DEPAKOTE (DIVALPROATE DE SODIUM) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro-mobile.jpg?1564492295

Indications du médicament

Ce médicament est indiqué chez l'adulte dans les traitements des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium. La poursuite du traitement après l'épisode maniaque peut être envisagée chez les patients ayant répondu au divalproate de sodium lors de l'épisode aigu.
Voie d'administration : Orale
Molécule : DIVALPROATE DE SODIUM

L'avis de 88 patients sur DEPAKOTE

En résumé

Niveau de satisfaction général : 7.53/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 7.79/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 8.15/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 8.56/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 6.07/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 8.06/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
Ledav33
le 28/04/2020

2x500mg par jour. Très gros tremblement !!! Eliminatoire quand je postule a un poste pour du travail et on se fou bien de savoir que c'est le résultat du traitement et pas de la maladie ou que je sois handicapé. Mon plus grand handicap pour retrouver du travail, ...... c'est mon médicament !!!


avatar
sofiamor17
le 10/05/2021

Je confirme, les tremblements sont très importants ;(


avatar
Lulubellebidule
le 20/02/2023

Cc oui je confirme pour les tremblements, et c'est vrai que les gens que l'on croisent portent sur cet effet secondaire un sale regard qui ne nous aident pas à poursuivre une activité pro. Moi j'y arrive mais parfois je cache mes mains devant mes collègues.

A bientôt de vous lire


avatar
Psylvia37
le 30/04/2023

Je tremblais mais c'etait dû au neuroleptique que je orenais e même temps

Votre commentaire


avatar
Agapa73
le 22/07/2018

Bonjour, j’ai arrêté ce traitement croyant n’en avoir plus besoin. Je ne respectais pas toujours la prescription et tombais peu à l’addiction à l’alcool, j’avais un certain âge me disais que sentimentalement je n’avais rien construit etc... je me suis sortie de l’alcool en deux ans en ayant aussi arrêté progressivement le depakote avec mon psychiatre et là, cette année, rechute dépressive après un déploiement d’activités de toutes sortes dans mon travail. J’ai repris le traitement de moi même et vais voir un psychiatre demain. Mais j’ai peur qu’il me mette sous risperdal, je l’ai déjà été lors d’une hospitalisation en 2011, ça a été horrible, j’ai du arrêter toute activité pendant un an... j’aimerais avis et conseils.


avatar
Jon6238
le 08/02/2023

J'ai eut aussi se traitement accompagné de depakote très compliqué à vivre plus de goût ni triste, ni gai ,perte de mémoire plus aucune motivation

Votre commentaire


avatar
josefa
le 30/12/2018

Trop abrutissant, perte d'un aspect essentiel de mon caractère : ma joie de vivre. Traitement abandonné en septembre 2016, remplacé par le Lamictal, qui fonctionne très bien.


avatar
Jon6238
le 08/02/2023

Bjr j'ais la même sensation de vide de la personne mais aussi un troup complet de la mémoire ou je ne retiens plus rien

Votre commentaire


avatar
carmenclementine
le 05/01/2021

Bonjour, je prends  dépakote depuis 2010. Il fut un temps j'en prenais 205 mg, je suis passée à 500 il y a un an ou 2 en une seule prise le soir avec 5 mg de Zyprexa. J'ai pris 15 kg en 15 ans. Mon poids est stable car j'équilibre les repas. Mais il est vrai que j'ai parfois des fringales de sucre. Selon mon humeur je grignote et ne fais pas assez de sport. Depuis le début de la maladie (bipolarité diagnostiquée en 2003) j'ai pris du poids, je perds énormément de cheveux et depuis 5 ans je souffre de dysurie (problème pour uriner et se retenir). j'en ai est parlé à mon ancienne psychiatre dès l'apparition de la dysurie mais elle n'a pas de réponse adéquate car elle trouvait que mon état était stabilisé. Les gynéco pensent que c'est les médoc la cause. Mon objectif c'est de trouver la source de la maladie de la bipolarité et de supprimer petit à petit les médicaments. mais qui consulter???

Merci de votre aide.

L’email a bien été copié

avatar
sofiamor17
le 10/05/2021

Bonjour carmenclementine, je suis  à peu près dans la même situation que vous, mais quand je pense avoir été mieux et ai demandé au médecin la réduction du dépakote, mes troubles bipolaires sont revenus (surtout dépression) et je refuse de revivre cet enfer ! J'aimerais aussi réduire ma dose (2X500 mg par jour), comment faire ??? Merci 


avatar
dreamcatcher
le 06/07/2021

Bonjour, je ne veux pas me prononcer sur ta maladie mais suggerer un complément peut-être. Je consulte une naturopathe-phytothérapeuthe-kinesiologue qui a plusieurs formations dont le visionnement sanguin et l'équilibrage hormonale etc. Chaque mois on travaille un aspect de ma santé globale avec des suppléments et l'évolution est tangible. Les spécialistes peut importe la branches ne sont pas tour bons nais si tu pouvais trouver quelqu'un comme ça, qui sait vraiment quelle supplément fera quoi dans ton corps pour t'aider, ce serait merveilleux.

Votre commentaire


avatar
Utilisateur désinscrit
le 17/05/2017
pas le choix apres 20 ans de téralithe. insuffisance rénale

avatar
Marigri
le 14/05/2021

Je prends du théralithe depuis 13 ans et je commence à avoir des signes de perturbation de la fonction rénale. Y a t'il quelque chose que je pourrais faire pour freiner cette évolution ?

Votre commentaire


avatar
Utilisateur désinscrit
le 17/05/2017
traitement simple et efficace au bout de quelques jours

avatar
itity5
le 15/11/2020

bonjour

je prend depakote 500  / 1 matin et 2 soir  depuis de nombreuses années après maintes hospitalisations- maintenant je vais mieux et stable.

Votre commentaire


avatar
Juanis
le 28/02/2024

Bonjour à tous pour commencer et je m'excuse d'avoir "occulté ce site pendant presque 1 an.

Diagnostiqué en 2021, je suis sous Depakote 500 mg matin et soir depuis deux ans ; puis la psychiatre a rajouté la Quétiapine pour stabiliser ma bipolarité. Les deux premières années se sont plutôt bien déroulées avec une stabilisation et diminution de l'amplitude entre la manie et la déprime.

Par contre, j'ai totalement perdu le sommeil et j'alterne les phases entre tercian et zopiclone ; je peux ne pas dormir pendant 3 à 4 jours si je n'ai aucun traitement.

En septembre, j'ai entamé une formation pour être cuisinier. Cela s'est très bien passé jusqu'à mon stage. Ce stage a été une excellente expérience. J'ai reçu un très bon accueil et d'après les dires de tous, je m'en étais très bien sorti pour quelqu'un qui n'était pas issu de ce milieu.

Pendant la deuxième semaine de stage, le chef cuisinier me laisse imaginer de faire le stage de Février dans leur établissement pour me perfectionner et faire la saison d'été avec eux. Mon cerveau se place en phase up et rien ne laisse imaginer la suite. Le dernier jour du stage, il me prévient qu'un saisonnier ayant travaillé les deux années précédentes chez eux, avait postulé. Du coup, plus aguerri à ce poste, il était prioritaire et je me retrouvais sur la touche.

Mon cerveau binaire et adepte de la justice, a disjoncté et j'ai démarré une profonde phase de dépression. C'est le recoupement de mon analyse personnelle, des discussions avec la psychiatre qui ont permis de déterminer le démarrage de la dépression. Entre mi Novembre et mi février, après des nuits blanches des montées d'angoisses, des crises de pleurs, j'ai pris la décision de prendre un nouveau départ et de me soigner. Lorsque j'ai prévenu mes collègues individuellement de mon choix, presque tous m'ont confirmé avoir constaté un changement de comportement après ce stage.

En arrêt maladie aujourd'hui, j'attends une hospitalisation de jour avant fin mars et je revis pas le sport (vélo) et promenades en plein air.

Pourquoi ai-je pris le temps de vous raconter tout cela ? Il y a 10 ans, j'étais une personne plutôt avec du succès pro, perso et social.

En quelques années, on peut glisser sans s'en rendre compte ou pas. J'espère que les personnes qui liront ces lignes parviendront à trouver leur équilibre.

A votre disposition pour échanger




Votre commentaire


avatar
Marcos5
le 04/09/2023

très bon médicament pour traiter le trouble bipolaire comme régulateur d'humeur.

j'ai mis des années avant d'accepter qu'il faisait un peu prendre du poids , je m'étais vers un traitement alternatif pour cette raison , le trileptal qui est également un antiépiléptique mais qui n'a pas d'efficacité prouvé sur la bipolarité .

Le depakote, lui, me permet d'avoir une humeur plus équilibrée ainsi que me rendre moins colérique et impulsif : je trouve que c'est un très bon compromis sachant que les effets secondaires sont modérés pour moi.

Votre commentaire


avatar
Fabienne72
le 01/08/2023

Suite à des crises somatoformes ,mise sous depakote pour ses proprietes anti convulsives. D'abord 250,puis 500 ,puis 1000 ,les crises ne s'atténuant pas ... Ça a été un cauchemar : la dose de 1000 m'a transformée en zombie : plus aucune force ni energie, extrême fatigue,incapable de conduire et pour autant insomnies du diable .... Et pour couronner le tout crises d'hyperphagie alors que je n'ai jamais été une grosse mangeuse . Le dosage a été redescendu à 500 depuis un mois et demi avec complément de risperidone et ça va beaucoup mieux! Je compte l'arrêter dès que possible

Votre commentaire


avatar
Laura30
le 19/02/2023

Étant sous traitement depakote 500 le matin 250 le soir il m’arrive souvent quand même à avoir des grosses crises pendant des semaines avec une colère et un comportement horrible vis à vis de mon entourage sans m’en rendre compte j’ai fait prise de sang pour dosage on verra mardi si la dose me convient là depuis jeudi mon état c rentabiliser sauf la nuit hypomanies hyperactive reste debout 21h sur 24

Votre commentaire


avatar
Pincemin
le 13/02/2023

Anémies epouvantables dues a un manque de fer

Votre commentaire


avatar
Utilisateur désinscrit
le 02/11/2021

Bonjour

DECA MON POTE depuis début Octobre de cette année. 250 mg le matin et le soir. Pour ma part et pour l'instant je n'ai pas assez de recul. Mais ça va ! Il me convient ! Il a arrêté une période DOWN ou j'ai perdu 14 kgs, et une période UP ou j'ai fini en arrêt de travail, total azimutée avec le bruit permanent jour et nuit d'un aspirateur branché dans ma tête. Le DEPAKOTE à stoppé non seulement le bip strident mais je peux enfin me concentrer, ça repose, je me réveille plus cool sans vouloir sauver la planète. 

Donc pour l'instant DEPAKOTE me convient ! J'ai toujours fait du sport et du yoga  ça m'aidera pour la prise de poids. Mais je suis tellement contente d'avoir de nouveau faim !

Amicalement

Votre commentaire


avatar
sofiamor17
le 10/05/2021

Inconvénients : prise de poids (15 kg sur 20 ans, surtout au début), tremblements, et régule parfois "trop" l'humeur : plus de ressenti ni triste ni gai. 

Avantages : redonne la joie de vivre et de profiter des petits plaisirs : la famille, la gourmandise, les loisirs, le travail ... la Vie, quoi ! 

Votre commentaire


avatar
Stefane
le 07/07/2020


C'est un traitement comme les autres, l'important c'est la vie qu'on mène.

Sans alcool, sans tabac, avec la nature et le respect de soi....


Hypersensible

Votre commentaire


avatar
MilerDream
le 05/05/2020

Moi depakote me va, (500 matin et soir) depuis janvier 2012, suite diagnostique bipolarité (?) mi-décembre 2011. Reste à connaître les causes de "ma" bipolarité (?) et d'être certain de la nécessité de la poursuite de ce traitement. N'est-il pas un parachute chimique inutile et nocif organiquement potentiellement ? Je teste des arrêts de temps en temps, des prises partielles (500 le matin) ...

Votre commentaire


avatar
pascalou83
le 05/05/2020

 effets indésirables  posologie au début de la maladie 750 mg 500mg le matin et 250 mg le soir prise de poids en l'espace de  10 ans de 30kg  et rétention d'eau problème de méloire donc bilan .et contrôle par un neurologue diagnostic  suspicion quelques hyper-signaux sous corticaux le médecin a prescrit un traitement aspirine protect et diminution progressive du depakote sur 1 an à posologie 250mg 

et 

Votre commentaire


avatar
lanouvelle
le 28/01/2020

500 mg par jour médicaments qui me contient qui semble me contrôler mieux néanmoins toujours des phases un peu speed et ne dors pas plus mais mieux 

Votre commentaire


avatar
madeline
le 28/01/2020

c'est le premier que j'ai pris , il ne me convenait pas du tout, car j'avais des temblements et de plus j'étais complètement abruti , somnolente

Votre commentaire


avatar
macoco
le 28/01/2020

Bonjour,

Je l ai pris il y a plusieurs années, mais comme je perdais mes cheveux je l ai arrêté, je n ai pas souvenir d avoir pris du poids.

Macoco

Votre commentaire


avatar
Felanne
le 08/06/2019
Fait grossir, donne des tremblements, et n’évite pas les crises mais les diminuent. J’ai dû faire deux avortements médicaux car non informée sur les risques très grave pour le fœtus. J’ Pris trente kilos et ma vie est rythmée par les prises de médicaments.

Votre commentaire


avatar
TITINE5
le 08/06/2019

Bonjour, j'ai également pris du poids avec Dépakote mais il a très bien stabilisé mon humeur depuis 12 ans (date de ma dernière hospitalisation). Je le prends scrupuleusement tous les soirs. Je draîne mon foie tous les matins (quelques gouttes de jus de citron dans eau pure tiède) pour évacuer les toxines du médoc. Je prends en sus Abilify 10 mgr qui me fait trembler.

Votre commentaire


avatar
stephane1968
le 07/06/2019

bon régulateur d'humeur; effet indésirable prise de poids importante; effet indésirable qui s'estompe dans le temps

Votre commentaire


avatar
Utilisateur désinscrit
le 30/05/2019

J'ai testé une semaine. J'ai arrêté le plus tôt possible car je commençais à faire des nuits blanches et à subir des crises d'hyperphagie. Et quand j'arrivais à dormir, je me réveillais et je grignotais de suite pour calmer cette insupportable sensation de faim. J'étais même partie m'acheter des chocolats et des gâteaux alors que d'habitude je n'en ai pas envie. Bref, ça m'étonne même pas que ce médicament fasse prendre du poids en quelques temps à beaucoup de patients. Ça m'a énervé plus qu'autre chose.

Votre commentaire


avatar
Simba1
le 21/02/2019

C'est le 1er que j'ai pris aucun effet si prise de poids

Votre commentaire


avatar
jimmyjazz
le 14/11/2018

prise de poids et fatigue plus que de raison pour moi, je parviens à juguler çà avec le sport (course à pied et vélo elliptique tous les jours) et un équilibrage alimentaire (pas de sel, tisanes détox et jus de bouleau et citron tous les jours pour dégager la rétention d'eau). Chute de cheveux aussi mais j'ai demandé à mon médecin de me prescrire du bépanthène en injection; et je prends de la levure de bière en cure, vraiment çà m'a bien stoppé les chutes.

le traitement en lui même est efficace sur moi, c'est le jour et la nuit malgré quelques phases explosives que je ne gère pas toujours

Votre commentaire

Cartes des membres utilisant DEPAKOTE

Maladies associées au médicament

Fiche Maladie

Trouble bipolaire

Voir la fiche