Psychothérapie et troubles bipolaires

La psychothérapie est une partie intégrante du traitement pour les troubles bipolaires. Elle aide le malade à comprendre et à maîtriser ses problèmes d’humeur.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Des médicaments sont souvent prescrits pour réguler les humeurs des maniaco-dépressifs. Mais la psychothérapie est tout aussi essentielle car elle permet aux malades de mettre des mots sur leurs sentiments, leurs pensées et leurs comportements.

La psychothérapie aide le malade à comprendre et à maîtriser ses problèmes d’humeur qui nuisent à son équilibre et compromettent sa stabilité à la fois personnelle et professionnelle. Elle aide également le malade à accepter sa pathologie et donc à bien suivre et respecter son traitement médicamenteux. Elle peut aussi apporter au malade une meilleure estime de soi.

Différents types de psychothérapie pour traiter les troubles bipolaires

Les types de psychothérapie utilisés pour traiter le trouble bipolaire comprennent:

• La thérapie comportementale. Elle aide le malade à travailler sur des comportements à adopter pour réduire son stress.
• La thérapie cognitive. Ce type d'approche consiste à apprendre à identifier et à modifier les schémas de pensées qui accompagnent les sautes d'humeur.
• La thérapie interpersonnelle. C’est un travail sur les problèmes relationnels, qui vise à réduire
• La thérapie des rythmes sociaux. L’objectif est de développer et de maintenir des routines quotidiennes.

Les groupes de soutien sont une aide précieuse pour les personnes ayant un trouble bipolaire. Ces groupes permettent d’encourager les malades dans leur démarche d’acceptation de la maladie et de traitement. Ils peuvent partager leurs expériences, leurs préoccupations et apprendre comment gérer la maladie au quotidien. C’est un moyen de se sentir moins isolé. Les membres de la famille et les amis peuvent également bénéficier des groupes de soutien. Ils peuvent acquérir une meilleure compréhension de la maladie, partager leurs inquiétudes et apprendre à mieux soutenir leurs proches atteints de trouble bipolaire.

Les séances de psychothérapie peuvent faire prendre conscience au malade bipolaire de l’importance des routines quotidiennes et de leur efficacité dans la régulation des troubles de l’humeur. La personne bipolaire met ainsi en place avec le psychothérapeute un équilibre psychologique qui va l'aider à avoir des relations sociales plus apaisées et de pouvoir être plus à même de garder son travail et de s'y sentir mieux.

Pour de nombreuses personnes bipolaires, le risque de souffrir d’une pathologie secondaire est important. Typiquement, ces pathologies secondaires sont les suivantes : la dépendance à l'alcool, la toxicomanie, la dépression saisonnière ou l’anxiété.

On estime que 60% des personnes bipolaires ont des problèmes de dépendance à la drogue ou à l'alcool.

De plus, l'abus de drogues peut imiter les symptômes de dépression ou d’excitation (épisode maniaque). Il est donc important de traiter les problèmes de toxicomanie afin de faire un diagnostic plus précis du trouble bipolaire ou d'autres troubles de l'humeur. La psychothérapie est souvent recommandée pour ces pathologies secondaires, car elle aide le malade à faire face aux difficultés qu’il traverse.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire