https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/cancer.jpg

Patients Cancer

7 réponses

157 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

La fatigue et la douleur sont des problèmes persistants chez la grande majorité des anciens malades du cancer, et elles compliquent leur vie quotidienne, a affirmé mercredi l'Institut national du cancer.

En interrogeant, cinq ans après le diagnostic de cancer, plus de 4.000 patients âgés de 18 à 82 ans, l'INCa a observé qu'il était difficile de renouer avec sa vie d'avant. Plus de trois millions de personnes en France vivent avec un cancer ou en ont guéri. Si on survit mieux à la maladie grâce aux progrès de la médecine, "le cancer reste cependant une épreuve difficile tant au plan physique que psychologique, avec des répercussions sur la vie personnelle, sociale et professionnelle", souligne l'Institut.

Près de deux tiers des sondés (63,5%) disent souffrir de "séquelles". "Les séquelles, troubles et dysfonctionnements les plus cités concernent notamment les modifications de l'image du corps, les douleurs, la fatigue, les troubles moteurs ou de la vision, et les difficultés sexuelles", indique l'INCa. Et "trois fois sur quatre, ces séquelles ne font pas l'objet d'un suivi médical spécifique".

Les femmes davantage concernées que les hommes

La fatigue "cliniquement significative" est ressentie par près de la moitié (48,7%) des sondés. Surtout des femmes: 56,5% d'entre elles en font état, contre 35,7% des hommes. "Les personnes les plus vulnérables par rapport à la fatigue sont les plus jeunes, et celles en situation de précarité financière. Ce dernier point souligne le poids toujours aussi important des inégalités sociales dans le vécu de l'après-cancer", notent les auteurs de l'étude, appelée VICAN5.

Même différence entre les sexes concernant la douleur: 73% "déclarent avoir ressenti des douleurs au cours des quinze derniers jours, les femmes plus souvent que les hommes". Et "neuf fois sur dix ces douleurs sont chroniques", à savoir qu'elles durent depuis trois mois ou plus. L'INCa ne donne pas d'éclairage sur les raisons pour lesquelles les femmes 
souffrent plus souvent. Il relève seulement que "celles atteintes d'un cancer du sein ou du col de l'utérus" ont le plus de douleurs

-AFP-

Début de la discussion - 28/06/2018

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le

Très juste je viens de terminer un traitement de deux ans avec des anticorps et revlimid et je confirme avoir toujours des douleurs et une fatigue. En revanche grâce à mon mental et ma volonté qui ne s’érode pas je pratique quatre séances de sport par semaine et marche plusieurs kilomètres par jour. Enfin j’ai une hygiène alimentaire basée sur le bio et les légumes et protéines végétales 

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le

Le Decapeptyl, auquel je suis revenu après une interruption de 4 ans, me fatigue énormément et m'endicape fortement pour marcher, même sur de courtes distances. Il m'est aussi difficile de me relever sans appui..

Et pourtant, je pratique 40 minutes de gym tous les jours et prends de la spiruline...

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le

Le revlimid provoque des paresthésies et des hyperesthésies. Je viens de l’arrêter il y a deux mois mais la situation perdure. Et cela malgré le sport et la marche. Parfois j’ai une baisse de moral car je me sens diminuée physiquement 

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Il ne faut pas rêver, un cancer ou des cancers fatiguent pendant et même après les traitements... il y a aussi les cicatrices qui font mal ou qui tirent, le bras mort (pour le cancer du sein avec ablation des ganglions) et la fatigue qui persiste tout le temps, les douleurs aux articulations ou musculaires.... on n'est plus pareil, c'est certain. Il faut faire avec et se contenter de petits bonheurs.

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le

Moi c est l’essoufle, après un cancer du poumon , faire de la marche et très compliqué,,sans s’arret Régulièrement.

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

C'est pour tout le monde presque pareil, surtout arrivée comme moi à 74 ans, en étant diabétique de surcroît.... la vie n'est pas simple du tout. Il faut s'en arranger.... lire, regarder la TV, téléphoner, avoir un ordi et un peu d'amis.....

Du courage, il en faut pour continuer et apprécier les petites choses de la vie.....

Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

J'en appelle aux femmes ayant eu un cancer du sein et en rémission ou pas guéries mais en vie, afin de savoir, si elles souffrent toujours de grande fatigue et de douleurs.... Merci de vos réponses. Cela m'aidera à savoir si je suis la seule à avoir tjrs mal !