les deux de partager. un couple, c'est comme en mécanique, l'un avance et fait avancer l'autre, l'un recule et fait reculer l'autre. Communiquer c'est meilleur pour chacun et pour cet équilibre conjoint. 

Le médecin, c'est dans un autre registre, il permet de mieux cerner, de rassurer ou de soigner et de surveiller un état.

Essayez, je suis sûre que vous y trouverez du bonheur. Pas "se plaindre", mais partager les inquiétudes, y compris décider ensemble qu'une journée parfois sera sans toucher aux sujets de maladies. Restez dans le partage et le cheminement ensemble.

Comment vivre avec une personne malade ?


Posté le

@beffay tout est parfait! dans mon couple!!!il y a rien a dire!!!!!

Comment vivre avec une personne malade ?


Posté le

@arlesienne C'est très positif, ça n'enlève pas les soucis de santé, ni les soucis, d'ailleurs, mais c'est une solidité, une sécurité.

Discussions les plus commentées