Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

99 réponses

1 316 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

On ne naît pas bipolaire, on le devient, pourquoi? Vous connaissez mon histoire, je me suis "répandu" sur ce Forum depuis que j'ai eu la chance de le connaître, ça m'a permis d'ailleurs de mieux accepter ma maladie,en racontant 33 années de ma vie,de bipolaire et d'évoquer des souvenirs que je n'ai même pas dit à mon Psy  .Pour moi ma maladie a (peut être) commencée par la frustration de ne pas avoir choisi la vie que je souhaitais: faire du dessin et de n'avoir même pas pu dire à mes parents , j'ai été conditionné , en maternelle, je savais lire et écrire, grâce à mes parents, j'ai eu 2 ans d'avance à l'école, raté mon Bac à 16ans.Ma mère elle aussi à eu une frustration, quand je suis né,celle d'arrêter un travail de 1ère main chez Nina Ricci (haute couture)à Paris pour m'élever; Je n'ai pas voulu être l'ingénieur (Ecole des Mines de Douai sabordée)que mon père n'a pas pu être (ENP de St Ouen puis dessinateur industriel) d'ou les conflits familiaux (4ans d'HP),je n'imaginais même pas pouvoir avoir une vie autonome...et puis ...vous connaissez  la suite... ou je vous la raconterais

A vous maintenant, si vous le voulez....

Philippe

Début de la discussion - 28/12/2012

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le
Bon conseiller

pour ma part du plus loin que je me souvienne

j'ai toujours eu une hypersensibilité

un repli sur moi-même

et ce qu'on appelait des crises de nerfs

donc à l'adolescence : on me donnait des médicaments pour les nerfs

on m'appelait la "sauvage"

mon domaine était ma chambre : un lit dans un coin d'une pièce où il y avait aussi mon piano droit

et une salle à manger

mais une pièce à moi seule

où j'étais presque tout le temps

pour lire, écrire, étudier (j'adorais) et écouter de la musique

je ne suis allée qu'une fois en boîte de nuit

j'allais avoir 18 ans

jamais de boum ni de sortie : je n'ai jamais aimé !

être dans mon cocon : que c'était doux et ça l'est redevenu

tant et si bien que la psy m'a dit "associale"

donc maintenant je me suis remis au "théâtre"

ça me remet le pied dans la sociabilisation mais pas facile

quand j'ai été arrêtée en maladie 3 ans consécutifs avec de multiples HP

une année avec 7 TS

j'étais alors "directrice commerciale" dans l'entreprise de mon père

et celui-ci ne m'avait fait aucun cadeau pour gravir les échelons et j'en suis bien contente

j'ai appris sur le tas comme on dit

et il était en train de me passer la main en m'apprenant les dernières ficelles du métier

"boucherie en gros" mais "haut de gamme"

donc je voyageais beaucoup en france et à l'étranger

et paf : adieu avenir au travail

mise en invalidité 2ème catégorie définitive

et invalide à 80 %

je ne travaille plus depuis mes tout juste 40 ans

maintenant j'en ai eu 53 le 15/11 et j'ai parcouru un long et dur chemin

pour arriver à sortir à de ma coquille , mais pas toujours !

voilà pour le plus gros de mon parcours

amitié

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le
Bon conseiller

"la route est longue, mais la pente est raide" Agnès, mais tu ne trouves pas ,comment dire,un certain soulagement de pouvoir "se raconter sa vie" devant son micro, seul, mais l'important n'est-il pas justement de le formaliser pour peut-être mieux l'accepter ou tout au moins "avoir moins mal"

Une constante que l'on doit retrouver chez tous les bipolaires, c'est une hypersensibilité

A demain

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le
Bon conseiller

d'accord pour l'hypersensibilité

et tout le reste

c'est pour cela que j'écris

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le
Bon conseiller

et d'après ce que je sais tu éccris de très belles choses, des poèmes que j'aimerais découvrir un jour

Mick Jagger a dit:"sexuelement ça, philosophiquement je cherche" ou l'inverse

pour Nous c'est dans notre histoire qu'il faut chercher pour reconstituer le pulzze, j'ai ecrit mon histoire en bande dessiner lors de mes 4 années d'Hp où il avait été sauvegarder par l'infirmier de la bibliothèque de l'hopital Psy et j'ai repris cet "album" 35 ans après.lorsque je saurais  le scanner je le mettrais peut être sur Carenity

A+

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

J'ai déplacé le sujet dans la rubrique "Symptômes et complications".

Cordialement,

Julien, animateur de communauté

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le

Salut à tous,

Je relance le sujet.

On retrouve les mêmes phénomènes déclenchant chez tous je crois.

Moi-même hypersensible, je pense que ce qui m'a fait devenir bipolaire est l'environnement dans lequel j'ai vécu. Des parents peu disponibles, ne s'intéressant pas ou peu à mes centres d'intérêts. D'ailleurs grand père tout comme toi, j'ai eu une carrière imaginée et tracée par mes parents et mon père en particulier.

D'après lui, il fallait impérativement faire S pour s'en sortir, faire une école d'ingénieur ou une ESC pour occuper un poste à responsabilités.

Inutile de te dire que j'ai fait tout autre chose... Eh bien jusqu'à ce que je ne décide de partir, je me plantais systématiquement. Et même après mon départ, il m'a fallu trois années sans suivi médical pour casser cette négativité transmise "c'est nul", "il n'y a pas de boulot dans cette branche", "ils ne prennent que les meilleurs dans ce domaine".

Le reste tu connais, pas dans les détails je l'admets, mais n'hésite pas si toi ou d'autres avez des questions.

Amicalement,

Riddick_unix

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le
Bon conseiller

Re bonsoir à tous, 

Pareillement, je me reconnais un peu dans chacun de vous (comme quoi ceci expliquant surement cela) issue d'une famille déséquilibrée(violence) et  très modeste , après une enfance chaotique et une adolescence désastreuse, un parcourt scolaire stoppé en 4 éme, collège que je ne fréquentais que très rarement,  j'ai travaillé très tot, 16 ans premier job, heureuse de pouvoir gagner ma vie, mais s'en est suivi une fermeture de la petite société ou je travaillais que depuis 4 mois, et par le suite une succession d' emplois divers, sans intérêt et contraignants mais je me devais gagner ma vie. Alors que ma grande passion toujours été le dessin, mais personne n'as jamais crus en moi, je voulais aller à l'école Boulle à l'age de 14 ans mais ma mère n'a pas voulue m'entendre et prenais ma demande comme une lubie ou un passe temps, bref, je suis passé à coté de mon chemin en me perdant, alors que j'ai toujours dessiné et joliment depuis que j'ai pu tenir un crayon. Depuis je me suis brimé sur ma passion et j'ai beaucoup de mal à reprendre quoi que se sois, pourtant j'en est envie, mais comme un blocage

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le

Merci pour vos témoignages. En vous lisant je me suis rendu compte qu'il n y a pas que moi qui ai eu une vie de "merde"! C'est rassurant. Parfois je me disais que j'étais folle , on ne peut pas subir tout ce que j'ai subi. Pour faire court: violer entre 5 et 7 ans par mon oncle pendant les grandes vacances.Et mes parents ne m'ont pas protéger alors que tout le monde dans la famille savait qu 'il avait des comportements déviants.N'ai jamais l'attention de mes parents bien trop préoccupés a gagner de l'argent( c’était tout ce qui comptait ). N’ai pas fait les études que je voulais c'est a dire être assistante sociale, il a fallu que je fasse une école de commerce. Je me suis mariée a 23 ans à quelqu'un que je n'aimais pas trop mais c'était ma façon de quitter la maison. Professionnellement suis allée d’échec en echec. Alors que je détiens un bac+4 en commerce international je suis vendeuse! Chercher l'erreur! Mon mariage a viré au cauchemar mon ex mari se faisait un malin plaisir de me tromper....

Mon seul vrai bonheur c'est mon fils ! on n'est que tous les deux et je n'ai jamais été aussi bien. Il faut dire que j'ai divorce et j ai rompu tout contact avec mes parents en decembre dernier.

Rassurez vous il y a toujours de l'espoir!

bises a tous

Avez vous une idée sur le phénomène déclenchant de votre maladie?


Posté le

Salut vv 54700, 

Merci à toi d'avoir partagé ton témoignage. Effectivement ta vie n'a pas été facile, et tu en es sortie grâce à l'amour que te donne ton fils. 

Pour rebondir sur ce que tu disais, il y a toujours de l'espoir. Il suffit d'y croire et d'être capable de demander de l'aide avant que tout ne foute le camp. 

Concernant tes parents, j'ai moi-même cessé tout rapport avec mon père, pour des raisons toutes autres que les tiennes, mais j'ai en revanche encore quelques contacts avec ma mère. L'entente n'est certes pas cordiale, mais on peut parler un peu ensemble. Excepté de ma maladie mentale, jugée comme de la fabulation de sa part. Je ne sais plus si c'est dans ce sujet, mais quelqu'un a dit "on ne choisit pas sa famille, mais en revanche on choisit ses amis". J'espère que tu peux au moins compter sur quelques personnes, en cas de phase down. 

Bon courage

Riddick

Discussions les plus commentées