anonymous avatar
Posté le 06/01/2015 à 11:58
Bon conseiller

Selon certains médecins, les premières causes du mauvais suivi des prescriptions sont liées au caractère stigmatisant des traitements qui peuvent rendre la maladie visible aux yeux des autres et ainsi dévaloriser le patient.   

Êtes-vous d'accord avec cette affirmation ?

anonymous avatar
Posté le 06/01/2015 à 17:11
Bon conseiller

non  pas d'accord.je ne me sent pas blâmer.

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 03:28
Bon conseiller

Euh... et en quoi les traitements du diabète sont-ils stigmatisants ?

Visibilité des glycémie capillaires ? ah oui ! j'ai rencontré des "jugements sévères" de certaines personnes passablement stupides qui jugeaient que je n'avais pas à faire mes glys capillaires devant tout le monde et encore moins faire mes injections d'insuline de même... Sauf quau restaurant, on ne sait pas combien de temps on doit parfois attendre d'être servis et qu'une injection d'insuline faite à l'avance et qui donc travaille "à vide" pendant qu'on attend d'être servis expose à des malaise hypoglycémiques plus ou moins graves.

Donc, aux yeux des gens stupides, ce traitement peut être "stigmatisant"...

Je trouve très amusant que se faire une injection d'insuline devant des tiers puisse "les traumatiser" à ce point-là -lol-

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 07:09
Bon conseiller

"stigmatisant" , non je suis pas d'accord, ce n'est rien que de la stupidité ou de l'ignorance mais dans ce cas là faut se cultiver...le traitement est à faire on le fait et c'est tout, en tout cas je ne ressens aucune gene . par contre je rencontre les memes attitudes de certaines personnes , comme dit diabéqui, mais je m'en contre fiche!

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 13:01
Bon conseiller

bonjour,

enfin moi je ne suis pas d'accord sur la stupidité ou l'ignorance, il se peut aussi cela m'est arriver quand je vérifie ma glycémie que des gens soit mal à l'aise à la vue d'une goutte de sang.

et puis il y à aussi toutes les peurs liées aux maladies sanguines, donc j'essaye toujours de me trouver un endroit discret, pour mes glycémies et injections d'insuline.

cordialement, James42.

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 13:34
Bon conseiller

James a raison, la discrétion s'impose en public. Comment se faire respecter si on ne respecte pas la sensibilité des autres.

J'ai,chaque soir, une perfusion lente en sous-cutané que je pose moi même. Pour mon mari, ça ne pose pas de problème mais mon petit-fils (23 ans) sors presque en courant de la pièce ! On pourrait dire qu'il doit être habitué depuis 5 ans, mais non, il ne peux pas voir ça !

Franchement, le malaise des autres peut être respecté !

Francine

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 16:06
Bon conseiller

oui le respest est essentiel.pour votre pt fils je pense que cela doit le peiner.meme si il est habitué.amicalement.

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 16:17
Bon conseiller

non pas du tout d'accord ,car les temps ou un diabetique avait honte de declarer sa maladie ont evolue

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 16:31
Bon conseiller

je suis contente de te croiser.je pense comme toi.il n'y a pas de honte à avoir ni d'un coté ni de l'autre.

A+

anonymous avatar
Posté le 07/01/2015 à 17:01
Bon conseiller

Il ne s'agit pas de honte, quelle idée !

Simplement, il y a des personnes que les aiguilles pour les piqures et le sang rendent malades !

Francine

Rejoignez les 136 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit