Cancer et Conseils beauté

Il est important que les personnes affectées prennent soin de leur aspect pour se sentir mieux dans leur peau : on peut alors prendre soin de ses cheveux, de sa peau, de ses mains, de ses cils, sourcils, et surtout ne pas se laisser aller.

Les traitements contre le cancer sont extrêmement difficiles à supporter psychologiquement, car ils comportent de nombreux effets secondaires qui peuvent modifier l’aspect physique des patients.

La chimiothérapie peut aussi engendrer une sensibilité à certains produits qui n’étaient jusqu’alors pas problématiques (crèmes, parfums, maquillage, déodorants, etc.). Il est donc important d’effectuer une analyse de la peau afin de déterminer quels sont les produits adaptés à chaque personne. Il est en général conseillé d’utiliser des produits hydratants, et qui ne possèdent pas de conservateur, d’additif ni de parfum.

Les traitements corporels sont généralement déconseillés sans l’autorisation préalable de l’oncologue. Il existe en effet des traitements spécifiques pour les personnes qui suivent des traitements contre le cancer, qui ne possèdent pas de substances pouvant pénétrer dans la peau et le sang, et alors créer des réactions.

Dans tous les cas, les personnes qui suivent un traitement contre le cancer ne doivent pas utiliser de bandes de cire pour s’épiler, de peelings, de couleurs pour les cheveux, de drainages lymphatiques, se faire tatouer, etc.

Cancer et cheveux
Le cancer est dans la plupart du temps lié à une perte de poids extrême qui engendre une série de troubles esthétiques ; en effet, les aliments ne sont plus absorbés correctement, et cela crée un déficit au niveau du cuir chevelu ; celui-ci devient alors plus fragile, et cela peut même entrainer dans certains cas la perte partielle ou totale des cheveux. Ainsi, une fois que les patients commencent les traitements contre le cancer, la perte des cheveux devient leur première préoccupation. Celle-ci commence en général deux ou trois semaines après le premier cycle de chimiothérapie. La perte de cheveux est assez rapide et devient évidente à partir du deuxième cycle. Il est conseillé de ne pas teindre les cheveux, afin de ne pas les affaiblir encore plus. Des perruques et des foulards peuvent être utilisés si la perte est vraiment dérangeante pour le patient.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire