Besoin d'échanger avec des bipolaires

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

je pense que mon fils aussi est accro aux ecrans mais heureusement il n'est pas bipolaire. Il fait des jeux jusqu'à tard dans la nuit (minuit parfois plus mais comme je  dors je ne sais pas trop) mais il est capable de se lever a 7 heures le lendemain.Il a pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil je ne sais pas comment il fait.Pour le pseudo j'avais pas vu que tu avais changé bipnadou

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

Heureusement que ton  fils n'est pas bipolaire mais il devrait faire quand même  faire attention il à quel âge ? C'est vrai que des personnes n'ont pas besoin de beaucoup de sommeil Napoléon en avait besoin de 4 heures et Einsten en avait besoin de 12 à 14 heures tu vois moi c'est la normale 7/8  c'est selon . Moi j'en ai eu 5 1fille et 4 garçons et c'est le dernier qui est bipolaire , on a découvert après son mariage !! Bonne soirée je suis fatiguée ?

Pour mon pseudo j'ai demandé à reprendre le 1er pseudo quand je me inscrite. Quand on se desinscris on ne peut pas reprendre le même pseudo mais au bout d'un certain temps on peut 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

Grand-père es-tu stabilisé ? Si oui depuis combien d'années ? As-tu vécu des séjours en clinique ou hôpital psychiatriques ? Je suppose que tu as essayé maints traitements avant de trouver le bon. Est-ce que tu peux me raconter comment tu as vécu tes 37 ans de bipolarité jusqu'ici ? As-tu pu continuer à travailler ? As-tu pu avoir une vie de famille ? Une vie sociale ? Je suis curieuse... 37 ans de bipolarité ce n'est pas sans nuages !

A bientôt de te lire si tu veux bien échanger...

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,
j'ai 59 ans bipolaire depuis 37 ans marié, 3 enfants et 7 petits enfants , je suis en temps libéré chez ORANGE pour 4 ans une sorte de pré-retraite , j'aime un atelier dessin depuis 15 ans et je suis bénévoles et membre depuis 3 ans d'une association ADN VIES qui vient en aide aux personnes"stabilisées"atteintes de maladies psychiques en leurs proposant des activités diverses      
C'est une drôle de maladie , que j'ai depuis 37 ans, elle ne se guérit pas et se soigne avec des traitements aux effets secondaires importants et même avec un traitement adapté, on n'est pas à l'abri d'un dérèglement de notre humeur , cette maladie a modelé notre caractère elle fait intimement partie de nous, la seule chose qui peut tout changer est l'image que l'on a d'elle, c'est à dire de nous, il nous faut vivre le moins mal notre maladie, éviter l'isolement et ce forum sur Carenity nous offre une merveilleuse opportunité, celle de découvir d'autres parcours, celle aussi si on le souhaite, et je le recomande vivement,de parler de soi de verbaliser nos craintes et nos espoirs, les témoignages de remerciements que j'ai reçu et qui m'ont beaucoup touchés,pour avoir simplement raconter mon histoire et même des choses que je n'avais évoquées ni dites à mon psy, je ne recommencerais pas à répéter mon parcours,je dirais juste que j'ai 59 ans et ai commencé ma vie d'adulte par 4 ans d'HP (ancienne formule)en 1979 je travaille depuis 27 ans (dont 18 sans rechute chez ORANGE je suis reconnu travailleur handicapé et suis en temps libéré (80%de mon salaire sans travailler (TPS)), je vais fêter mes 24 ans de mariage( à la St Valentin), tout ça pour dire que rien n'est irrémédiable, mon caractère optimiste m'a aidé à surmonter, l'opération d'une tumeur au cerveau (neurinome) en 1990 et une pleurésie et infection bactérienne en 2006 qui étaient un peu plus grave, mais j'ai eu de la chance d'avoir en 4 ans de courtes hospitalisations ( de 10 à 45 jours) elles m'ont permis d'écrire sur ma maladie, de rechercher dans mes souvenirs des clefs permettant de comprendre le pourquoi de ma maladie avec un regard sans concession sur moi-même, et écrire sur soi, sur sa vie permet en verbalisant ses douleurs de s'accepter tel que l'on est, regardez toujours les petits progrès même infimes que vous faites ,ils vous aideront à avoir une meilleure image de vous-même, n'hésitez pas à parler de vous, on n'est pas là pour vous juger, votre histoire pourra redonner espoir à certains...et ce n'est pas rien l'espoir

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

Bonjour Grand-père et merci pour ton témoignage. Merci de m'avoir répondu aussi rapidement. Ton "parcours" est plein d'espoir pour les jeunes bipolaires (et moins jeunes) qui te lisent et qui se demandent s'ils s'en sortiront. En effet, beaucoup sont inquiets quant à leur vie professionnelle et leur vie privée. N'étant pas encore stabilisés, ils craignent de ne pas pouvoir travailler et mener une vie privée somme toute "normale". C'est vrai que l'on ne devient pas stable dès le premier traitement... Il faut un certain temps pour trouver le bon et même parfois, des années ! En ce qui me concerne, 10 ans ont été nécessaires, plusieurs séjours en clinique psychiatrique... et malheureusement j'ai fait plusieurs tentatives de suicide. Je suis bienheureuse d'être toujours en vie ! Je croque la vie, j'aime la vie... Je suis stabilisée moi aussi, depuis 15 ans et je travaille depuis 11 ans dans la même entreprise. Je suis reconnue travailleur handicapé et je suis en invalidité 1ère catégorie, je travaille à 75%, soient 113h            par mois. Même avec si peu d'heures, j'arrive à être fatiguée ! J'exerce un métier tourné vers l'humain : Je suis tutrice d'auxiliaires de vie, c'est-à-dire que je les forme sur le terrain ; je leur transmets le savoir-faire et le savoir-être, l'importance de la bienveillance et la bientraîtance, mon enthousiasme à exercer ce métier et ma motivation pour aider , accompagner, apporter du réconfort, épauler, écouter, partager... avec les autres. Je m'occupe de personnes fragilisées. Parmi elles, il y a aussi des bipolaires non stabilisés. Ça ne me pose aucun problème. Je suis bien placée pour les comprendre...

Effectivement, c'est important de témoigner lorsque l'on est stabilisé ; surtout depuis tant d'années... Car nous sommes porteurs d'espoir pour ceux qui cherchent encore la stabilité , ceux à qui l'on vient d'annoncer la maladie. La bipolarité ne se guérit pas mais une fois que le bon traitement a été trouvé, si nous le prenons bien régulièrement, nous pouvons être stabilisés. Il faut vraiment garder espoir. Cette stabilité permet de mener une vie comme Mr Tout le monde, avec quelques aménagements pour le temps de travail... Toutefois, nous ne sommes pas à l'abri de quelques épisodes dépressifs modérés. D'où l'importance d'avoir un bon psy. J'insiste sur le mot modéré car en ce qui me concerne, les arrêts maladie pour épisodes dépressifs n'ont pas excédé 15 jours. Ma psy est bienveillante et très réactive. Aujourd'hui j'ai un traitement léger et je m'en sors bien ?.

J'ai à coeur de témoigner dans le but d'aider et d'épauler ceux qui craignent de ne jamais pouvoir s'en sortir. Sortez-vous cette idée de la tête et armez-vous de patience... Pourquoi pas vous ? On peut vivre tout en étant bipolaire et accomplir de belles choses. 

Bonne journée à tous. Encore merci Grand-père !

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le
Bon conseiller

Cela fait plusieurs années que j'aide mon épouse bipolaire et je dirais que la médication c'est bien, les psy ça aide, le travail et l'engagement donne sens à la vie mais l'amour reste et demeure la valeur énébranlable d'une vie apaisée.

Donc en ce temp de Noël, je ne peux que vous conseiller d'aller régulièrement à la source de l'amour pour percer les mystères de la vie. 

Bon Noël à vous tous et que 2018 s'ouvre à vous avec tous mes meilleurs voeux.

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

 Je n'ai rien à raconter pas stabilisée et un de mes enfants bipolaires ça me suffit largement.  Bonne journée 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

@gege85130 tu as raison l'amour est la base de toute chose. Sans amour on ne vivrait pas on survivrait

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

J' ai 71 ans et ma bipolarité s' est déclarée en 1972. D' hôpital en hôpital et de psy en psy, on m' a finalement stabilisé après 3 ans d' arrêt maladie et je n' ai pas rechuté jusqu' en avril 2016 (phase maniaque). Depuis je suis sous Dépakote et je suis à nouveau stabilisé.

Pendant 40 ans j' ai pu vivre une vie normale tant sur le plan familial (je me suis marié et ai eu 2 enfants pas bipolaires) que sur le plan professionnel ( j' ai fait une carrière d' instituteur puis de professeur des écoles jusqu' à ma retraite en 2001).

Ce qu' il faut faire pour bien maîtriser sa bipolarité c' est avoir un traitement à vie et ne pas l' arrêter. Il faut être suivi régulièrement par un psy et ne pas hésiter à communiquer avec d' autres bipo dans le cas où on sent qu' on va retomber en up ou en down car les traitements doivent parfois être modifiés.

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le
Bon conseiller

il ne tiens qu'à nous d'être heureux malgré tout, la maladie n'est pas toute notre vie, pour ma part passer de 4 ans d'HP, attaché sur un lit parfois et en cure de sommeil à une activité professionnelle , une famille , 7 petits enfants et une femme adorable, cela peut prendre 37 ans , mais je ne changerais rien à ma vie tant le présent me comble, il y a eu la tumeur au cerveau, la pleurésie et l'infection bactérienne , arrachage de 28 dents, des conflits familiaux qui signaient mon internement, je n'ai dessiner qu'à la mort de mon père...mais la vie est belle...croire en demain...espérer que le jour se lève enfin, calme et serein sur un avenir plus doux...je vous le souhaite...à l'aube d'une vie sans tensions et sans peurs, je regarde le chemin parcouru et je me dit que la route a été belle et elle continue vers un avenir rempli de bonheur...!!!!

Discussions les plus commentées