https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

2 réponses

46 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonsoir et bonne année à tous, Je fais une petite crise psychologique post fêtes...J'ai constaté que les efforts faits et payants créent un décalage et un déphasage avec mes soi disant amis que je n'ai d'ailleurs plus envie de voir. J'avais invité le 31 décembre mais une amie a amené quasi un repas complet pré plat que je faisais alors qu'elle était sensée amener un apéro soft, résultat , personne n'a vraiment apprécié mon plat qui venait bien trop tard et une autre amie m'a dit d'une façon moqueuse que j'avais l'air d'avoir faim parce que moi je n'ai pas touché à l'apéro et toutes ses cochonneries. Ca fait des années que je demande du soutien pour les repas où l'on se retrouve et on dirait qu'ils le font exprès , j'avais proposé qu'on mange moins, mieux et plus vite et qu'après on fasse des jeux. Même mon mari ne me soutient pas dans la démarche , pris dans le feu de l'action il oublie de faire avancer les choses et de recadrer et c'est tjs moi qui me retrouve frustrée et en colère. Je voudrais changer d'amis si c'était facile, et cesser d'être l'extra terrestre qui fait chier tout le monde avec ses principes alimentaires. Personne ne cherche à comprendre et à aider. Je n'arrive pas à dépasser ce sentiment de mécontentement. Et il n'est pas amicalement correct de s'expliquer, ça fait encore plus chieuse. Me sens déprimée.

Début de la discussion - 10/01/2015

crise de rejet aigu


Posté le
Bon conseiller

hy chris

Oui, c'est désespérant. Etes-vous allée sur la discussion ouverte par Scobidoo "comprendre les douleurs chroniques" . Il s'agit de faire comprendre, enfin d'essayer, que notre entourage fasse des efforts comme ns en faisons avec TOUTES nos pathologies.

Serena

crise de rejet aigu


Posté le
Bon conseiller

Comme j'essaie toujours de me montrer sous mon meilleur jour, j'ai le même pb que vous Serena, mes ami(e)s me pensent toujours au mieux de ma forme et m'entraînent vers des "chemins trop tortueux" pour moi, ce qui fait qu'après une demie-journée avec eux, je me sens complètement vidée et "larguée" !! Ils ne se rappellent plus combien je suis souvent mal et malade et font "comme si". Par moments, j'ai besoin de solitude pour souffler un peu... courage !

Discussions les plus commentées