Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

92 réponses

1 626 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour. Comment avez-vous vécu l’annonce du diagnostic de votre diabète (âge, circonstances) ?  Quels ont été les premiers symptômes ? Qu’est-ce qui vous a poussé à consulter un médecin ? Vos proches vous ont-ils soutenu ? Partagez avec la communauté Carenity votre expérience personnelle et bénéficiez de l'expérience des autres membres !

Début de la discussion - 07/08/2011

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

Bonjour.

Analyse annuelle....puis automesure...je ne l'ai pas mal pris, vu mon âge

On appelait celà aussi "diabéte de vieux".

Bonne journée.

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

Bonjour,

Le diagnostic a été réalisé lors d'une visite médicale annuelle au boulot, j'ai très mal vécu ce dignostic car de plus je doublais ça par une hypertension artérielle digne d'un livre des records...(plus de 200 et j'étais en pleine forme). Après un controle urinaire banal, le docteur m'a signalé une grande quantité d'albumine dans les urines, et donc j'ai du consulter un spécialiste qui m'a bien évidemment diagnostiqué un diabète... Le monde s'écroule, je n'ai jamais eu quoi que ce soit jusqu'alors...

Après être rentré chez moi avec une liste de médicament, puis des appreils d'autocontrôle, je pensais que cela etait simple, je me suis dit qu'a 38 ans ça devait pouvoir se guerir en se surveillant de plus que j'avais arrêté de fumer depuis 2 ans. Que nenni, je me suis fourvoyé, le médecin m'a bien fait comprendre que le traitement etait à vie, et la famille et les proches qui commençaient déjà à prendre mes mesure pour un éventuel embaumement... Quoi qu'il en soit aujourd'hui encore, j'oublie régulièrement de me controler ou de prendre mes médicaments... Je suis un peu paumé...De plus avec un changement majeur dans ma vie j'ai repris à mon grand regeret la cigarette...

Je n'arrive toujours pas apres plusieurs années de traitement à me faire à l'idée de devoir règler ma vie comme du papier à musique, de devoir surveiller ce que je mange ou je bois, de faire enfin de compte que mon existence devienne monotone et monocorde sans surprise et imprévus...

Quand le matin je vois que j'ai des médicaments à prendre , j'ai un haut le coeur quand j'apperçois la taille des pillules qu'on me fait ingurgiter, j'en ai bien parlé au médecin mais lui avec son autosuffisance me répond la même chose... Il n'y a pas plus petit et puis sinon c'est l'insuline... 

Aujour'dhui je ne sais plus ou j'en suis, j'ai bien fait des examens mais bon... Pas de surprise...

je me fait dans l'idée que je finirais par devenir pantouflard et que je serais accroché à mon fauteuil pour vérifier trois fois que j'ai bien pris mes médicaments.

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

Bonjour,

J'ai très mal vécu l'annonce de mon diagnoctic, il faut dire que la forme et les formes n'ont pas été mises. Cela fait 4 ans maintenant et je le vis toujours très très mal.

Je suis angoissée, j'ai peur de la nourriture. J'avais un peu de cholestérol qui est bien vite parti avec un petit traitement. Ma tension est bonne mais le diabète est là.

Je me teste irrégulièrement mais je prends mes cachets d'une manière très rigoureuse. Quoi que je fasse la glycémie n'est pas dans les normes.

Je vis une vie quasi monacale, je vis une vie triste et morne. Je déprime beaucoup, j'ai peur des conséquences.

Le diabétologue m'a dit...pour votre cas, je n'ai pas à vous revoir à part si votre médecin traitant le demande sinon, vous n'avez pas à maigrir, vous êtes bien....mais vous êtes diabétique.

Je ne sais plus où j'en suis.

Bien à vous.

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

J'ai été diagnostiquée à l'occasion d'une hospitalisation pour une pneumonie. Je l'ai bien pris car pour moi qui ai plusieurs problème de santé , je me suis dit que le fait d'être diagnostiquée me permettrait d'être traitée et peut être d'être mieux. J'ai donc appliquée le régime à la lettre pris le traitement et mon taux de sucre s'est régulé, j'ai perdu 30 kilos me suis sentie mieux et suis moins essoufflée mais depuis de nouveaux problèmes de santé indépendants se sont présentés et mon taux de sucre augmente régulièrement avec les infections multiples. J'ai aussi plus de mal à suivre le régime car ma fatigue fait que j'ai envie de gRignoter et parfois de sucre

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

Bonjour,

J'ai été diagnostiquée suite à une visite annuelle chez le médecin du travail... Habituellement, il nous faisait faire une analyse d'urine, lors de cette visite, et là, les résultats tombent, beaucoup trop d'albumine dans l'urine.... Il m'envoie vers mon médecin traitant, qui lui me fait faire une prise de sang, et analyse d'urine, et là, le choc : on m'apprend que je suis diabétique de type 2.

Ca a été un choc sans en être un, on m'avait découvert un diabète gestationnel pendant ma deuxième grossesse (en 2003), j'ai donc été suivi par un diabétologue, et un rééquilibrage alimentaire, qui a fait son effet, puisque je n'ai pris, pendant cette grossesse, que 7 kilos. Mais à la naissance, 1 mois avant le terme, mon fils arrive avec un poids de 3.5kg, et on m'annonce que si j'avais été à terme, il aurait pu faire plus de 4 kg.

Donc, me voilà découverte avec ce diabète, et là, farandole de médocs, j'étais à 5 médicaments par jour, car je ne voulais, en aucun cas, me piquer à l'insuline, donc le docteur m'a donné des médicaments afin de réguler ce taux.... avec bien sur, controle des glycémies, 3 fois par jour.... imaginez, je devais me piquer 3 fois par jour, alors que je fuis les prises de sang et autres piqures.... et bien là, je ne pouvais pas fuir, il fallait que je me piques 3 fois par jour, et j'avais une prise de sang tous les 3 mois, avec une analyse d'urine sur 24h....

J'ai fait cela pendant 1 an 1/2 (de févirer 2009 à juin 2011), jusqu'à ce que mon taux de glycémie soit stabilisé....Mon taux s'est stabilisé avec l'utilisation du médicament COMPETACT, vous savez, celui qui a été arrêté de commercialisation cette année....

Quand au diabétologue, j'en ai changé puisqu'entre temps, j'ai déménagé... et celui que je suis allée voir, en juin 2011, m'a clairement dit que je devais arrêter le compétact, et que malheureusement, il fallait que je prennes un traitement en injection. Donc, depuis juin 2011, je suis sous victoza 1.2mg par jour avec de la Metformine 1000mg 3 fois par jour...

Au début de ce traitement, j'étais angoissée!!! je me suis dit, si je commences les traitements par injection, je vais bientôt passer à l'insuline !!! et ça je ne le souhaites pas, mais comme on dit, si j'ai pas le choix !!!!!!

Ce traitement m'a aussi montré d'autres symptomes que je ne connaissais pas!!! Moi, qui suis active, je me suis vue être complètement à plat, en début d'après midi, mais vraiment à plat !!!! au point que si je devais prendre mon véhicule après déjeuner, et bien, je ne pouvais pas!!! j'étais obligée de faire une sieste!!! et je peux vous dire qu'à 38 ans, être obligée de faire une sieste, et bien, on se sent diminuée....

J'ai compris, il y a tout juste 3 semaines, quand fait, le fait de trop mangé le midi et le soir, me fatiguait!!! ou "pompait mon énergie", donc maintenant, quand je  sais qu'il faut que je prennes mon véhicule, et bien, je ralentis sur l'alimentation... Et depuis, que je me freines sur cette alimentation, et bien, je gères mieux cette fatigue...

Pour ce qui est des extras, (chocolats, gateaux, etc), je ne dis pas que j'ai tout enlevé de mon alimentation, je ne peux pas, mais je fais plus attention lorsque je manges de ces aliments...

Pour ce qui est de mes proches, lorsque je leur en ai parlé, ils ont très bien compris, ce qu'était le diabète, mais ils sont partis "en live", scrutaient tout ce que je mangeais, m'enlevaient des aliments lors de repas, (car pour eux, je n'avais pas le droit de les manger !!!) mais ils les enlevaient sans avoir été se renseigner !!!! Ils n'ont compris que plus tard, que le sucre est présent dans pratiquement tous les aliments, et que si on enlevait tous les aliments le comportant, et bien, il y aurait plus rien sur la table...Donc,il a fallu que je leur dise qu'il ne fallait pas enlever ces aliments mais que c'était à moi de gérer la manière de les consommer...

Mais, même s'ils sont autour de moi, je suis seule face à cette maladie, et le peur au ventre, de ce qui pourrait m'arriver....

Voilà en quelques mots, ma vie depuis ma découverte du diabète...

Corinne

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

bonjour a vous tous

je me suis pas rendu compte que je perdais du poid je peser 74 kgs en sortant du service militaire  j'ai mis en route de nuit tous se passer bien 2 ans plus tard je me sentais fatiguer je buvais énormément j'avais attraper des boutons dans le fond de ma langue. un dimanche je vais a la piscine , en sortant je voyais trouble j'ai crus que c'étais le chlore et donc c'étais le diabéte prise de sang  6.00g de diabéte.j'ai mal vécu la premiere année .je le vie mieux mon pére étais aussi diabétique.

                                    frederic

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

je vivais bien ,comme on dit, fumais beaucoup, repas bien gras et arrosés. Jamais saoul mais...

et 56 ans bing AVC, plus la parole plus de bras droit, plus d'équilibre, perte de mémoire.

hopital, rééducation on me diagnostique un diabete

facile a prendre en charge, a l'hopital les tentations ne sont pas nombreuses

l'association hernancia (je ne les remercierai jamais assez) est spécialisé dans les avc mais m'a aidé pour le diabete plus que le service de diabetologie du chu

accès a la rééducation, rencontre d'autres malades, activités physique et rencontre avec une dietéticienne a volonté avec mon épouse.

et tout ça avec la plus grande gentillesse.

apres 3 ans, je me considere comme un miraculé, même si j'ai toujours des pertes de mémoire, des problèmes d'élocutions et parfois  des problèmes d'équilibre qui m'empechent de conduire. Bien sur des moments de grande fatigue...

j'ai repris mon travail a mi-temps, je ne bois plus que de l'eau, je ne fume plus. je prends mes médicament et fais attention a ce que je mange, le diabete est a peu prés équilibré.

grand-père  depuis peu je compte bien en profiter, donc pas question de retomber dans mes travers.

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

Emouvant

Tout simplement émouvant, Jean-Luc, car je me reconnais un peu  dans ce profil... et pourtant nous sommes tous différents et avons chacun notre histoire.

Le diagnostic de votre diabète : quels ont été les premiers signes ?


Posté le

Vive la cortisone

Mon rhumatologue m'a mis sous corticoïde pour une autre pathologie,  en me surveillant car j'avais un taux de sucre aux alentours de 1,10g et en moins de 2 mois me voilà  

à 1,52g le premier mois et 5,89 g à la deuxieme prise de sang donc hospitalisation et mise sous insuline immediate.

j'accuse la cortisone mais cela n'a été que le révélateur, en effet,  mon oncle etait diabétique, ma mère et mon père aussi, donc de fortes chances que je le sois un jour.

apres analyse, j'étais génétiquement prêt, mais peut être pas tout de suite.

Voir des diabetiques depuis ma plus tendre enfance, m'a fait accepter très facilement ma nouvelle pathologie, les piqures, les tests, par contre mon entourage.........que manger?  quelle quantité, hypoglicémie, hyperglicémie, acétone, coma.

Nous avons tout mis sur la table, expliqué, symptomes, conséquences, urgences, ce qui est important et moins, voilà ça va mieux, je ne dis pas qu'ils n'ont pas "peur" pour moi mais je ne le ressents plus,

  Mon diabète est équilibré et moi aussi

bon courage

rv

Discussions les plus commentées