https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

La manière dont on a découvert votre diabète
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir

moi diabétique depuis 39!ans j'ai essayé la pompe 3'mois'et moi ce qui me gênait c'était le l'Ongcathéter 

Ma diabètologue m'as dit que j'étais trop habituer à mes piqûres j'ai été à 5 pendant un moment et maintenant je suis  à 4  tougeos et novorapid c génial tougeo est une insuline vraiment bien c la lente de bon résultat .

bonne soirée 

toi tu es jeune essaie la pompe .

La manière dont on a découvert votre diabète
Membre Carenity
Posté le

Jbdiab bonjour,

tu as tous le matériel pour utiliser ta pompe par un prestateur de service moi c'est orkin donc tous les mois tu reçois la quantité de matériel pour le mois (pile, Pod ect ) 

Ton diabetologue doit te faire un ordonnance    Pour l'omnipod ( télécommande  de la pompe "pod")

et les PODs

j'ai eu ma formation pour utiliser cette pompe chez moi par une iDE du prestateur .

Moi personnellement je ne reviendrai jamais au stylo 

En  sachant que je n'ai jamais eu de tabous je me piquais n'importe ou au resto au travail j'ai jamais caché ma maladie a personne. Je nage je cours 8 à 10 km 2 fois par semaine je skis je suis une  femme de 45 ans et j'ai deux belles filles qui ne sont pas diabétiques .d'ailleur mes filles petites pensaient que toute les mamans se piquaient comme moi

En revanche ,je me sens pas diabétique pathologique uniquement quand je dois refaire mon permis tous les 5 ans et que je renégocie mon prêt immobilier chez les banquier LA je suis une tres tres grande malade sinon je suis Heureuse 

La manière dont on a découvert votre diabète
Membre Carenity
Posté le

 Merci zezinha, comme toi, je me pique sans complexe, rapidement,le plus discrètement possible (je ne change l'aiguille du stylo qu'une fois par jour) et c'est pour ça que j'hésite à prendre une pompe. La pompe ne va-t'elle pas m'amener plus de contraintes pour moi que les piqures? C'est le pourquoi de toutes mes questions. Je vais bientôt avoir 63 ans, je nage, fais du vélo (l'été), je cours 4 fois par semaine une heure 10 km, et avec les piqures j'ai mes repères. Bien sûr, si je passe à la pompe, je pense que je prendrai de nouveaux repères, régler le débit de la pompe avant de courir, ... Je continue à prendre des renseignements pour pouvoir en parler avec mon diabéto à mon prochain rendez vous, le 15 mars. 

Encore merci pour tous ces renseignements et continue à bien vivre heureuse.

jpdiab.

La manière dont on a découvert votre diabète
Membre Carenity
Posté le

Moi je me faire poser la pompe la semaine prochaine, je aprehande un peu

La manière dont on a découvert votre diabète
Membre Carenity
Posté le

Stéph19

Tu appréhende quoi ??

pendant ton hospitalisation tu vas apprendre à maîtriser l'usage de la pompe 

si c'est une pompe avec tubulure tu vas la manier dans tous les sens avec l'équipe médicale 

si c'est une pompe sans tubulure c'est la même procédure (omnipod )

et si à l'usage ça ne te plaît pas tu peux tous arrêter et revenir à ton schèmas  d'insuline avec les stylos 

Moi il y a 10 ans quand pendant 1 semaine j'ai appris à utiliser ma pompe j'ai rencontrer des jeunes diabétiques ,des plus âgées on a partagé nos difficultés ou pas d'ailleurs ??

j'ai eu des autorisations de sortie j'ai fais les soldes j'ai mangé des pizzas avec ds amies des glaces avec mes filles et à chaque fois je dégainais ma pompe pour compenser mes apports glucidiques 

On appréhension et qq chose que l'on ne maitrise pas trop 

mais relativise ?

Et tu peux revenir à l'initiale personne ne va te faire de reproche

Bonne pompe à toi 

Diabétiquement 

La manière dont on a découvert votre diabète
Membre Carenity
Posté le

Bonjour a tous, je ne vous lit plus régulièrement, et c'est dommage.

Par contre Claire10 aurait du se faire prescrire par le diabéto son matériel pourquoi etre passé par le net 

Le médecin a découvert un diabète lors de mes deux ans suite à une frayeur importante (je mettais les ciseaux dans les prises de  courant en 110v d'ou trés grosses étincelles), c"était en  1951 et mes parents ne me voyait que pendu au robinet de la cuisine, il y avait une fuite et je récupérais avec un dés à coudre les précieuses gouttes. C' est ce qui les a incité a voir le toubib, Ai connu le Dr Besse et Lestradet spécialistes à l' époque. Dieu merci tout de suite a l' insuline IO et NPZ retard, mélangées lors piqure matinale pendant des années (35). 

Problèmes aux yeux résoluts grace à l'hopital de la croix rousse Lyon, lazer photocoagulation, cataracte, vitrectomie, qui en supprimant le vitré a aussi supprimer les cochonneries restantes des hémorragies supportés au fil des ans. 

Perso le comportement des médecins n'est pas à critiquer mais il faut en changer de temps en temps car il doivent petit à petit s' habituer à l'état de leur patient et un point de vue différent est une bonne chose.

Je n'en suis qu'au sixième en 68 ans, plusieurs étapes on été franchies ainsi et le dernier m'a obligé a consulter un diabétologue pour l'état de mes pieds inguérissables, la mise sous pompe a apporté une meilleure régulatité : hb1c passée de 9.4 à 7.0 plus d'hypo et les pieds réparés grâce a l'angiologue en trois semaines et la pose de stens dans les fémorales.

Doit aller voir le cardio assez rapidement car la tuyauterie du palpitant est bouché un peu partout le score calcique est a trois milles, ce qui semble élevé j'attends, leur invitation pour la suite.

Vous souhaite à tous beaucoup de chance, pour passer comme moi au travers de cette .*£,@%µ maladie de nombreuses années.