https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

19 réponses

232 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Hello tous !

Je suis diabétique de type 2, traité aux médicaments. J’ai été loin d’être sérieux dans mon hygiène de vie (sport et alimentation). Du coup, ma glycémie a explosée, je me suis retrouvé avec des HbA1c supérieures à 10%. Bien sûr, des complications graves se profilent à l’horizon.

J’ai décidé de me prendre en main. Outre la prise des médicaments, j’ai acheté des suppléments censés aider à réduire le taux de glucose. Je veille à ce que je mange, je mange peu, je fais du sport. Et pour surveiller tout cela, j’utilise le lecteur de glycémie Freestyle Libre. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, j’ai un capteur sur le bras qui enregistre en permanence, même quand je dors, mon taux de glycémie. Quand je veux le connaitre, il me suffit de passer un scanner près du capteur. Pas de piqûre, c’est simple et rapide. Je le fais environ 30 fois par 24 heures. Les résultats et courbes sont enregistrés.

C’est évidement utile pour l’équipe soignante, mais c’est surtout d’une extraordinaire valeur éducative pour moi. Je mange quelque chose ? Je regarde ma glycémie avant, pendant les deux heures qui suivent et après. Je sais exactement l’impact que cela a.  J’ai testé une baguette de pain : glycémie qui a bondit à 3.6 ! J’ai testé les recommandations officielles : 3 repas par jour, avec une ration de glucides complexes (comme du riz) : glycémie élevée et qui dure… jusqu’au repas suivant ! Très mauvais pour moi. J’ai testé des repas à base de protéines et de légumes comme des brocolis ou des choux de Bruxelles : glycémie qui monte mais qui reste dans les valeurs normales d’un non diabétique, et qui redescend normalement. Je ne prétends pas que ces résultats seraient valables pour tout le monde, mais pour moi je vois que je n’ai pas intérêt à suivre les recommandations diététique habituelles. En fait, maintenant, je fais un repas le matin et un autre le soir. Sauf les jours où je fais des expériences sur les aliments, ma glycémie est plutôt équilibrée. À vrai dire, le soir, j’ai diminué les médicaments, de moi-même, parce que sinon, dans la nuit, je flirtais avec l’hypoglycémie (je suis descendu à 0.5).

Tout cela, s’il avait fallu que je me pique à chaque fois que je voulais faire une mesure, je ne l’aurais pas fait. Le système de scan est pour moi la ressource essentielle qui me permet de comprendre et de m’éduquer, au jour le jour.  Je crois que cela reviendrais, à long terme, moins cher à la Sécu d’en équiper les patient et de réduire les cas de complications.

Début de la discussion - 23/12/2015

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Intéressant @RichardParis . Ce lecteur (vu la façon dont vous gériez votre diabète au début) doit bien vous convenir, en effet. Mais, psychologiquement, ça ne vous pose pas problème de vous en remettre ( jour et nuit) à ce lecteur? . Vous n'avez pas l'impression d'en devenir super dépendant  ? Mais bon.....belle invention  quand même sauf pour les obsessionnels ou les anxieux qui vont passer leurs journées à regarder leurs résultats.

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Il me permet de m'éduquer, alors oui, je le consulte souvent. Mais je ne vois cela que comme un outil, rien de plus. Par exemple, ce soir, j'ai modifié ma prise de médicaments. Vérifier en temps réel les effets sur ma glycémie, cela me permet de savoir à quoi m'en tenir.

Mais si tout va bien, en février / mars, j'aurais mis en place de nouvelles habitudes alimentaires et j'aurais assez de données pour ne plus avoir besoin de l'appareil, je cesserai de m'en servir. Cela fait quand même près de 120 € par mois, inutile de les dépenser si ce n'est plus utile.

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Eh bien @RichardParis  RV en février/ mars( ou avant !)) pour connaitre le bilan de l'expérience. J'espère que vous ne vous sentirez pas abandonné lorsque vous n'aurez plus ce lecteur ( on s'attache vite !!!!) .Quant au prix .... oui, ça peut booster l'envie  de s'en passer

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Si je me sens abandonné, je tâcherai de le convaincre de revenir avec moi.

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous, je suis comme RichardParis, diabétique de type 2 avec médicaments seulement, j'ai un FreeStyle Libre depuis plusieurs mois. Au début, je scannais ma glycémie plusieurs fois par jour pour suivre ma glycémie avec l'objectif de rester sur des valeurs basses. Cette frénésie c'est estompée au cours du temps. Il m'arrive même de ne pas scanner mon capteur toutes les 8h (laps de temps max pour conserver les données sur le capteur). A la fin du 4ème capteur, j'ai arrêté quelques temps car les courbes se ressemblent quand même un peu toutes. Puis recommencé à acheter des capteurs, car malgré tout ce qu'on peut dire, c'est un vrai outil pédagogique pour comprendre le diabétique et voir de quelle manière un aliment, le stress, peut conduire à perturber votre glycémie. J'ai même commencé un blog sur le sujet afin de partager des courbes de glycémie en continue.

JYK

http://diabete-type2-cgm.blogspot.fr

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Hello

Je rapporte un incident qui douche un peu mon enthousiasme sur le Freestyle Libre. Samedi 2, au matin, j’ai changé de capteur puis je suis parti de chez moi, direction l’aéroport. Il faut une heure pour le capteur s’active et que l’on puisse commencer à prendre des mesures. Première mesure, pas loin de l’aéroport, dans les 3,8. Puis, 15 mn après, supérieure à 4. Je me suis inquiété. Pourtant, je ne ressentais aucun symptôme d’une glycémie très élevée. Je ne voyais pas non plus de raison, vu ce que j’avais mangé, je pensais que ma glycémie devait être élevée, mais moins de 3, certainement pas plus de 4 ! Je suis allé au centre de premiers soins de l’aéroport, ou l’on m’a fait une mesure de glycémie capillaire : 2,04. Rien à voir avec les résultats du capteur. La ligne téléphonique du fabricant ne répond qu’en semaine, je les ai donc appelés le lundi matin. Le capteur a donné des valeurs extrêmement élevées tout le week-end.

Là, la personne qui m’a répondu m’a dit qu’elle pouvait me remplacer le capteur, mais qu’il fallait que je fasse des mesures capillaires, pour qu’elle puisse noter les écarts de résultats. Mais bien sûr, partant pour une semaine et ayant confiance en le capteur, je n’ai pas amené mon lecteur classique (un iBG Star). Et je me voyais mal aller dans une pharmacie acheter sans ordonnance un lecteur, son piqueur, des lancettes et des bandelettes, tout cela pour me faire remplacer un capteur à 59 €. J’ai dis que je rappellerai dans une semaine, une fois de retour chez moi. La personne du support m’a également dit qu’il pouvait y avoir un délai de 24 heures, pour que le capteur donne des résultats fiables. Ok. Mais bon, on était lundi, les 24H étaient largement passées.

La semaine s’est écoulée avec des mesures fantaisistes. Samedi dernier, je suis rentré chez moi. Dimanche matin, à jeun, le capteur indiquait une glycémie avec une différence de 2gr par rapport au lecteur capillaire. Je l’ai changé, j’en ai mis un nouveau. Ce matin, le lecteur de glycémie capillaire r indiquait une glycémie inférieure de 0,3 gr par rapport au nouveau capteur, ce qui est plus raisonnable, vu la différence de site de prélèvement, mais que je trouve quand même un peu grande. Je retesterai, les 24 heures depuis la pose du nouveau capteur ne s’étant pas écoulées.

J’ai rappelé le support. La femme qui m’a répondu m’a dit que j’aurais dû garder l’ancien capteur sur moi, que pour remplacer le capteur elle avait besoin que je prenne deux mesures de contrôle à la suite et qu’il y ait plus de 30% de différence entre le capteur et le lecteur capillaire. Impossible, puisque j’avais un nouveau capteur. Elle m’a dit être désolée mais qu’elle suivait une procédure informatisée. Je lui ai fait part, en termes polis mais fermes, de mon mécontentement : si on m’avait expliqué la procédure, j’aurais gardé le capteur sur moi. Elle m’a dit qu’à titre tout à fait exceptionnel, elle m’envoyait un autre capteur.

Ce détail (à 59 €) est réglé. Mais du coup, j’ai un doute sur la fiabilité des mesures. Je me suis aperçu du problème parce que la valeur du capteur était quasi-impossible. Mais si l’erreur avait été, par exemple, d’un gramme, je ne me serais peut-être pas méfié du capteur, j’aurais simplement pensé que ma glycémie était élevée.

Je me demande maintenant si mes valeurs des semaines passées sont correctes. Je ne peux pas savoir, en fait. La semaine qui vient, je vais, chaque jour, faire au moins 3 lectures capillaires de contrôle.

Bon, rationnellement, je me dis que ce lecteur a dû faire l’objet de tests intensifs par le fabricant, après tout, la vie de diabétique de type 1 peut dépendre de la fiabilité des mesures. Qu’il y a des milliers d’utilisateurs, que cela a été testé par l’Association Française des Diabétiques, que son président en a été très content… Je suppose que je peux avoir confiance, de manière générale, en la fiabilité des mesures. Mais quand même, je vais vérifier.

J’ai fait des recherches sur Internet et j’ai vu que des personnes avaient divers problèmes. Certains se plaignent d’allergie au capteur (problèmes de peu), d’autres de résultats erronés. À côté de cela, il y a des gens qui sont satisfaits

 Voici par exemple un témoignage que je trouve intéressant :

Depuis Juin 2015, j'utilise Free Style Libre et le résultat est parfaitement au rendez vous.

Certe comme toute chose il faut un peux de patience et d'observation, on ne peut pas prétendre des résultat immédiat et parfait, de plus comme souligne Didier, faite 3 dextro traditionnelle de suite et vous aurez 3 résultat different.

Je suis bien content de partager avec vous tout mon expérience espérant que ce la puisse vous être d'aide.

1 - j'ai prix l'habitude de positionner le nouveau capteur 2h après le dinner (ex. dinner a 20h, capteur positionné et activé a 22h) de façon que a 23h il soit opératif. Résultat le matin a 7h le capteur donne déjà des valeur correcte par rapport au dextro traditionnelle (+/- 2% d'ecart, plus preci que les variations entre 2 dextro de suite).

2 - Les mesure et les tendance sont precise tout le temps, pour tous les 14 jours.

3 - Que pour la piscine et le bain en mer je me suis fais un petit brassard en neoprene (j'ai acheté une combine courte enfant a 11€ chez decathlon et j'ai coupé la cuisse pour en faire un brassard), ça évite que le frottement de l'eau en nageant ou en plongeant attaque les bord de l'autocollant et risque de le décoller. Avec cette petite astuce, de plus, on cache et protège du sable le capteur.

4 - Pour mon choix personnelle, a la fin du 14eme jour j'enlève le capteur et je reste 1 ou 2 journées sans, pour ces journées je reprend le dextro traditionnelle, ce la me permet de cadrer les changements des capteurs avec les mois de calendrier, 2 capteurs me couvrent exactement un mois. donc je fait de façon que je démarre le 1er du mois et je termine le 30.

5 - je reprend mon rythme depuis le point 1.

Une autre chose très importante est le placement du capteur, pendent ces mois j'ai pu constater comment le bon positionnement du capteur sur un endroit du bras fait effectivement la grosse différence dans les résultats.

Ca se pourrait que pour chacun de nous l'emplacement soit legement different pour cette raison je vous suggère de faire changer legerment d'emplacement a chaque nouveau capteur, en prenant soin de bien noter le binôme emplacement et qualité des résultats.

Pour ce qui me concerne l'emplacement correcte qui me donne la meilleur qualité des résultat est (faite vous aider par quelqu'un la premier fois):

Mettez vous débout, gardé le bras le long du corp et plié le a 90°, par derrière mesuré la distance depuis la pointe de votre coude et le plie de l'ascelle (par ex. 30cm), prenez cette mesure sans incliner votre règle comme si vous mesurez la distance entre la pointe du coude et le plie de votre ascelle, gardé la règle dans l'axe du coude et monté verticalement. Marqué un point a 60% de la distance du coude (par ex. on a dit distance 30cm donc a 18cm du coude), c'est a cette endroit que le centre du capteur devrait ce trouver (pas besoin d'une précision millimétrique), l'important que le capteur soit bien derrière le bras en axe avec le coude et pas sur le cote externe ou interne.

Je vous tiendrai au courant.

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@RichardParis : Ah oui, tenez-nous au courant et merci d'avoir raconté vos aventures: de quoi paniquer  ( et faire monter sa glycémie , lol ) à un débutant qui n'a pas votre sens pratique. Bon, ce n'est pas chaque fois ainsi ,mais perso je trouve  trop flippant de ne pouvoir se fier absolument à cet objet essentiel pour un diabétique. Maintenant, s'il est vrai qu' avec un glucomètre classique 3 glycémies de suite = 3mesures différentes, les écarts sont loin d'être monstrueux. Bonne Glycémie!

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

C'est vrai que c'est important, de pouvoir se fier à un lecteur de glycémie. Là, le Freestyle Libre me donne 1.57. J'ai pris 2 mesures capillaires, pour vérifier, sur des doigts (et même des mains différentes). J'ai obtenu 1,74 et 1,62. Ce sont des valeurs très proches.

Freestyle libre et l’éducation des diabétiques

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Quelqu'un peut m'expliquer ce que c'est ou me donner les coordonnées d'un site. J'habite au Rwanda

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 149 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme